Sandrine Quétier (Danse avec les stars 8) : « Laurent Ournac a été énormément blessé par les critiques »

Ce samedi 14 octobre, Danse avec les stars signera son grand retour. Sandrine Quétier se confie sur la saison 8 du show de TF1 et évoque son magazine hebdomadaire 50’ inside.

Publié le samedi 14 octobre 2017 à 12:47
par
Sandrine Quétier (Danse avec les stars 8) : « Laurent Ournac a été énormément blessé par les critiques »
©CHRISTOPHE CHEVALIN / TF1 

Benoît Mandin : Danse avec les stars signe son grand retour sur TF1. Comment appréhendez-vous la saison 8 ?

Sandrine Quétier : Avec beaucoup d’excitation puisque c’est la saison de toutes les nouveautés ! Il y a en aura dans l’émission, mais aussi à l’animation. Cela s’est rarement fait sur un programme en série comme ça, il y aura un co-animateur différent chaque semaine. Je vais devoir me renouveler à chacune des émissions et je trouve super que chaque animateur de TF1 amène son humour et son style auprès des candidats. Toutes les semaines, ça va être un exercice différent et je trouve ça très réjouissant.

Quelles nouveautés le public va-t-il pouvoir également retrouver ?

Le système de notation a été complètement revu puisque les trois les moins bien notés seront désormais soumis aux votes du public. Je trouve que cela relance une autre mécanique et donne un enjeu encore différent à l’émission. Il y a aussi l’arrivée de nouveaux danseurs et de Nicolas Archambault dans le jury. Le public découvrira une nouvelle Red Room et un tout nouveau décor. Je suis très impatiente de me lancer dans l’aventure, car d’une année sur l’autre, Danse avec les stars est toujours différent.

Laurent Ournac a annoncé son départ pour se consacrer à Camping Paradis. Comment l’avez-vous vécu ?

A chaque fois, c’est difficile. Il vient de m’envoyer une photo où il a son premier script en tant que metteur à scène. Je suis très contente pour lui qu’il réalise Camping Paradis, car il avait vraiment envie de passer à la réalisation. Je suis aussi triste, car je trouve qu’il apportait une simplicité et une authenticité au programme. J’espère que l’on pourra se retrouver sur la tournée, ce serait super.

Le choix de le mettre à la co-animation avait suscité de vives critiques, notamment de la part de l’équipe de Touche pas à mon poste. Pensez-vous que cela ait pu contribuer à ce départ ?

Je peux vous assurer qu’il l’a difficilement vécu. Il ne pensait pas que ça pouvait être aussi violent et virulent, à mon sens tout cela était totalement injustifié et exagéré. Sur une première émission, on lui demande d’animer comme un animateur, il n’a jamais été pris comme cela et a très bien fait le job. Les critiques étaient disproportionnées et ça l’a énormément blessé.

« Je trouve super que chaque animateur de TF1 amène son humour et son style »

Que pensez-vous du casting de la saison 8 ?

Ils ne savent pas danser et partent de zéro. Le casting va permettre au fil des semaines de noter une réelle progression, peut-être plus ou moins rapide si beaucoup d’entre eux partent du même niveau. Je suis assez curieuse de les voir à l’oeuvre pour le premier prime et de suivre leurs évolutions.

Avec Nikos Aliagas, vous venez de fêter le dixième anniversaire de 50’ inside. Comment expliquez-vous un tel succès ?

On a fait une émission people il y a dix ans qui bousculaient les codes du genre. Ce n’était clairement pas gagner et les producteurs de l’époque se sont dit qu’ils allaient monter les sujets comme des clips. On a donc eu un nouveau traitement de l’image qui allait un peu à cent mille à l’heure. Je pense que cela a attiré l’oeil des téléspectateurs, puis on a su évoluer vers des sujets ni trop racoleurs et ni trop trashs à travers des vraies enquêtes. Les séquences ultras référencées comme Le portrait en 5 dates, la destination de fin d’émission que les gens adorent et les people police, devenus les insiders, se sont imposées comme des vrais rendez-vous. Cela a fait que l’émission a perduré dix ans et j’espère encore de nombreuses années.

Imaginez-vous présenter encore 50’ inside dans dix ans ?

Les téléspectateurs en auront sûrement marre de Sandrine Quétier (rires). Je le souhaite en tout cas le plus longtemps possible et j’espère longtemps encore !

Cet été, vous avez co-animé Ninja Warrior avec Denis Brogniart et Christophe Beaugrand. L’émission va-t-elle revenir pour une saison 3 ?

Oui, Ninja Warrior reviendra en saison 3. La particularité est que la saison 2 a fait mieux que la première en audience. Le public a une vraie appétence et je me suis rendu compte que des salles de sport se sont ouvertes avec des obstacles à la manière de Ninja Warrior. Dans la rue, des gamins viennent m’arrêter pour me dirent qu’ils espèrent pouvoir faire l’émission l’année prochaine (rires).

TF1   50 MN INSIDE   DIVERTISSEMENT   DANSE AVEC LES STARS  



AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (dimanche 15 mai 2022) : La chute du président régale TF1, Capital (M6) plus fort que Max Libermann (France 3)

Audiences TV prime (dimanche 15 mai 2022) : La chute du président régale TF1, Capital (M6) plus fort que Max Libermann (France 3)


INTERVIEW
Sophie Le Tellier (Un si grand soleil, France 2) : « J’espère que Claire pardonnera à Hélène... et que Janet comprendra »

Sophie Le Tellier (Un si grand soleil, France 2) : « J’espère que Claire pardonnera à Hélène... et que Janet comprendra »







Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022