The Voice > Jenifer retrouve Maureen de Star Academy

samedi 10 mars 2012 à 20:50 |
Tristan Carné

Nikos Aliagas sur TF1

Les quatre coachs poursuivent leur mission : découvrir la plus belle voix de France. À ce stade de la compétition, Garou a l’équipe la plus complète, composée de huit talents. Il est suivi par Florent Pagny et Louis Bertignac, tous deux avec six candidats à leur actif. Jenifer, elle, ferme la marche en comptabilisant cinq talents.

La première candidate à se présenter s’appelle Lise. À 30 ans, celle-ci « aimerait être plus écoutée que regardée ». Pour faire ses preuves, elle opte pour le Edge of glory de Lady Gaga, avec un accent français prononcé. Florent Pagny tarde à se retourner, mais finit par se lever. Un fait jugé « rare ». Puis, Louis Bertignac appuie à son tour sur le bouton. Pour Jenifer, en revanche, « il manquait un truc ». Qu’importe, Lise choisit l’interprète de Bienvenue chez moi pour poursuivre l’aventure.

À 29 ans, Valérie participe à The Voice pour avoir l’opportunité de se relever d’un premier échec dans le milieu de la musique. Plus jeune, la demoiselle était signée en maison de disque, mais l’album de son groupe n’a jamais vu le jour. Avec le soutien de ses amis, la candidate a décidé de tenter à nouveau sa chance. Une sage décision puisque, dès le refrain de Bagdad café, Florent Pagny et Jenifer se retournent. Sur la dernière note, Louis Bertignac prend le relai. « Pendant toute la chanson je me retenais et je regrettais de ne pas appuyer  », explique l’absentéiste Garou qui s’auto proclame alors « le roi des cons ». Au moment de faire son choix, et malgré l’insistance de Jenifer, Valérie opte pour Florent Pagny.

«  Mon rêve c’est d’être connu et de chanter dans les stades  », annonce Sacha. À 16 ans, celui-ci dit apprécier le concept de The Voice pour pouvoir enfin être jugé pour autre chose que sur son minois. Au cours de sa reprise de BB Brunes, le jeune homme séduit Jenifer. «  Il déchire  », s’exclame cette dernière en découvrant l’interprète. En séduisant la première gagnante de Star Academy, Sacha fait la fierté de son père. Quant à la coach, elle explique a posteriori pouvoir le « rassurer sur certaines choses en ayant commencé presque aussi jeune ».


L’éclectisme des postulants se poursuit. Après le benjamin de la soirée, place à Maureen, 56 ans. « Maintenant, ma vie, j’ai envie de la passer à chanter » avoue-t-elle en pleurant à l’annonce de sa participation à l’émission. Le jour J, elle reprend Mon dieu d’Edith Piaf. Sa prière ne sera pas entendue et la candidate repart bredouille. « Il m’a manqué certaines petites choses », explique Florent Pagny pour qui le timbre « manque de relief », non sans complimenter sa qualité. «  Je suis très déçue », conclut Maureen.

« J’ai l’impression aujourd’hui que les gens écoutent plus avec leurs yeux que leurs oreilles  », déclare Amalya, bien décidée à faire changer les mentalités. Lors de son entretien avec Nikos Aliagas, la jeune femme avoue s’assumer pleinement. « Je ne m’en veux pas d’être comme je suis », annonce celle qui porte les lunettes de Nana Mouskouri. Lors de sa reprise d’Adele (oui, encore une !), les quatre jurés se retournent. «  Tu n’as pas calqué sur la chanson. C’est difficile de sortir de la personnalité d’Adele. Je pense que l’on peut faire de jolies choses ensemble », dit Jenifer. À ces mots, Amalya fait son choix : ce sera l’interprète de J’attends l’amour !Après coup, cette dernière ne tarit pas d’éloges sur sa recrue : « C’est mon gros coup de cœur. Quand elle m’a choisie, j’avais envie de pleurer. J’ai vraiment craqué sur cette personne  ».

Après l’échec d’Arthur avec sa reprise de Toi et moi de Guillaume Grand, la candidate Estelle reprend Caruso, sans que les téléspectateurs ne voient son visage. Toute l’attention est alors naturellement portée sur Florent Pagny. « C’est magnifique ce que la nature vous a donné, vous avez une très très belle voix  », affirme celui-ci. Malgré le manque d’enjeux, TF1 propose une coupure publicitaire avant le verdict de la jeune femme dans son choix entre Garou et Florent Pagny. Sans surprise, celui-ci est désigné. En coulisse, Estelle tente de rassurer son coach par un message enregistré : « Florent, tu ne seras pas déçu. Je suis capable de chanter autrement qu’en lyrique  ».

