Panique dans l’oreillette > Serge Lama

samedi 29 novembre 2008 à 18:50 |

Frédéric Lopez sur France 2

Pour sa dernière de l’année 2008, Frédéric Lopez accueille sur son plateau un chanteur dont les fameuses ménagères raffolent : Serge Lama. Celui-ci s’avoue « angoissé » par le concept de l’émission, avant de confesser qu’il a néanmoins accepté l’invitation « parce que Michel Drucker m’a dit de venir ! ». L’animateur de Panique dans l’oreillette apprend par la même occasion que son confrère de Vivement dimanche pense qu’il est « quelqu’un de bien ». Un compliment particulièrement apprécié à l’heure où le service public tend à se diviser...

Avant de détailler sa carrière, Serge Lama parle de son nouvel album, qu’il décrit comme « celui de la maturité ». Mieux, c’est, selon lui, « l’un de [ses] trois meilleurs ! ».

Par la suite, Frédéric Lopez évoque l’enfance de Serge Lama, et notamment l’arrêt de la carrière de son père, chanteur lui aussi. « Pour moi c’était un peu comme l’arrêt de mon bonheur » explique-t-il, avant de préciser : « Tout ce que vous cherchez, c’est là que ça se passe. Dans le futur, mon rapport avec les femmes en a été changé, mon rapport avec tout a été changé. Je suis devenu un rebelle »...

Un autre évènement a eu une incidence énorme sur le reste de sa vie : un très grave accident ayant failli lui couter la vie, et ayant vu le décès du frère d’Enrico Macias. Serge Lama explique que « Marcel Amon m’a sauvé ! », sans savoir que l’homme fait justement parti des complices ! Une vive émotion s’installe, alors que le chanteur raconte avoir enregistré quatre chansons lorsqu’il était à l’hôpital...

Une surprise attend ensuite l’invité du jour : un message enregistré par Lara Fabian, se plaignant des quelques 50 sms qu’elle reçoit chaque jour de lui ! Marie, sa belle-fille, renchérit : il en enverrait entre 3.000 et 4.000 par mois ! « Pour moi, les mots c’est sacré, et c’est en envoyant des mots un peu chauds à mes copines que j’ai pu écrire la partie « sexe » de mon livre ! ». Sa femme doit en être ravie !

L’occasion est toute trouvée pour parler de son rapport aux femmes. Pour Alice Donna, l’une des complice, celui-ci est « loin d’être un mysogine, c’est un très bon confesseur et un bon psychologue » et un vrai séducteur. Il aurait d’ailleurs offert 1.000 roses à Shirley McLane ! Depuis lors, l’américaine le réclame à chacun de ses passages à Paris...

Voulant apprendre de sa technique de séduction, Frédéric Lopez installe, de chaque côté du chanteur, deux paravents, derrière lesquels se cachent d’un côté Chantal Goya, et de l’autre Louisy Joseph. « Je n’ai pas un physique très avantageux, et j’ai besoin d’écrire pour essayer de les séduire » avoue l’homme en direction de la jolie métisse. Mais si les deux femmes l’adorent, l’alchimie sentimentale semble néanmoins loin d’être évidente. De quoi rassurer Frédéric, le fils du chanteur, qui ne manque pas de rappeler « N’oubliez pas qu’il y a ma mère ! »

PANIQUE DANS L’OREILLETTE   



ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Anne-Claire Coudray : la journaliste explose en direct avant son départ sur TF1

2 - Avis de recherche, Le Jeu de la vérité... les émissions cultes de Patrick Sabatier rediffusées pour la 1ere fois à la TV

3 - Tomer Sisley sur la fin de Balthazar sur TF1 : « Je n’aurais pas aimé faire la saison de trop »


INTERVIEWS

# Dembo Camilo (Ici tout commence, TF1) : « Souleymane ne va pas retenter de récupérer Deva »

# Elsa Esnoult (Les mystères de l’amour, TMC) : « Fanny va pardonner John pour sa relation avec Gabriella »

# Frédérique (Les Reines de la route, 6ter) : « Je ne me suis pas amusée à me faire passer pour quelqu’un d’autre »