The Voice > Le triomphe d’Olympe, l’humiliation de Claire.L

samedi 2 février 2013 à 23:15 |
Tristan Carné

Nikos Aliagas sur TF1

Le concours de chant « qui ne ressemble à aucun autre » est de retour. À cette occasion, 4 « grands artistes », également baptisés « les figures du plus grand show musical de France », sont à nouveau à la recherche de la « plus belle voix ». Dès ce soir, les coachs auditionnent, sans les voir, des talents de tous âges et divers horizons. Pour ce faire, les règles n’ont pas changé. En revanche, les futures équipes seront plus nombreuses avec 16 candidats au lieu de 12. L’émission promet également, sans rien révéler, une « petite surprise » dans la mécanique au cours de l’émission

En attendant, après la reprise d’ « Envole-moi » par le quatuor, la compétition peut démarrer. La première à se présenter est Tyssa. À 27 ans, celle-ci partage sa vie entre le prêt-à-porter et la musique. Accompagnée de ses parents, la jeune femme informe que ces derniers se sont endettés pour lui offrir des cours de chant étant adolescente. Une opportunité qu’elle n’a pas su saisir. Se rattrapera-t-elle avec son audition ? Sa reprise de « Diamonds » de Rihanna convainc simultanément Florent Pagny et Garou. Tyssa doit faire un choix : ce sera le Québécois. Celui-ci ne feint pas sa satisfaction d’avoir réussi à décrocher un talent face au coach vainqueur de la première édition.

Sarah a 28 ans et vit à Paris en tant que serveuse « pour payer [son] loyer ». De nature renfermée, la candidate aimerait « sortir de cette bulle » en se faisant violence. C’est chose faite avec son passage sur scène. « J’ai l’impression d’être au bord du précipice », confie-t-elle avant d’entonner le « Pull marine » d’Isabelle Adjani. L’interprétation satisfait Jenifer, puis, sur les dernières secondes, les trois autres candidats. La demoiselle souhaite elle aussi travailler avec Garou. « C’est comme si on avait mis un micro dans son cœur », confie ce dernier.


À seulement 18 ans, Pierre bluffe le jury, et particulièrement Florent Pagny et Garou, tous deux retournés. « Tu as 120 kilos de moins à ce que je m’attendais », plaisante Louis Bertignac. Le garçon opte pour le baryton qui détient alors son premier talent. S’en suit la déception Justy, une professeure de chant de 41 ans, pour qui personne ne s’est retourné.

Entre quelques fautes de français de Jenifer (« placer la barre très haute  » à deux reprises, notamment), Anthony, jeune homme libanais d’origine dont l’interprétation de Billie Jean au piano a séduit l’ensemble du jury, déroge à la règle et fait passer un test aux coachs. En reprenant « Si seulement je pouvais lui manquer », le garçon espère faire son choix en fonction de l’affinité musicale partagée sur scène. L’exercice est peu pertinent, mais est l’occasion pour l’interprète de « J’attends l’amour » d’user de ses charmes. Jenifer obtient alors gain de cause.

Annoncée en amont sur la toile, la participation de Claire L. est enfin diffusée. L’ancienne L5, groupe révélé par l’émission Popstars, tente à nouveau sa chance. « Pendant 7 ans j’ai chanté dans le groupe. On a eu la chance de tourner dans les plus grandes salles de France. C’était vraiment magique. Au bout d’un moment, L5 s’est essoufflé. Dès qu’on n’est plus médiatisé, on se remet à ramer, comme tout le monde. J’ai recommencé à zéro. Je me suis mise aux castings, mais rien n’a marché. C’est dur », témoigne celle qui espère être à sa place aujourd’hui après un vrai travail sur elle-même. Mais sa reprise d’ « Ironic » d’Alanis Morissette ne lui permet pas de décrocher son sésame, malgré l’hésitation de Louis Bertignac et de Garou. En fin de performance, le jury découvre l’identité de la candidate. « Si j’avais su que c’était toi… », s’excuse Jenifer qui enchaîne alors les compliments. « J’en ai vu d’autres », conclut l’éliminée les larmes aux yeux.


Olympe a 23 ans. Cet ancien garçon « très timide » compte prendre sa revanche sur le passé en étant jugé à l’aveugle. Pour ses deux minutes de prestation, le candidat interprète, au piano, le « Born to die » de Lana Del Rey. Une reprise déjà diffusée en guise de teaser pour promouvoir l’émission. Très vite, les sièges du quatuor sont retournés. Mieux, l’intéressé a le droit à une standing ovation. « On en a pris plein la gueule, c’était une grande claque », s’exclame Louis Bertignac. Garou, lui, le compare à un « Elton John des temps modernes ». Les arguments ne sont pas suffisants : Olympe privilégie Jenifer.

Les talents s’enchainent avec plus ou moins de succès. Nadja, originaire du Canada, se retrouve dans le clan de Florent Pagny, au grand dam de Garou. Quant à Shadoh, elle est la dernière à se présenter pour ce premier épisode. Cette passionnée de musique depuis toute petite a privilégié les études pendant plusieurs années, mais est désormais déterminée à être une artiste reconnue, et ce, après un « grave problème de santé » qui a eu l’effet d’un électrochoc. Sa reprise de « Roxanne » obtient trois sièges retournés de la part des hommes du jury. La jeune femme, dont le prénom pose quelques soucis de compréhension, notamment par Jenifer qui pense que sa traduction signifie « fenêtre » (sic), choisit Louis Bertignac.

À l’issue de cet épisode introductif, Florent Pagny compte trois talents (Pierre, Sandy et Nadja), tout comme Jenifer (Anthony, Luc et Olympe). Ils devançant Louis Bertignac (Marlène et Shadoh) et Garou (Tyssa et Sarah). Mais il reste plusieurs semaines d’auditions pour atteindre les 16 candidats par équipe. La compétition ne fait que commencer…

TF1   REAL TV   THE VOICE  



ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Touche pas à mon poste : ce que réserve Cyril Hanouna sur C8 pour la rentrée avec de nouveaux chroniqueurs, Benjamin Castaldi remplacé...

2 - N’oubliez pas les paroles : le retour de la maestro Natasha, Nagui chamboulé sur France 2

3 - Carla & Kévin (spoiler) : les révélations de son père, « Je n’ai jamais regardé tes émissions », fiasco d’audience sur TFX


INTERVIEWS

# Exclu - Jean-Luc Azoulay : « Je n’ai aucune inquiétude sur l’avenir des Mystères de l’amour »

# Sophie Ferjani (Tout changer ou déménager) : « Avec Antoine Blandin, Stéphane Plaza était notre cible commune »

# Jazz et Laurent Correia : « Un membre de la JLC Family, auquel personne ne s’attend, va nous quitter »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022