Secret Story 3 > Daniela plaquée, Vanessa éliminée

vendredi 11 septembre 2009 à 23:59 |
TF1/DR

Pour la première fois dans l’histoire de Secret Story, la télé-réalité estivale de TF1 doit se passer des services de Benjamin Castaldi. Ce dernier, malade, est ainsi remplacé au pied levé par l’autre spécialiste de la real-tv en France, Nikos Aliagas. Le visage phare de Star Academy aura finalement droit à son émission controversée cette saison.

« J’espère être à la hauteur de cet événement », confie-t-il en prélude avant de prendre des nouvelles de son prédécesseur, et successeur dès lundi, par téléphone. D’office, Benjamin n’hésite pas à complimenter son remplaçant, « Tu es très beau dans ce décor », avant de faire le point sur son état de santé : « Je n’ai pas une grippe A, mais une grippe B. » Quant à l’animateur grec préféré des téléspectateurs, il prend rapidement ses marques en annonçant, dès le début de l’émission, les indications pour voter : « J’en avais pas vu depuis longtemps des nominés. »

Ce soir, la Voix décide d’être taquine. Les candidats doivent ainsi faire des choix, soit pour les éloigner, soit pour les rapprocher des portes de la finale. Et le premier à se soumettre à la malignité Endemolienne n’est d’autre que Jonathan. Le cerveau du groupe a ainsi l’opportunité de doubler sa cagnotte, soit 14 529 €, moyennant son immunité jusqu’à la dernière élimination du 25 septembre prochain.


En attendant la réponse du jeune homme, la soirée peut continuer et s’articule principalement autour du triangle amoureux Daniela / Jonathan / Sabrina. Cette dernière passe ainsi sur le fauteuil du confessionnal pour des premières confessions : « On est désolé de faire mal à des personnes. On a décidé de s’écouter nous-mêmes, d’être nous, même si on blesse des gens. » La vierge avoue également que sa récente rupture avec son ex-petit ami était une « délivrance ». Au cours d’un message vidéo adressé à ses parents, la demoiselle leur demande, plus ou moins, leur approbation : « J’ai appris à connaître Jon, j’ai appris à l’aimer. (...) Je sais que vous voulez mon bonheur, mon bonheur aujourd’hui il est comme ça et j’espère que vous me comprenez. » Et c’est par message interposé que les géniteurs de la candidate donnent leur aval pour cette relation naissante.

Du côté de Daniela, l’ambiance est bien moins joyeuse. Sur le plateau, la première éliminée du jeu dit se sentir « assez bien » et faire « beaucoup de progrès dans [sa] tête » sans pour autant accepter ce qui se trame sous ses yeux : « Quand je vois ces images, c’est une boule au ventre que j’ai. » Puis, après une coupure publicitaire, l’ancienne maîtresse d’un ballon d’or retrouve Jonathan dans le sas : « Pourquoi il y a à peine 10 jours tu m’as demandé d’habiter avec toi après le jeu ? Tu m’as dit que jamais tu n’avais été aussi amoureux et vendredi tu m’as dit encore que tu m’aimais. » Les excuses de son interlocuteur, derrière le parloir improvisé, restent floues : « Sur le prime, je n’étais pas bien. Ce n’est pas changer d’avis, c’est essayé de gérer une situation, essayer de se persuader tous les jours qu’il y a une situation qui te convient. » Face à des formulations aussi compliquées, la femme d’origine portugaise souhaite que le candidat ne s’exprime pas « avec des langues de Einstein ». Pour simplifier ses mots, celui que l’on surnomme le génie tente alors de résumer son ressenti : « Être tout seul dans cette maison, ça fait péter un câble. »


