Star Academy > Lucie

vendredi 25 janvier 2008 à 11:54 |
Sureau / TF1

Surnommée la « rockeuse » du château, Lucie n’a jamais été soumise aux votes du public avant le prime spécial tournée. Si elle a décroché sa place pour écumer les routes de France avec ses petits camarades, la jeune fille a été contrainte, en revanche, de quitter l’aventure le 18 janvier dernier. Un brin nostalgique, elle revient sur son parcours pour Toutelatele.com avec un certain détachement et prouve qu’elle n’a pas la langue dans sa poche...

Jérôme Roulet : Vous accordez cette interview en pleine diffusion de la quotidienne sur TF1, vous ne regardez pas vos petits camarades ?

Lucie : J’ai autre chose à faire (rires). Ca me donne le mal du château de les voir à travers un écran. J’essaye d’oublier un peu même si aujourd’hui je vais mieux.

Une semaine après votre sortie, dans quel état d’esprit êtes-vous ?

Je suis ravie d’être chez moi et de retrouver ma petite maison même si une certaine nostalgie s’installe.

Juste après l’annonce de votre départ, vous avez déclaré : « J’avais plein de choses à prouver, mais je les prouverai dehors pour les gens qui veulent me soutenir ». Etiez-vous en colère sur le coup ?

Ce n’était pas de la colère, c’était du Lucie tout simplement. Mais je sais que dehors des gens me soutiennent et je les remercie pour avoir voté pour moi.

N’êtes-vous pas trop déçue d’être partie sur une moyenne de 14 ?

Je m’en suis pris plein la tête à cause de ces foutues notes et j’ai commencé à m’en foutre les dernières semaines. C’était devenu une futilité. À partir du moment où l’avis du jury est devenu d’ordre indicatif, nous n’avions plus la boule au ventre. Ça a été une délivrance.

Un peu avant votre départ vous avez interprété Aimer jusqu’à l’impossible sur une chaise bleue géante... Quel rapport ?!?

Je ne l’ai pas compris non plus (rires).

De quelle performance êtes-vous la plus fière dans votre parcours ?

Mon duo avec Yael Naïm. Cela faisait trois ans que je la suivais et je ne m’attendais pas du tout à chanter avec elle. Nikos a dit que j’en étais fan mais c’est un peu exagéré. C’est ça la Star Academy : on accentue et on grossit tout.

A la fin de votre performance sur Smells Like Teen Spirit, vous avez cassé votre guitare. Avez-vous eu des répercussions après cet acte ?

Le producteur nous a demandé de le faire. C’était une mise en scène avec des guitares en fin de vie et prédécoupées. Des gens ont voulu crier au scandale et, même si j’aime bien les polémiques, il n’y a pas matière à en faire là-dessus.


Lors de votre magnéto de présentation, on a vu une fille très exubérante. Pensez-vous avoir évolué depuis votre entrée au château ?

Je ne trouve pas que ce soit de l’exubérance. Mais du début jusqu’à la fin je suis restée naturelle même si j’ai fait beaucoup de progrès. On m’a appris la douceur. Il s’agit d’un petit magnéto d’une minute fait par la prod et qui raconte notre vie. Ce n’est pas forcément fidèle avec ce que l’on dégage, mais ce n’est pas mon problème.

Vous utilisez souvent le terme « rock’n’roll ». Il s’agit avant tout d’un état d’esprit et d’un mode de vie. Pensez-vous réellement qu’il soit cohérent avec l’univers de la Star’Academy ?

Non étant donné que je suis partie ! Apparemment, Universal n’est pas intéressé par une fille rock’n’roll, mais ce n’est pas grave, j’ai d’autres contacts ailleurs. Ils se débrouilleront sans moi. Star Academy, ça rime plutôt avec variétoche et le fait d’y avoir interprété du Nirvana est une surprise. Certains disent que j’ai fait de la daube mais j’ai apporté du grunge dans cette émission, tout le monde ne peut pas en dire autant.

Avez-vous conscience qu’il vous sera difficile d’avoir une crédibilité auprès de la scène rock. Emma Daumas l’a très mal vécu...

Je sais ce que je vaux. Si je produis des choses propres, c’est l’essentiel. Je ne regrette pas d’être entrée à la Star Academy, j’ai pu évoluer. J’en garde des magnifiques souvenirs. L’important c’est ce que l’on réalise artistiquement, pas d’où on vient. Je ne suis pas Emma Daumas, je suis Lucie et pour l’instant je n’ai pas de projets concrets. Je ne veux pas parler trop vite. Je verrai bien comment la scène rock m’accueillera.

Vous préparez-vous à l’éventualité de galérer ?

Totalement. C’est toujours de cette façon que l’on y arrive de toute façon.

Un pronostic pour la victoire après la finale du 15 février prochain ?

J’aimerais que Jeremy gagne. Je le verrais bien chanter un petit Seven Nation Army des White Stripes. Ça me ferait délirer.

Quatre garçons pour une seule fille : c’est une première à la Star’Ac. Pourquoi, selon vous, la gent féminine n’a pas la côte cette année ?

Le public de la Star Academy, c’est des minettes qui votent en masse pour leur petit beau gosse préféré

Une allusion à Quentin ?

Il charme toutes les filles même si physiquement comme artistiquement je préfère Jeremy.

TF1    REAL TV    STAR ACADEMY   



ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Star Academy : scandale pour Léa après la finale sur TF1, les révélations explosives d’Anisha

2 - M6 : le coup d’éclat de Cyril Lignac en direct avec Yanns

3 - Le Cross (spoiler) : Maeva Ghennam accuse violemment Nicolas, Michel alcoolisé sur W9 ?


INTERVIEWS

# Pauline (Les Mamans, 6ter) : « Avec François-Maxime, on ne se côtoie plus au quotidien »

# Meghane (Les Mamans, 6ter) : « Le plus dur au quotidien est cette bataille administrative qui n’en finit pas pour Gabriel »

# Angelica (Les Mamans, 6ter) : « Avec Tony, c’est terminé, je n’en veux plus dans ma vie »