Taratata 100% Live : Eagle-Eye Cherry, Charlie Winston, Zazie, Daisy, Clara Luciani...

vendredi 14 décembre 2018 à 16:42 |
Capture France 2

Ce vendredi 14 décembre, Nagui sera aux commandes d’un nouveau numéro de Tatatata sur France 2. Dès 22h50, l’animateur de Tout le monde veut prendre sa place et N’oubliez pas les paroles sera accompagné de nombreux invités pour un « 100% Live ».

Après six ans d’absence, Eagle-Eye Cherry signe son grand retour. Le chanteur a choisi le divertissement musical de la première chaîne du groupe France Télévisions pour présenter son nouvel album « Streets of you ». L’inoubliable interprète du titre « Save Tonight » se produira sur scène en duo avec le groupe français Daysi sur une reprise du titre de Pink, « What about us ». Zazie retrouvera le plateau de Taratata à travers son nouveau titre « Speed ». L’ex-coach de The Voice sera rejointe par Marvin Jouno pour une reprise de « Ton héritage » de Benjamin Biolay.

Après un passage lors du prime de Taratata au Zénith en octobre, Charlie Winston dévoilera son nouveau titre « Feeling Stop ». Aux côtés de Clara Luciani, il reprendra un grand classique de Lou Reed, « Perfect Day ». Les téléspectateurs de France 2 pourront également faire la connaissance de Kovacs et de sa chanson « It’s The Weekend ». Le samedi 27 octobre, Taratata a été programmé en première partie devant 2.43 millions de Français, soit 13.7% de l’ensemble du public.

FRANCE 2    DIVERTISSEMENT   



ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Star Academy : scandale pour Léa après la finale sur TF1, les révélations explosives d’Anisha

2 - M6 : le coup d’éclat de Cyril Lignac en direct avec Yanns

3 - Le Cross (spoiler) : Maeva Ghennam accuse violemment Nicolas, Michel alcoolisé sur W9 ?


INTERVIEWS

# Julie Chevallier (Les Mystères de l’amour, TMC) : « Béatrice a caché des choses à Cathy... Elle n’a pas dit son dernier mot ! »

# Pauline (Les Mamans, 6ter) : « Avec François-Maxime, on ne se côtoie plus au quotidien »

# Meghane (Les Mamans, 6ter) : « Le plus dur au quotidien est cette bataille administrative qui n’en finit pas pour Gabriel »