Plus fort que 24h chrono, Sleeper Cell, la série choc de Showtime

Publié le jeudi 19 mars 2009 à 13:33
par
Plus fort que 24h chrono, Sleeper Cell, la série choc de Showtime
©Showtime 

“Plus fort que 24h Chrono !” a affirmé le New York Times. Sleeper Cell est une série américaine à mi-chemin entre le genre policier et l’action. Créée par Ethan Reiff et Cyrus Voris, elle a été lancée aux États-Unis en décembre 2005 sur le réseau Showtime, une chaîne audacieuse qui a déjà su révéler un certain nombre de programmes de qualité telles que Dexter, Weeds ou Californication. En France, la série s’est contentée d’une programmation confidentielle sur TPS star en septembre 2006.

Sleeper Cell aborde le même thème que 24h Chrono : la lutte contre le terrorisme aux États-Unis, mais sous un angle bien différent. Cette série bouscule les préjugés et les amalgames en confrontant les croyances d’un « véritable » musulman à travers le personnage principal, à celles des intégristes, à savoir, le chef et les membres d’une cellule terroriste.

L’agent spécial Darwyn Al-Sayeed (Mickael Ealy, Urgences, N.Y District) entraîne les téléspectateurs dans une mission secrète du FBI de Los Angeles. Ce jeune afro-américain, qui vient de sortir de prison, est musulman pratiquant. Il est recruté par le « Bureau » afin d’infiltrer une cellule terroriste qui prépare des attentats contre Los Angeles. Pour cela, il doit mettre sa vie entre parenthèses et vivre en permanence sous couverture pour gagner la confiance des autres Djihads et en particulier celle de Farik Al Faris (Oded Fehr), chef de la cellule. Il se retrouve ainsi au cœur des activités d’une des plus dangereuses organisations islamistes et sa mission devient de plus en plus complexe.

La cellule terroriste sur laquelle est centrée la série est composée de personnages aux profils atypiques. Encore une fois, Sleeper Cell vient renverser les clichés liés au terrorisme et notamment celui du Djihad Arabe et barbu. Tommy est un jeune américain, blond aux yeux bleus, il travaille dans un club de bowling. Christian un ancien skinhead français, s’est converti à l’islam après avoir épousé une jeune Marocaine. Quant à Ilija, il a quitté la Bosnie suite à l’assassinat de sa famille pour rejoindre la cause des Djihads en Amérique. Les réalisateurs précisent que ces personnages ne sont pas purement fictifs, ils sont en partie inspirés de personnes réelles, en témoignent les archives du FBI sur la diversité des profils au sein des organisations terroristes.


La série se veut, avant toute chose, réaliste. Ainsi, les scénaristes (musulmans pour certains d’entre eux) ont travaillé en collaboration avec le FBI, pour l’authenticité des techniques d’infiltration et la crédibilité des plans terroristes. Ils ont également fait appel à des spécialistes de l’islam pour mettre un terme à la représentation « clichée » souvent répandue par les médias. Ainsi, Sleeper cell se distingue de tout ce qui a été présenté jusqu’à maintenant par l’industrie du cinéma et de la télévision en se plaçant pour la première fois, du point de vue des terroristes et non de celui des policiers.

Avec la sortie de la première saison en DVD, en vente depuis le 3 mars 2009, les téléspectateurs ont accès à huit épisodes, un final et un bonus. Le menu reprend le thème de la série, des extraits d’épisodes et en fond, la musique du générique. L’accès aux épisodes est simple et direct tout comme le choix des langues et des sous-titres.

Côté bonus, on frôle la déception avec un service minimum. Pas de making of ni de scènes coupées, mais un simple documentaire intitulé « Connais ton ennemi ». Un concept pertinent et très intéressant, mais guère approfondi. En 15 minutes, on y apprend que l’équipe de réalisation a travaillé avec des consultants du FBI, des experts techniques de police et des conseillers culturels sur le monde Arabe et l’islam. Ces derniers ainsi que les acteurs principaux et les scénaristes commentent (trop) brièvement quelques extraits. Les créateurs insistent sur leur désir de proposer une série différente et évoquent quelques anecdotes. Également au programme, un petit cours de vocabulaire avec une définition des termes clés de l’Islam.

Appréciée par les critiques, Sleeper Cell est quelque peu passée inaperçue auprès du grand public. Trop confidentielle et trop sombre, à l’inverse de 24h chrono. En attendant la sortie prochaine de la 2e et ultime saison, la série mérite cependant qu’on lui prête attention, car elle s’inscrit dans un genre inédit qui peut permettre aux téléspectateurs de voir la question du terrorisme sous un jour plus réaliste et moins « hollywoodien » qu’à l’accoutumée.

SERIES TV   MERCHANDISING  



AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (lundi 23 mai 2022) : Visions (TF1) chute face à Meurtres au paradis (France 2), Mariés au premier regard (M6) puissant, lancement réussi pour Le Flambeau (Canal +)

Audiences TV Prime (lundi 23 mai 2022) : Visions (TF1) chute face à Meurtres au paradis (France 2), Mariés au premier regard (M6) puissant, lancement réussi pour Le Flambeau (Canal +)


INTERVIEW
Kevin Guedj / Carla Moreau (Le temps des réconciliations) : « Pour les retrouvailles avec Nacca, je me suis retrouvé dans l’incompréhension totale »

Kevin Guedj / Carla Moreau (Le temps des réconciliations) : « Pour les retrouvailles avec Nacca, je me suis retrouvé dans l’incompréhension totale »







Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022