mercredi 20 août 2014 à 19:08 par

Plus belle la vie, Les Revenants, ... : ces séries françaises qui cartonnent à l’étranger

Caméra Café : une machine à café qui rapporte

Caméra Café : une machine à café qui rapporte
©Canal+ / Calt / TF1 

En France, Bruno Solo et Yvan Le Bolloch ont amusé des millions de téléspectateurs chaque soir sur M6 dès 2001. Avec des pointes à 5,6 millions de téléspectateurs, les périples de Jean-Claude Convenant, Hervé Dumont, Maeva et Jeanne ont marqué toute une génération. Adaptée dans une vingtaine de pays, dont l’Espagne, le Portugal, le Brésil, l’Italie ou encore le Maroc, Caméra Café a également été doublée pour une diffusion en Turquie, Thaïlande, Indonésie, Vietnam, Malaisie, ou encore aux Pays-Bas et dans tous les anciens pays du bloc de l’Est. Une trentaine de pays à travers le globe ont ainsi découvert les aventures de l’entreprise française aux personnages caricaturaux. 70 pays ont au final acheté ou adapté Caméra Café.

Engrenages : la spirale du succès

Engrenages : la spirale du succès
©Canal+ / Calt / TF1 

La série qui nous plonge au cœur de la justice française sur Canal+ a été diffusée dans un premier temps sur la chaîne publique anglaise BBC4 avec un certain succès sous le nom de Spiral. Elle est rapidement devenue une des séries françaises les plus vendues à l’international avec 70 pays acheteurs de cette fiction. Engrenages a aussi été diffusée en français sous-titré sur le géant de la vidéo à la demande Netflix, une véritable reconnaissance pour la créativité française.

Sous le soleil : recordman français de l’exportation

Sous le soleil : recordman français de l’exportation
©Canal+ / Calt / TF1 

Les aventures de Jessica, Caroline et de Laure ont passionné des millions de Français, mais pas que. Le grand champion de l’exportation reste Sous le soleil. Les quatorze saisons de la version originale ont été exportées dans 130 pays, dont l’Indonésie, l’Angleterre, l’Estonie, la Russie, l’Allemagne ou encore le Brésil. Les paysages du sud de la France mais surtout le volume important d’épisodes ont permis à la série française de s’installer sur la durée sur de nombreuses chaînes à travers le monde.

Maigret : un flic français loin d’être ringard

Maigret : un flic français loin d’être ringard
©Canal+ / Calt / TF1 

Qui a dit que Maigret était ringard ? Diffusée sur France 2 entre 1991 et 2006, la série policière portée par Georges Simenon réunissait encore 5 millions d’aficionados lorsque qu’elle a pris fin. Avec un stock de plus d’une cinquantaine d’épisodes, Maigret est devenue une marque internationale qui parvient encore à se vendre de nos jours. Une quarantaine de pays, dont les Etats-Unis et la République tchèque sont adeptes de cette fiction française.

Jo : Jean Reno séduit les acheteurs internationaux

Jo : Jean Reno séduit les acheteurs internationaux
©Canal+ / Calt / TF1 

En 2013, Jean Reno incarnait Jo pour TF1 dans une série policière. Tournée dans les décors parisiens, la fiction était achetée par les diffuseurs mondiaux avant même la fin de son tournage. Jouée intégralement en anglais, Jo a alors été acquise par 130 pays. Chaque épisode de cette série a coûté par moins de deux millions d’euros. Malheureusement la sauce ne prenait pas et TF1 décidait d’annuler la série malgré les 5,8 millions de Français présents devant le dernier épisode.

Les hommes de l’ombre

Les hommes de l’ombre
©Canal+ / Calt / TF1 

En 2012, plus de 5 millions de téléspectateurs se délectaient devant la série portée par Nathalie Baye sur France 2. Mais les Français n’ont pas été les seuls à succomber aux charmes de cette fiction puisque la Finlande, Hongrie et bien d’autres pays ont très rapidement acheté ses droits. L’engouement a été tel qu’une adaptation britannique a été commandée.

