Sandra Lou (CinéFamily à DisneyLand Paris) : « On est juste une bande de potes qui s’éclate »

Ce vendredi 25 novembre, dès 20h35, juste avant le film Fée malgré lui, avec Dwayne Johnson, Sandra Lou prendra l’antenne pour un nouveau numéro de RTL9 CinéFamily. Pour l’occasion, l’émission a pris la direction du Parc DisneyLand Paris. Pendant les cinq minutes d’antenne, la comédienne et animatrice, qui aujourd’hui anime un talk-show sur MCS Maison et double de nombreux personnages animés, va partir à la rencontre des personnages de Disney à travers les allées du célèbre parc. Elle aura également l’occasion de faire la connaissance de la famille gagnante du concours organisé par RTL9. Accompagnée par cette dernière, Sandra Lou a ainsi pu profiter de la magie de Noël distillée par DisneyLand. Rencontre.

Publié le vendredi 25 novembre 2016 à 20:07
par ,
Sandra Lou (CinéFamily à DisneyLand Paris) : « On est juste une bande de potes qui s’éclate »
©RTL9 

Toutelatele : Comment appréhendez-vous ces tournages en extérieur pour cette émission qui s’apparente désormais plus à une shortcom ?

Sandra Lou : Effectivement, on est sur un format shortcom entre 4 et 5 minutes. Cela fait maintenant six ans que cette émission existe. Auparavant, je partais en vadrouille un week par mois auparavant, soit quatre jours de tournage, avec mon équipe. On découvrait de nombreuses régions. On faisait toujours des émissions sur le ton de l’humour. Au départ, j’étais seule, et ensuite ma maquilleuse Julie, qui est ma meilleure amie, a joué avec moi. Ça a fonctionné, et depuis Julie intervient souvent dans le programme.

Vous tournez énormément dans les parcs d’attractions. Quelles contraintes cela implique ?

On doit se plier aux règles et aux règlements du parc. Et parfois aux conditions climatiques (rires). Personnellement, j’adore tourner dans les parcs. Et l’ambiance est différente à chaque fois. Sur ce numéro, Disney est aux couleurs de Noël. Il y a peu, nous avons tourné au Parc Astérix aux couleurs d’Halloween etc.

Pour le numéro tourné à DisneyLand, tout est écrit et calibré. Reste-t-il cependant une place pour l’improvisation ?

Chez Disney, tout est très codé. Je n’ai pas de véritable implication, car tout est validé en amont. On ne peut pas faire certaines allusions rigolotes sur la vie de tous les jours, comme l’argent, par exemple. De plus, on doit vraiment s’adapter, car, certains personnages de Disney ne peuvent pas me faire la réplique puisqu’ils ne doivent pas parler. Je fais donc souvent des monologues (rires). Pour ce numéro, on a fait une scène avec Aurore, la belle au bois dormant. On a pu échanger quelques phrases.

« J’adore tourner dans les parcs. L’ambiance est différente à chaque fois »

Quelle est votre implication dans les autres numéros de CinéFamily  ?

Stéphane Minaldo, avec qui je travaille depuis six ans, écrit une première trame que je lis. Et puis, je lui distille mes idées. Sur place, Xavier, le réalisateur, a d’autres idées visuelles, et il me demande souvent d’en faire des tonnes. On se marre vraiment bien ! En fait, on est juste une bande de potes qui s’éclate (rires) Mais, au départ, Stéphane ne savait pas que j’avais cette faculté à faire les conneries. Il m’avait vu dans des bêtisiers où j’étais très propre sur moi... Rapidement, il s’est aperçu que j’avais un fort capital d’autodérision. Depuis, tout a été cousu autour de moi. Je me retrouve donc avec un programme qui colle vraiment avec ce que j’ai envie de faire. En plus dans ce genre de programme court, en terme d’écriture, on peut s’éclater, car tout ce qu’on ne fait pas dans la vie, on le fait ici. J’ai donc déjà poursuivi des gens avec une tronçonneuse (rires)

CineFamily est diffusée conjointement avec un film. Quel est désormais le lien entre l’émission et le film proposé en prime ?

Aucun désormais. L’émission a, en fait, évolué avec le temps, et a été remaniée plusieurs fois. Au début, on était en plateau. Le programme court passait avant le film du vendredi soir, donc on faisait une accroche avec ce dernier. Mais la programmation changeant, on a dû s’adapter de notre côté. On a donc arrêté de faire des liens directs avec le film de la soirée tout simplement. On a alors élargi le spectre, et le nom de l’émission est resté.

Si le nom est resté, la périodicité a véritablement changé…

Oui, quand l’émission hebdomadaire s’est arrêtée, j’étais vraiment triste. On s’est tellement lié, car on a vécu ensemble des trucs de malades ! Mais on a tenu bon avec ces événementielles. On tourne trois à quatre numéros par an, le plus souvent dans des parcs. Comme quoi, ce n’est pas alimentaire pour le coup, mais vraiment pour le fun !

Retrouvez bientôt sur Toutelatele la suite de l’interview de Sandra Lou qui revient sur l’ensemble de son parcours et ses projets.

CABLE / SATELLITE / ADSL   DIVERTISSEMENT   RTL9  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (mardi 7 décembre 2021) : Le voyageur (France 3) devant Koh-Lanta (TF1), L’homme que j’ai condamné (M6) battu par France 5

Audiences TV prime (mardi 7 décembre 2021) : Le voyageur (France 3) devant Koh-Lanta (TF1), L’homme que j’ai condamné (M6) battu par France 5


INTERVIEW
Patrick Paroux (Camping Paradis, TF1) : « Christian Parizot est convaincu qu’il a raison de râler »

Patrick Paroux (Camping Paradis, TF1) : « Christian Parizot est convaincu qu’il a raison de râler »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2021