Spider-man, Superman, Batman : les Super Héros à la TV

vendredi 27 avril 2007 à 00:47 | ,
Marvel/Warner/DR/

Spider-Man
l’homme-araignée

.
.

Imaginé par Stan Lee et Steve Ditko en 1962, Spider-man n’a eu de cesse de tisser sa toile, aussi bien dans les comics, à la télévision et au cinéma. Le célèbre homme-araignée est apparu pour la première fois en 1962 dans le magazine Amazing Fantasy. Il s’impose très rapidement comme étant l’un des super héros les plus populaires et charismatiques dans l’univers concurrentiel des comics.

La télévision ne s’y trompe pas. Prochainement, l’émission de TF1, TFOU, s’attache les services de l’homme au sixième sens tous les samedis des mois de mai et juin en proposant aux jeunes téléspectateurs la série animée. La chaîne Sci-Fi fera également appel à l’homme-araignée, lors de la soirée spéciale super-héros du 27 avril. Dès 20h45, le documentaire Inscide Spiderman retracera la saga du héros à travers le comics, le dessin animé et les films.
A 0h45, la chaîne dépoussièrera deux épisodes du premier dessin animé adapté du comics de 1967, Spiderman l’homme araignée. Les nostalgiques sont déjà sur le qui-vive.

La toile de Spidey a même rejoint celle du cinéma. Le réalisateur Sam Raimi a confié à Tobey Maguire le rôle de Peter Parker dans trois volets. Le premier opus a décroché la 11ème place des films les plus vus au monde et a rapporté la bagatelle de 806 millions de dollars d’entrée. Sa rediffusion dimanche 15 avril sur TF1 a séduit 8.1 millions de fidèles, soit 34.4% du public présent devant son poste de télévision. Quant au dernier opus qui sort le 2 mai prochain en salle, il est attendu de pied ferme par tous les aficionados. Colossal, le budget du film est évalué aux alentours de 250 M$, soit 50 M$ de plus que le précédent record de King Kong. L’occasion pour les spectateurs d’y découvrir un Peter Parker qui file un mauvais coton, déstabilisé par son côté obscur.

 Superman / Smallville
 Batman



Superman
le plus décliné à la TV

.
.

Superman est sans doute le superhéros le plus célèbre. Créé en 1938 par Jerry Siegel et Joe Schuster, pour les DC Comics, il a depuis connu de multiples adaptations, tant au cinéma qu’à la télé. Kal-El, originaire de la planète Krypton, arrive sur Terre quand il est bébé. Il est alors adopté par un couple de fermiers de Smallville. Le kryptonien est assurément l’extraterrestre le plus sexy du monde connu : au lieu d’être petit, vert et avec des yeux énormes, il a l’apparence d’un homme particulièrement séduisant, à la musculature et à la mèche avantageuses. Adulte, sous le nom de Clark Kent, il devient journaliste au Daily Planet à Metropolis, avec Lois Lane. Mais grâce à ses superpouvoirs, il défend surtout la veuve et l’orphelin, en particulier contre l’odieux - et chauve - Lex Luthor. Il revêt alors son seyant costume : collant bleu, bottes et cape rouges, ceinture jaune - comme Batman. Mais il a un point faible : la kryptonite.

Au cinéma, c’est Christopher Reeve qui lui a prêté ses traits dans les années 1970 dans Superman I, II, III, et IV. L’acteur avait été choisi parmi 200 prétendants au rôle mythique. L’année dernière, Superman Returns a mis en scène le jeune Brandon Routh dans le rôle-titre.

La télé n’est pas en reste. Lois et Clark, les nouvelles aventures de Superman a innové avec un ton humoristique. A la fois fantastique et sentimentale, la série, diffusée de 1993 à 1997 sur ABC, donnait un rôle bien plus important à Lois que dans le comics : elle est à égalité avec le héros, comme le prouve le titre. La journaliste (la « desesperate » Teri Hatcher) est présentée comme indépendante, intrépide et... ravissante bien sûr. Le timide Clark Kent (Dean Cain) tombe sous le charme, mais elle n’a d’yeux que pour Superman. Les deux collègues sont comme chien et chat, mais deviennent peu à peu très proches, quoique Lois soit parfois séduite par Lex Luthor. M6 a diffusé cette adaptation à partir de 1994, avant de s’intéresser à la jeunesse du superhéros avec Smallville, à l’antenne depuis 2003.

