Polémiques autour de l’élection de Miss Suisse romande

Publié le vendredi 15 avril 2005 à 00:36
par
Polémiques autour de l’élection de Miss Suisse romande
©TSR 

Le concours de Miss Suisse romande semble en passe de connaître son premier psychodrame sérieux. Certains acteurs de l’élection, qui avait lieu samedi 9 avril et était diffusé en direct sur la TSR (Télévision Suisse Romande), semblent en tout cas déçus, voire plus, de son déroulement, à commencer par le public et les candidates elles-mêmes.

Celles-ci affirment en effet qu’il n’y a jamais eu de place pour la compétition, l’organisateur Stream Model Management (SMM) ayant choisi par avance la lauréate, la Lausannoise Antonella Lama. Il est vrai que l’agence avait entre les mains une part prépondérante du vote puisqu’elle constituait le jury, détenteur de 4/5ème des voix. Et celui-ci a voté en bloc, lors des deux tours du scrutin, pour celle qui allait devenir la reine de beauté 2005. L’histoire pourrait s’arrêter là, mais il s’avère que la gagnante était très loin d’être la favorite des téléspectateurs de la première chaîne romande.

Soutenue à coup de SMS payants, la chouchou des votants, Catherine Hediger, était, quant à elle, systématiquement reléguée au dernier rang par les quatre jurés ! Autrement dit, les suffrages populaires n’ont compté pour rien vu leur pondération (1/5ème). Devant le mécontentement général, les deux partenaires et diffuseurs de l’événement, la TSR et le quotidien Le Matin, ont vite réagi et décidé d’exiger des explications de la part de SMM.

Il est vrai que l’unanimité des grands électeurs désignés par l’un de ses co-directeurs, Tommaso Longo, a de quoi laisser perplexe. Certaines dauphines soupçonnent aujourd’hui ouvertement que des consignes électorales aient été données. Si ce fait s’avérait exact, deux questions au moins s’imposeraient : Premièrement la TSR et Le Matin conditionneront-t-ils à l’avenir leur participation à un mode électif qui ne transforme pas la soirée en casting-coup de pub de l’organisateur ? Deuxièmement si Marcel Fischer, membre du jury et médaillé d’escrime à Sydney, est si aisément corruptible, qui reste-t-il en Suisse pour pourfendre l’injustice ?

Cette affaire, qui met la TSR dans une position peu confortable et remet en question l’authenticité des émissions en direct, suit actuellement son cours.

Article écrit par Tybalt Felix/ATC-TLC.com

  ON VOUS RECOMMANDE  

SUISSE  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (vendredi 30 octobre 2020) : Koh-Lanta impérial, NCIS dynamite M6, l’ORTF fragilisé

Audiences TV prime (vendredi 30 octobre 2020) : Koh-Lanta impérial, NCIS dynamite M6, l’ORTF fragilisé

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV access (vendredi 30 octobre 2020) : NOPLP accable DNA, C à vous, Etchebest et Les Marseillais au plus haut

Audiences TV access (vendredi 30 octobre 2020) : NOPLP accable DNA, C à vous, Etchebest et Les Marseillais au plus haut


INTERVIEW
Fabrice Deville (Un si grand soleil) : « Florent / Claire... il n’est pas sûr que le couple tienne »

Fabrice Deville (Un si grand soleil) : « Florent / Claire... il n’est pas sûr que le couple tienne »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2020