Kaamelott : une série historique qui intéresse

Kaamelott : une série historique qui intéresse
©Canal+ / Calt / TF1 

Jusqu’à 5,6 millions Français suivaient les saynètes humoristiques basées sur la légende arthurienne. La série créée par Alexandre Astier, Alain Kappauf et Jean-Yves Robin a également connu un certain succès en dehors de nos frontières. Kaamelott a été diffusée au Québec et en Pologne. Les adaptations italiennes et espagnoles n’ont jamais vu le jour car elles n’étaient tout simplement pas à la hauteur des attentes des producteurs français.

Cordier, juge et flic : Pierre Mondy mène l’enquête

Cordier, juge et flic : Pierre Mondy mène l’enquête
©Canal+ / Calt / TF1 

Pierre Mondy nous quittait en 2012. L’acteur a été le héro de Cordier, juge et flic pendant près de dix années. Si la série a captivé des millions de Français sur TF1, elle s’est aussi exportée en Belgique, en Suisse ou encore en Italie où la fiction est toujours proposée en prime time avec un certain succès. D’autres pays en Europe de l’Est apprécient également les enquêtes du commissaire Cordier. Décriées par la critique française, les fictions policières de TF1 ont toujours réussi à trouver un public européen malgré le caractère franco-français de leurs intrigues.

Parents mode d’emploi : Alix Poisson et Arnaud Ducret plus suivis en Italie qu’en France

Parents mode d’emploi : Alix Poisson et Arnaud Ducret plus suivis en Italie qu’en France
©Canal+ / Calt / TF1 

Après le succès de Fais pas ci, fais pas ça, ses producteurs lançaient le programme court Parents, mode d’emploi en novembre 2013 sur France 2. Après un démarrage compliqué à 19h40 devant 1.7 million de curieux, la fiction déménageait à 20h40 et rencontrait enfin son public. Avec 3.5 millions de fidèles en moyenne chaque soir, la shortcom s’est offerte une exposition transalpine. Avec près de 5 millions d’Italiens chaque soir à 21h10 devant la série portée par Alix Poisson et Arnaud Ducret, Parents, mode d’emploi démontrait encore une fois que l’humour à la française pouvait traverser les frontières.

Rani : la saga indienne qui intrigue

Rani : la saga indienne qui intrigue
©Canal+ / Calt / TF1 

Les mauvaises audiences françaises d’une série ne sont forcément un frein pour l’exportation. La saga de France 2 Rani l’a démontrée. Proposée en prime time en 2011 devant 3 millions de curieux et un peu plus de 10% de part d’audience, la mini-série avait clairement déçu. Pourtant elle s’est arrachée auprès des diffuseurs internationaux avec pas moins de 25 acheteurs, dont le Brésil et l’Espagne. La fiction est même vendue plus chère que les série de Canal+ car elle peut facilement être diffusée en prime time. Les fictions historiques françaises ont donc encore de beaux jours devant elles.

Les Revenants : les zombies français à succès

Les Revenants : les zombies français à succès
©Canal+ / Calt / TF1 

Après avoir bénéficié d’un succès critique et audimatique en France, Les Revenants (The Returned pour les anglophones) a rapidement conquis les Américains. Cette série qui se déroule dans une petite ville de montagne où des morts reviennent à la vie a ensuite été vendue dans une vingtaine de pays, dont Israël, la Turquie, l’Egypte, Hong Kong ou encore le Canada. L’engouement a été tel que le network américain A&E en a acheté les droits pour une adaptation locale. Malgré tout, les bénéfices engrangés par la vente à l’internationale restent modestes. La première saison des Revenants est en effet vendue pour moins de 80.000 euros quand un épisode coûte près de 1,4 million d’euros à produire.