Daniela tente de faire culpabiliser son ancien prétendant : « Jamais je ne t’aurais fait ça. J’aurais attendu la fin du jeu pour te le dire, j’aurais pris sur moi. J’ai l’impression que je ne te connais pas. Il est où Jon ? Il est où la personne qui m‘a fait craquer ? » Puis, la demoiselle reproche à son interlocuteur de « sauter sur tout ce qui bouge », mais c’est l’intéressé qui fait alors un bond : « Est-ce que tu crois que je lui saute dessus ? C’est la seule personne sur qui je ne peux pas sauter ! Pourquoi tu crois que j’aurais choisi cette personne-là si c’était juste pour sauter quelqu’un ? » Quand Daniela demande à Jonathan s’il aime Sabrina, celui-ci ne répond pas à la question, mais tente, en revanche, d’expliquer la situation : « Dans cette maison, on change super rapidement. Il y a des trucs qu’on n’arrive pas à gérer. Personnellement, c’est le truc que je n’arrivais pas à gérer. » La candidate passe ensuite à l’offensive : « Dans le dernier prime tu m’as fait passer pour une conne en disant que tu m’aimais et lundi, quand tu étais sûr d’être en finale, Daniela n’existait plus. (...) Tu m’as tellement déçu. Quand je t’ai connu la première semaine, tu étais... tu me faisais rire, tu étais beau, tu avais ta barbe, tu étais honnête, tu m’as fait craquer et ton regarde était différent. Aujourd’hui, je n’ai pas l’impression que je te connais. » Cette dernière n’hésite d’ailleurs pas à jouer le jeu jusqu’au bout : « Quand tu l’embrasses est-ce que ça fait le même effet que moi ? »

Au cours de ce long entretien de 13 minutes, il faudra attendre presque la fin de l’échange pour voir les premières larmes, en gros plan, de Jonathan : « Je m’en veux, je sens que je ne gère pas, je ne suis pas à l’aise. J’ai l’impression que je ne fais que des conneries. » Face à ces images, Nikos conclut simplement par un « Ouh la la. Il se passe des choses chez vous ! »


Malgré toutes ces péripéties, la Voix n’en oublie pas les dilemmes. Cindy a ainsi une semaine pour faire croire que son secret est d’être une ancienne petite copine de Jonathan et ce, pour la somme de 5000 euros. Ce dernier obtient, quant à lui, 1000 euros en tant que complice si l’un de ses camarades déclenche l’alarme. De quoi voir naître à l’écran une improbable nouvelle alliance. Didier, pour sa part, doit se travestir en Alicia, son alter ego féminin, pour une période d’une semaine s’il veut également remporter 5000€, mais surtout quelques secondes dans les bras de sa femme. Un défi que le jeune marié accepte à contre cœur « J’fais ça vraiment pour la revoir, car franchement ce n’est pas du tout dans mon truc », avoue celui qui s’est présenté déguisé lors du premier prime.

Après le refus de Jonathan de céder à son immunité, Nikos Aliagas convoque, dans le sas, les trois habitants sur la sellette. « Le premier candidat sauvé est... Bruno ! » L’annonce provoque alors les huées du public. Puis, sans surprise, l’animateur demande à Vanessa de le rejoindre sur le plateau. Avec seulement 13% des suffrages, la Ch’ti se positionne après l’ancien SDF, mais surtout très loin derrière Emilie, sa « meilleure ennemie », et ses 66%.
En conclusion, il semblerait que l’hôte exceptionnel de la soirée n’ait finalement pas bien saisi les règles de l’émission en demandant à l’éliminée si c’était « la première fois qu’[elle sortait] du jeu »...

REAL TV    SECRET STORY   



ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Y’a que la vérité qui compte : Bataille et Fontaine remplacés par Cyril Hanouna, audience gagnante pour C8 ?

2 - TF1 : audience en chute libre pour Alain Chabat et son late show

3 - M6 : La France a un incroyable talent supprimée, bouleversement pour Marianne James et Sugar Sammy


INTERVIEWS

# Meghane (Les Mamans, 6ter) : « Le plus dur au quotidien est cette bataille administrative qui n’en finit pas pour Gabriel »

# Angelica (Les Mamans, 6ter) : « Avec Tony, c’est terminé, je n’en veux plus dans ma vie »

# Marjorie Bourgeois (Les Mystères de l’amour) : « Stéphanie va vivre un gros chamboulement à cause de Gaël Royer »