Après Stéphanie et son « risque » en reprenant Donne moi le temps de Jenifer (cette dernière n’aura pas pour autant appuyer sur le bouton), l’émission propose de s’intéresser au cas de Carine. A 38 ans, la candidate fait le même constat qu’Amalya un peu plus tôt dans l’émission : « Dans ce métier, le physique et l’âge comptent ». Son plus grand rêve ? « Faire accepter un physique qui ne correspond pas aux critères de beauté actuels ». Celle qui espère se produire un jour sur Broadway reprend Call me de Blondie mais fait chou blanc. Pour Jenifer, la voix de Carine a une « tessiture exceptionnelle », mais manque « d’identité ».


Puis, vient Jhony. Ce chercheur au CNRS hésite a changé complètement de voie. Mais avant de délaisser les laboratoires, ce sosie de William Réjault souhaite d’abord avoir une vraie opportunité dans la chanson. Pour la décrocher, il reprend You raise me up de Josh Groban et parvient, avant même le refrain, à convaincre Florent Pagny. Puis c’est au tour de Louis Bertignac et Garou de se retourner. Les trois coachs se lèvent même ! Jhony choisit alors l’ex compagnon de Lorie dont l’équipe compte toujours le plus de membres. Garou ajoute quelques minutes plus tard Jessica. À 38 ans, cette Martiniquaise d’origine a été pendant cinq ans choriste pour Johnny Hallyday et rêve désormais d’avoir la même carrière que lui. Stratégiquement, la candidate reprend L’envie en braillant.

Après une Tina/Afida Turner en herbe (Jessica), place à « une petite Beyoncé », ou une « petite Leona Lewis » ou encore « une petite Alicia Keys ». C’est ainsi que les amis de Rubby décrivent ‘interprète de 16 ans. Celle-ci rêve d’avoir la carrière de ses idoles et le fait savoir avec son interprétation d’Empire state of mind. Contre toute attente, le résultat séduit Louis Bertignac, seul coach à se retrouver. « Je suis très content que tu sois condamnée à moi », annonce-t-il. Pour les autres jurés, les places sont « trop chères » à ce stade de la compétition. Ce qui n’empêche pas Jenifer de décrire l’adolescente comme « magnifique ».

En 2007, la septième saison de Star Academy était marquée par le départ de la candidate Maureen, pourtant considérée comme favorite. Si la production avait prétexté à l’époque des « raisons de santé », la jeune femme évoquait récemment dans la presse une « dimension télé-réalité » qui ne lui convenait pas. Et même si Pascal Négre a tenté de lui proposer un album qui n’a jamais vu le jour, l’artiste assure se sentir prête à enfin aller jusqu’au bout des choses. Un coup de fil de la production de The Voice plus tard et le jour est joué : sur le plateau, Maureen adapte le titre Maniac de Michael Sembello et convainc Jenifer et Louis Bertignac. Si Florent Pagny ne se retourne pas, il justifie son choix par la présence de voix similaires dans son équipe. En revanche pour la seule femme du jury, il n’y en a pas deux comme elle : «  Vous êtes unique. C’est un univers qui me parle. Vous dégagez quelque chose de très très fort, de brut  ». Maureen choisit alors Jenifer. Après le départ de la candidate, la coach affirme que le visage de sa recrue ne lui est pas étranger. Le public crie alors « Star Ac ! » et l’intéressée fait aussitôt le rapprochement. « Je l’adore encore plus ! Et c’est celle qui s’est cassée ! », s’enthousiasme-t-elle. Sur cette « réunion » Star Academy, le troisième prime de The Voice s’achève. La semaine prochaine TF1 donne rendez-vous avec le dernier épisode des auditions à l’aveugle.

TF1   REAL TV   THE VOICE  



ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Touche pas à mon poste : ce que réserve Cyril Hanouna sur C8 pour la rentrée avec de nouveaux chroniqueurs, Benjamin Castaldi remplacé...

2 - N’oubliez pas les paroles : le retour de la maestro Natasha, Nagui chamboulé sur France 2

3 - Carla & Kévin (spoiler) : les révélations de son père, « Je n’ai jamais regardé tes émissions », fiasco d’audience sur TFX


INTERVIEWS

# Exclu - Jean-Luc Azoulay : « Je n’ai aucune inquiétude sur l’avenir des Mystères de l’amour »

# Sophie Ferjani (Tout changer ou déménager) : « Avec Antoine Blandin, Stéphane Plaza était notre cible commune »

# Jazz et Laurent Correia : « Un membre de la JLC Family, auquel personne ne s’attend, va nous quitter »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022