Un village Français : une fresque historique plébiscitée

Un village Français : une fresque historique plébiscitée
©Canal+ / Calt / TF1 

Cette chronique de la vie française sous l’occupation allemande a connu un plébiscite considérable sur France 3 avec jusqu’à 5.5 millions de téléspectateurs. Plusieurs pays à travers le monde ont succombé à cette fresque historique, dont la Finlande ou encore le Canada, où la série a été diffusée en prime time. La chaîne leader au Brésil Globo a également acheté les droits des 36 premiers épisodes d’Un Village Français pour la bagatelle de 52 000 euros seulement.

Braquo : Emmy Award de la meilleure série

Braquo : Emmy Award de la meilleure série
©Canal+ / Calt / TF1 

Canal+ a démontré la qualité de ses séries en France mais aussi à l’international depuis plusieurs années, et Braquo ne déroge pas à la règle. Réalisée par Olivier Marchal, la série a reçu le Prix de l’export TVFI en 2011 et 2012. La qualité de son scénario et le jeu de ses acteurs permettaient même à Braquo de décrocher l’International Emmy Award de la meilleure série en 2012. 80 pays, dont le Royaume-Uni, Allemagne, l’Australie et la Russie ont acheté la série. Une adaptation américaine devrait également voir le jour. Ultime reconnaissance au pays de l’Oncle Sam, la plate-forme de vidéo en ligne Hulu a mis la main sur les deux premières saisons de Braquo.

Hélène et les garçons : la sitcom française la plus populaire de l’histoire

Hélène et les garçons : la sitcom française la plus populaire de l’histoire
©Canal+ / Calt / TF1 

Avant Les Revenants, Engrenages ou Braquo, d’autres séries françaises aux budgets beaucoup plus limités sont parvenus à s’exporter de manière importante à travers le monde. Les aventures d’Hélène, Laly, Bénédicte, Nicolas, et Cricri d’amour ont fait le bonheur des fins d’après-midi de TF1 avec plus de 50% de part d’audience dans les années 90, mais ont également amusé les téléspectateurs dans plus de 44 pays. Hélène et les garçons est ainsi devenue la sitcom française la plus populaire de l’histoire.

Mafiosa : la mafia corse intéresse

Mafiosa : la mafia corse intéresse
©Canal+ / Calt / TF1 

Le milieu mafieux corse n’a plus de secret pour les téléspectateurs de Canal+ en France. La série créée par Hugues Pagan a ainsi été vendue dans près d’une centaine de pays d’après Lagardère qui s’occupe de distribuer les droits de la fiction à l’international. Un remake américain se déroulant à Miami a même été envisagé. Avec Engrenages et Braquo, elle fait partie des meilleures ventes de séries françaises dans le monde.

Julie Lescaut : Véronique Genest voyage à travers l’Europe

Julie Lescaut : Véronique Genest voyage à travers l’Europe
©Canal+ / Calt / TF1 

Alors que la policière a pris sa retraite cette année sur TF1, Julie Lescaut continue d’être diffusée sur HD1 en France avec un certain succès, preuve de l’attachement du public pour cette héroïne. Diffusée depuis 1992, cette série policière a fédéré jusqu’à 12 millions de Français mais a également séduit le public à l’international. Elle continue d’être regardée par les Italiens avec plus d’un million de téléspectateurs lors de ses programmations en prime time. La fiction a d’ailleurs été vendue dans de nombreux pays de l’Est qui rediffusent régulièrement les enquêtes de la policière rousse.

Joséphine ange gardien : une naine qui émeut

Joséphine ange gardien : une naine qui émeut
©Canal+ / Calt / TF1 

Joséphine ange gardien est l’une des séries emblématiques de TF1. Diffusée en France depuis 1997, la fiction a rassemblé jusqu’à 11 millions de Français mais elle ne s’est pas arrêtée là. La série portée par Mimie Mathy se vend en effet très bien à l’international. L’Espagne, l’Italie, le Canada, le Cambodge, le Portugal, l’Amérique Latine, la Pologne et de nombreux pays de l’Europe de l’Est ont acheté les droits de la série. Un plébiscite qui s’est également traduit par l’adaptation de Joséphine ange gardien en Ukraine.

