Star Academy 5 > Pierre

mercredi 23 novembre 2005 à 00:21 |
TF1/JM.Sureau

Coiffeur à Orléans, Pierre s’est fait particulièrement remarquer à la Star Academy pour son « cheveu pauvre » et son amitié avec Emilie. A 25 ans et avec une empreinte vocale bien à lui, il a su trouver sa place au château et séduire les professeurs. Par ailleurs, il a été repêché par le public pour faire la tournée. Mais le 4 novembre dernier, il a été éliminé du jeu. Pour Toutelatele.com, Pierre revient, sans concession, sur son parcours à la Star Academy.

Mélanie Perrot : Comment as-tu vécu ton élimination de Star Academy face à Maud ?

Pierre : Sur le moment, je ne m’y attendais pas forcément. J’ai été un peu surpris d’être évincé à ce stade du jeu et bien sur déçu de ne pas avoir été sauvé par mes camarades, notamment par Ely. Il faudra que nous ayons une petite conversation à ce sujet. Quand à Jean-Luc, je le percevais comme quelqu’un de manipulateur. Son vote n’a fait que confirmer mes impressions.

Mélanie Perrot : Quel est ton meilleur souvenir ?

Pierre : Mon duo avec Sofia sur le prime. Je l’avais soutenue lorsqu’elle était elle-même élève à la Star Ac. C’est quelqu’un de très généreux. Elle m’a beaucoup donné. Chaque élève devrait avoir la chance de faire un duo avec elle. Mon duo avec Jamie Cullum reste aussi un grand moment.

Mélanie Perrot : Quels sont tes pronostics pour la finale ?

Pierre : Du côté des filles, je verrai bien une demie finale entre Ely et Emilie. Je ne suis pas sûr que le public suive Emilie étant donné l’image que l’on donne d’elle. Pour les garçons, je souhaiterais que Pascal ou Jérémy aille en finale.

Mélanie Perrot : Y a-t-il des éliminations que tu as trouvé injustes ou prématurées ?

Pierre : Oui, je pense qu’Arno aurait dû faire la tournée. Lorsqu’il est arrivé au château, c’était vraiment un gamin. Il faisait des crises et pleurait pour un rien. Puis au fil des semaines, il a beaucoup mûri. C’est une très belle évolution. Arno était en pleine ascension, sur le point de prendre son envol lorsqu’il est sorti.

Mélanie Perrot : Avec quel élève avais-tu le plus d’affinités ?

Pierre : Avec Emilie. Et du coté des garçons, avec Jérémy et Pascal. Même s’il est sur une autre planète et qu’il est difficile à vivre, Pascal est un véritable artiste. C’est très enrichissant de le côtoyer au quotidien.

Mélanie Perrot : Dans le genre difficile à vivre, Emilie ne semble pas mal non plus. Quelles qualités lui trouves-tu ?

Pierre : Elle est très professionnelle et c’est une fille qui a le courage de ses opinions. Elle sait dire non lorsque quelque chose ne lui plaît pas. Si avoir le courage de ses opinions, c’est avoir mauvais caractère alors moi aussi j’ai mauvais caractère !


Mélanie Perrot : Lorsqu’elle critique ouvertement la prestation de Jean-Luc en duo avec Stevie Wonder alors qu’elle voulait le faire, tu la soutiens ?

Pierre : Tout à fait, je suis d’accord avec elle. La prestation de Jean-Luc manquait de couilles. On n’est pas là pour être fan, on est sur notre émission. Il faut qu’il y ait un échange artistique lors d’un duo. Qu’il s’agisse d’Emilie ou de moi, si nous avions eu la chance de faire un duo avec Stevie Wonder, on ne se serait pas planté comme Jean-Luc !

Mélanie Perrot : Tu as retenu l’attention du public grâce à ton mauvais caractère, ta sexualité ambiguë dont tu joues dans les médias et ton « cheveu pauvre » parodié par Cauet. Ca t’amuse ou ça t’énerve ?

Pierre : Je suis très content d’avoir une personnalité qu’on puisse juger, que mes comportements puissent déranger. Au moins cela veut dire que je ne suis pas transparent, et pour moi, c’est le plus important.

Mélanie Perrot : Comment vis-tu ta nouvelle notoriété ?

Pierre : Il faut réapprendre à vivre avec. Dans la rue, les gens viennent me dire qu’ils m’aiment. Je n’ai pas eu de mauvaises retombées. Je remercie tout ceux qui me soutiennent. Ils m’envoient de bonnes ondes.

Mélanie Perrot : Avant d’entrer au château, est-ce que tu avais participé à des castings pour d’autres émissions du même genre ?

Pierre : Oui, une fois. J’avais fait le casting de Nouvelle Star et j’étais arrivé dans les cent derniers candidats retenus. Là, j’avais été éliminé pour une erreur de tonalité.

Mélanie Perrot : A part la tournée Star Academy, quels sont tes projets artistiques ?

Pierre : Je souhaite faire un disque étant donné que je suis auteur-compositeur. Mais quand on n’est pas le gagnant de Star Academy, ce n’est pas évident. Pour l’instant, j’accumule plutôt les refus. C’est la même chose pour tous ceux qui sont sortis. Mais je vais me battre, me traîner s’il le faut. Quoiqu’il arrive, je mettrai un disque dans les bacs !

REAL TV    STAR ACADEMY   



ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Y’a que la vérité qui compte : Bataille et Fontaine remplacés par Cyril Hanouna, audience gagnante pour C8 ?

2 - TF1 : audience en chute libre pour Alain Chabat et son late show

3 - M6 : La France a un incroyable talent supprimée, bouleversement pour Marianne James et Sugar Sammy


INTERVIEWS

# Meghane (Les Mamans, 6ter) : « Le plus dur au quotidien est cette bataille administrative qui n’en finit pas pour Gabriel »

# Angelica (Les Mamans, 6ter) : « Avec Tony, c’est terminé, je n’en veux plus dans ma vie »

# Marjorie Bourgeois (Les Mystères de l’amour) : « Stéphanie va vivre un gros chamboulement à cause de Gaël Royer »