Pink TV : un bilan positif pour un été très sexe

mercredi 29 juin 2005 à 00:14 |
Pink TV/DR

Grâce à une campagne de communication ambitieuse, le lancement de Pink TV a suscité bien des curiosités au sein du public et des médias. La chaîne crée l’évènement bien avant sa naissance, le 25 octobre 2004, en devenant la première chaîne homosexuelle du PAF. Elle s’adresse bien sûr à un public gay mais également aux gays friendly, les téléspectateurs ouverts ayant envie de découvrir d’autres horizons et une télévision différente construite autour de la liberté, de la tolérance, de l’humour et de la séduction. Selon son président Pascal Houzelot, « Pink TV ne doit pas être une télévision communautaire mais une télévision identitaire ». L’ambition de la chaîne étant d’ouvrir un écran sur la société et la culture d’aujourd’hui.

Pink TV est disponible pour 9 euros par mois, en supplément d’un abonnement au câble et au satellite. Pascal Houzelot, qui visait à l’époque les 150 000 abonnements en 4 ans, peut être satisfait du résultat actuel puisqu’en 8 mois, ce chiffre dépasse déjà les 50 000 souscriptions. Et cela grâce à une grille éclectique d’une quarantaine d’heures de programmes frais alliant unité, diversité, identité et différence. Identité car si la programmation est celle d’une chaîne généraliste, elle est bien évidemment axée sur l’homosexualité. C’est le cas des documentaires, des divertissements, des séries (Queer as folk, The L Word, The Ellen Show...), des films dont la plupart sont issus de festivals gays et lesbiens ou des films X.

Cependant si humour et sexe se côtoient sur Pink TV, des sujets graves concernant la communauté gay tels que l’homophobie, le Sida, l’homo-parentalité sont abordés notamment chaque lundi. Au cours de cette soirée, la chaîne est à l’écoute de la société avec un débat précédé d’un documentaire ou d’une fiction. Mais également tous les jours de la semaine à 20 heures dans le magazine Le Set. Les deux animateurs Marie Labory et Christophe Beaugrand reçoivent aussi bien les artistes du moment que les représentants d’associations telles que Act Up. Ce talk-show culturel, produit par Michel Field, est composé de chroniques aussi diverses que la musique classique, le clubbing, la littérature, le design, le sport, les séries ou encore l’art contemporain. Pas moins de 22 chroniqueurs se relaient ainsi autour des deux présentateurs. Parmi eux, D’Geyrald ancien membre du boys band G-Squad ou encore Henry Chapier alternant avec d’autres pour présenter un billet d’humeur quotidien. Cette émission est avec Le Je/Nous de Claire l’un des programmes phares de Pink TV et représente bien l’image de la chaîne. C’est pour cette raison que Pascal Houzelot a choisi Le Set pour la plage horaire en clair qu’il négocie actuellement avec le CSA.

D’autres programmes s’ajoutent à la grille de Pink TV à l’occasion de la période estivale. Des pastilles humoristiques de quelques minutes seront diffusées tout l’été en semaine dès 20 heures. Deux chroniqueurs du Set, Laurent Artufeld et Eric Gueho, ont été réquisitionnés pour en assurer la présentation. Dans les pieds dans le plat, mais pas trop, ils tenteront de répondre à des questions en rapport avec la saison.

Enfin, dès le dimanche 3 juillet à 22h30, le délirant et non moins trash Yanky Panky, présenté par le travesti très country Tina, débarque sur la grille. Ce divertissement propose une ballade surprenante à travers une Amérique totalement déjantée ! Entre les courses de chevaux humains, le site Internet érotique où les call girls sont les détenues d’un pénitencier et les tours de magie d’un octogénaire lubrique, Yanky Panky n’épargnera rien... pas même les américains ayant un sexe plus qu« imposant » !

 CONFIDENCES D’INVITEE

Hélène Ségara
« Je suis ravie d’avoir été invitée à une émission comme Le Set. Le ton y est très libre donc je n’ai eu aucun mal à « me lâcher ». Les questions étaient « moins bateau » que dans d’autres programmes. J’ai pu m’exprimer sur des sujets que je n’aborde pas d’habitude. Par exemple, il est rare que l’on me demande si j’ai un public gay alors que c’est le cas. J’ai adoré Christophe Beaugrand et Marie Labory car ils changent des présentateurs actuels. Je les trouve vraiment naturels dans leur manière de s’exprimer. Ils constituent la relève de demain... »



AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (vendredi 1er juillet 2022) : Catastrophe pour Stéréo Club (TF1) et Camille Combal, battu par Stéphane Plaza, Tropiques criminels leader

Audiences TV Prime (vendredi 1er juillet 2022) : Catastrophe pour Stéréo Club (TF1) et Camille Combal, battu par Stéphane Plaza, Tropiques criminels leader


INTERVIEW
Sophie Ferjani (Tout changer ou déménager) : « Avec Antoine Blandin, Stéphane Plaza était notre cible commune »

Sophie Ferjani (Tout changer ou déménager) : « Avec Antoine Blandin, Stéphane Plaza était notre cible commune »







Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022