Borgia : ainsi soit-il

Borgia : ainsi soit-il
©Canal+ / Calt / TF1 

Dotée d’un budget de 25 millions d’euros par saison, Borgia a dû affronter sa version américaine, soutenue par Steven Spielberg, sur le marché international. Cette série historique créée par Tom Fontana qui met en scène l’arrivée au pouvoir du cardinal Rodrigue Borgia et de son clan a néanmoins réussi son pari en étant tournée en anglais. Borgia a été vendue plus de 85 pays et fait partie des plus grands succès d’exportation français.

Taxi Brooklyn : Luc Besson au service de TF1

Taxi Brooklyn : Luc Besson au service de TF1
©Canal+ / Calt / TF1 

Taxi Brooklyn est indéniablement la série la plus chère de l’histoire de la télévision française. Avec plus de deux millions d’euros de budget par épisode, la série s’est offerte les services de Chyler Leigh, une des héroïnes de la série Grey’s Anatomy et le Français Jacky Ido (Inglorious Basterd). Ultime récompense, la série sera diffusée à l’été 2014 sur la chaîne américaine NBC et a déjà été vendue dans de nombreux pays.

Belle et Sébastien : un chien qui a du charme

Belle et Sébastien : un chien qui a du charme
©Canal+ / Calt / TF1 

Belle et Sébastien est l’une des toutes premières séries françaises. La fiction a été diffusée pour la première fois sur l’ORTF en 1967. Il s’agit également de la première fiction francophone à avoir été diffusée sur la chaîne britannique BBC One, avec des sous-titrages en anglais. Elle a par la suite été programmée dans de nombreux pays à travers le monde.

Plus belle la vie : le soap à la française

Plus belle la vie : le soap à la française
©Canal+ / Calt / TF1 

Les familles du Mistral séduisent chaque soir 5 millions de téléspectateurs sur France 3. L’engouement autour de Plus belle la vie a rapidement dépassé nos frontières. Diffusé un temps en Italie, le soap français s’est également exporté en Finlande et dans de nombreux pays de l’Est de l’Europe.

Maison Close : une fermeture des porte du Paradis malgré son succès

Maison Close : une fermeture des porte du Paradis malgré son succès
©Canal+ / Calt / TF1 

Dès 2010, Canal+ créait l’évènement avec une nouvelle série qui se déroulait dans une maison close de luxe à Paris. La fiction centrée sur trois femmes tentant d’échapper à leur situation a séduit plus d’une trentaine de pays. Malgré tout, les audiences déclinantes de la seconde salve d’épisodes proposée en 2013 auront eu raison de la série qui a finalement été annulée par la chaîne cryptée.




LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (vendredi 3 juillet 2020) : Candice Renoir malmène Arthur et TF1, Reef Break démarre fort

Audiences TV Prime (vendredi 3 juillet 2020) : Candice Renoir malmène Arthur et TF1, Reef Break démarre fort

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV Access (vendredi 3 juillet 2020) : Demain nous appartient porte le coup de grâce à N’oubliez pas les paroles, Stéphane Plaza recule

Audiences TV Access (vendredi 3 juillet 2020) : Demain nous appartient porte le coup de grâce à N’oubliez pas les paroles, Stéphane Plaza recule


INTERVIEW
Katrina Bowden (Amour, gloire et beauté / Top Models) : « Flo est prête à tout perdre pour réunir Hope et son bébé »

Katrina Bowden (Amour, gloire et beauté / Top Models) : « Flo est prête à tout perdre pour réunir Hope et son bébé »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2020