The Walking Dead : le guide officiel révèle les secrets de la saison 1

mercredi 28 décembre 2011 à 18:28 |
AMC

Rick Gimes se réveille d’un long coma dans un hôpital déserté. Bientôt, ce shérif découvre un Atlanta dévasté et occupé par des zombies. L’homme part à la recherche de sa famille et d’éventuels autres survivants... Le 31 octobre 2010, la chaîne câblée américaine AMC fêtait Halloween en lançant sur son antenne The Walking Dead. Cette série post-apocalyptique, adaptée des comics de Robert Kirkman, fait alors l’évènement en rassemblant 5.3 millions de téléspectateurs. Globalement appréciée par la critique, The Walking Dead est également nommée pour le Golden Globe de la « Meilleure série dramatique ». Avec une telle popularité, elle méritait bien son guide officiel. C’est chose faite.

Paul Ruditis - auteur de fictions inspirées de séries TV et de quelques guides officiels, dont Bones, Charmed et Prison Break - révèle ici les secrets de la série de zombies. Publié en version française, par Delcourt (éditeur de la BD), l’ouvrage est un véritable making of de deux cent pages. Il parcourt, en huit chapitres, différentes étapes de la fabrication de la série. A commencer par la rencontre entre Robert Kirkman et Frank Darabont. Les curieux y apprendront que le réalisateur de La ligne verte est un amateur d’histoire de survivants, qu’il aime citer Sa Majesté des Mouches et l’importance des œuvres de Stephen King. Le livre propose également un zoom sur l’influence de George Romero (La nuit des morts vivants) sur les zombies d’Atlanta. Selon le créateur de la BD, Frank Darabont fut le premier à vraiment comprendre son oeuvre. Dans un premier temps, le scénario d’un pilote fut proposé à NBC, qui répondit « C’est vraiment super. Est-ce qu’il faut vraiment qu’il y ait des zombies dans l’histoire ? » Suite à ce refus, la série mettra cinq ans pour voir le jour et l’implication de Gale Anne Hurd (Terminator) sera alors déterminante.

A l’instar de l’adaptation télévisée, ce livre ne perd jamais de vue les comics et offre des mises en parallèles constantes entre les planches de Charlie Adlard et les plans de la série. La richesse des illustrations (dessins, photos, documents traduits en français) établit le lien entre les deux univers. On peut ainsi lire la présentation du projet initial de la BD par Robert Kirkman et les synopsis de l’arc en 6 parties du tome 1 « Passé décomposé ». De la même façon, l’ouvrage contient les résumés des 6 épisodes de la saison 1.


Le livre s’attarde également sur la composition du casting (Andrew Lincoln, Sarah Wayne Callies, Jon Bernthal, etc.) et la ressemblance de certains comédiens avec les personnages dessinés. Bien sûr, les producteurs ne sont pas avares de compliments concernant le talent de leurs acteurs. Alors que certains fans s’interrogent et « reprochent » à la série de ne pas avoir tué Shane comme dans la BD, on découvre ici que Robert Kirkman regrette de ne pas avoir exploré plus longuement le triangle amoureux (Rick-Lori-Shane) qu’il avait créé dans le comic book.

Au même titre qu’un making of vidéo, visionnable en bonus DVD, ce guide aborde, lors de ses différents chapitres, le maquillage et les effets spéciaux, les décors, l’esthétique (le directeur de la photo David Tattersall témoigne de son travail en Super-16) et la post-production. Tandis que diverses pastilles offrent quelques planches de story-board, ou encore des éclairages sur la musique et le générique, sur la spécificité d’être un figurant zombie et sur la séquence choc du pilote où l’on voit le héros abattre une fillette zombie.

Enfin, un dernier chapitre, intitulé « Sortez vos morts : vendre la série », offre un décryptage de la campagne publicitaire, mise en place lors du lancement de The Walking Dead aux Etats-Unis. Toujours agrémenté d’illustrations, le texte revient sur la stratégie marketing choisie par la chaîne, ciblant les amateurs du genre, tout en donnant satisfaction aux fans de la BD et en attisant la curiosité des autres téléspectateurs potentiels.

A noter que l’introduction du guide est signée par Robert Kirkman. Tandis qu’il est préfacé par le créateur de la série Frank Darabont. Dans chacun des textes, les deux hommes font part de leur enthousiasme autour de la popularité et la créativité de The Walking Dead. L’ironie veut que le créateur y écrive : « pendant cinq ans, on a essuyé refus sur refus. Gale Anne Hurd est devenue productrice. Et enfin - heureusement - AMC a vu la lumière et a dit oui. Depuis, ma vie pleine de zombies. » L’aventure aura durée moins longtemps que prévu pour le réalisateur des Evadés. En effet, trois jours après l’avoir laissé promouvoir la série au Comic Con de San Diego, AMC évince Frank Darabont de la production (vraisemblablement pour différents liés des histoires de budget). A la lumière des évènements survenus durant l’été 2011, le livre apparait alors désuet, sinon collector. Néanmoins, Walking Dead, making of reste un bel objet promotionnel, qui a les atouts pour contenter les fans, pas rassasiés par les DVD ou ceux qui n’auraient pas encore découvert les comics originels. Et inversement.

SERIES TV    THE WALKING DEAD   



ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Slam : l’incroyable retour d’Enzo chez Cyril Féraud sur France 3 ? Le champion fait des révélations

2 - Plus belle la vie : Stéphane Hénon (Boher) de retour dans la suite de la série

3 - Qui veut être mon associé ? : Detective Box et Caps me, l’incroyable succès depuis leur passage sur M6


INTERVIEWS

# Frédérique (Les Reines de la route, 6ter) : « Je ne me suis pas amusée à me faire passer pour quelqu’un d’autre »

# Sean Kanan (Amour, Gloire et Beauté / Top Models) : « Ridge pourrait tuer Deacon par amour pour Brooke ! »

# Xavier, gagnant du Quiz des Champions (France 2) : « Jean-Luc Reichmann était content qu’un champion des 12 coups de midi gagne »