Dans la série créée par Alfred Gough et Miles Millar en 2001 (et toujours en production), Clark, adolescent, découvre ses pouvoirs, tandis qu’il connaît les premiers émois dus à son âge. Il n’est pas encore Superman : il ne porte pas son joli costume, n’est même pas amoureux de Lois et son meilleur ami est nommé... Lex Luthor. Ce Superman nouvelle version suscite la controverse chez les fans, car il revisite largement la « mythologie » du personnage. Pourtant, Christopher Reeve y a fait une apparition, et Annette O’Toole, qui jouait Lana Lang dans Superman III, est maintenant Martha Kent... L’accent est néanmoins mis sur les phénomènes et les personnages surnaturels. Dans un épisode diffusé le 28 avril, intitulé « Les 5 fantastiques », 3 autres superhéros des comics DC font leur apparition aux côtés de Clark et Oliver alias l’Archer Vert : Flash, Cyborg et Aquaman - dont certains font partie de la « Nouvelle Ligue des Justiciers ».

Le kryptonien a enfin inspiré un dessin animé : Superman, l’ange de Metropolis, créé en 1996 par Bruce Timm (Batman : la série animée) et diffusé auparavant sur France 3 et Cartoon Network.

Parmi toutes ces versions, aucune n’explique comment la cape de Superman n’est jamais froissée, alors qu’il est censé la porter sous ses vêtements, et pourquoi il lui suffit de porter des lunettes pour passer incognito... Cela fait sans doute partie de ses superpouvoirs !

 Spider-man
 Batman



Batman
l’homme chauve-souris

.
.

Batman est le seul superhéros à ne pas posséder de superpouvoirs. A moins que son immense fortune n’en tienne lieu. Créé par Bob Kane et Bill Finger en 1939 pour DC Comics, Bruce Wayne a vu ses parents se faire assassiner, quand il était enfant, et a décidé de combattre le crime à Gotham City. La nuit, il affronte le Joker, le Pingouin, Double-Face, Mr Freeze, ou Catwoman, déguisé en homme-chauve-souris, et bientôt secondé par son fils adoptif Robin - avec qui il entretient des relations plutôt ambiguës aux dires de certains. Quand il endosse le rôle de Batman, il revêt sa combinaison (qui varie du bleu ciel au noir, en passant par le gris clair, selon les adaptations), un masque qui cache son visage, avec des oreilles pointues, et une cape rappelant les « ailes » des chauves-souris. Son accessoire fétiche : sa ceinture jaune, qui contient tous ses gadgets, dignes des meilleurs épisodes de James Bond.

Au cinéma, Batman a successivement été incarné par Michael Keaton, Val Kilmer, George Clooney et Christian Bale (qui devrait reprendre le rôle l’année prochaine).

Si l’homme-chauve-souris a d’abord fait l’objet d’une série kitchissime dans les années 60, Batman, où onomatopées et couleurs flashy rivalisaient pour des scènes de combat cartoonesques, il est surtout le héros de 3 adaptations animées :

 Batman, la série animée : c’est le dessin animé le plus connu, diffusé sur la Fox de 1992 à 1995. Qualité graphique, respect du comic original, et ambiance sombre, proche de l’univers des films de Tim Burton : il est très apprécié des fans. Il est toujours diffusé sur France 3 le dimanche à 10 heures dans F3X : le choc des héros, et sur Cartoon Network le dimanche à 14 heures.

 Batman, la relève : dans cette version à l’antenne de WB de 1999 à 2001 (et un temps sur France 3), Bruce Wayne, désormais octogénaire, est remplacé par le jeune Terry dans le rôle de Batman.

 The Batman, depuis 2004 sur CW, est consacré aux débuts de Batman et à ses premières rencontres avec ses ennemis jurés. Il est destiné avant tout au jeune public.

Batman intervient aussi dans deux autres séries animées : la Ligue des Justiciers, où il s’allie avec 6 autres superhéros pour veiller sur le monde et combattre les criminels : Superman, Wonder Woman, Flash, Green Lantern, Hawkgirl et J’onn J’onnz (sur France 3 le dimanche à 9h40 dans F3X : le choc des héros) ; et dans La nouvelle ligue des Justiciers, qui voit d’autres personnages se joindre aux fondateurs (Cartoon Network, à 19h10 le week end).

 Spider-man
 Superman / Smallville

SERIES TV   CINEMA  


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (mardi 28 juin 2022) : Tandem (France 3) écrase Harry Potter (TF1) pour son final, flops pour France 2 et C8

Audiences TV prime (mardi 28 juin 2022) : Tandem (France 3) écrase Harry Potter (TF1) pour son final, flops pour France 2 et C8


INTERVIEW
Olivier Valverde (Les Mystères de l’amour, TMC) : « Alban n’est pas un manipulateur ou un pervers, il est très sincère avec Béné, Cathy et Béatrice »

Olivier Valverde (Les Mystères de l’amour, TMC) : « Alban n’est pas un manipulateur ou un pervers, il est très sincère avec Béné, Cathy et Béatrice »







Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022