Top Chef 2011 > Tiffany échoue aux portes de la demi-finale

Agathe Lecaron et Stéphane Rotenberg sur M6

Publié le lundi 21 mars 2011 à 20:50
par
Top Chef  2011 > Tiffany  échoue aux portes de la demi-finale
©Sébastien Zibi 

Huitième semaine pour Top Chef. Le « plus grand concours de cuisine réservé aux professionnels » promet, pour ce nouvel épisode, « plein de surprises » pour ses cinq candidats encore en lice. À ce stade de la compétition, l’enjeu est crucial pour Fanny, Paul Arthur, Pierre Sang, Tiffany et Stéphanie : une place pour la demi-finale.

Ainsi, dès l’épreuve coup de feu, les derniers « espoirs de la gastronomie française » doivent revisiter le café gourmand et inventer trois mignardises en guise d’accompagnement. Le gagnant de cette épreuve coup de feu aura l’opportunité de publier un petit livre de recettes vendu en complément d’un « magazine télé » et, surtout, une immunité. Pour les trois pièces à créer, ils bénéficient d’une heure et trente minutes. Mais, en cours de route, un obstacle se met sur la route des participants. Les plats étant dégustés par les « animateurs star de M6 », ces derniers viennent perturber les candidats.

Arrivent ainsi Valérie Damidot, Gérard Hernandez (Scènes de ménages), Jérôme Anthony, Laurent Boyer (l’épisode ayant été tourné visiblement avant son départ pour France 3), ainsi que Catherine Rambert, directrice de la rédaction du magazine télé en question. Valérie Damidot prévient d’office : elle est allergique à « tout ce qui est noisette » et praline. Paul Arthur est alors contraint de changer sa recette à la dernière minute. Les intervenants deviennent de véritables éléments perturbateurs. « Elle m’a un peu énervée », confie avec le recul Tiffany au sujet de l’animatrice de D&Co. « C’est cool de les voir, mais c’est juste pas le moment », ajoute Stéphanie. D’autant que la jeune femme fait l’objet de l’étourderie de Jérôme Anthony qui casse un œuf sur ses couverts. Finalement, cette dernière et Tiffany n’ont pas eu le temps de faire tous leurs cafés, deux machines seulement étant disponibles pour cinq candidats. Fanny, elle, n’a pas vraiment séduit les jurés à cause de « l’arrière-goût de lessive » de son café gourmand ! À une voix près, Paul Arthur remporte ainsi le double avantage.


Les quatre autres candidats n’ont plus que trois épreuves pour espérer une qualification. Le quatuor doit s’affronter au théâtre Mogador pour le public de Mamma Mia, la comédie musicale qui reprend les grands succès du groupe Abba et dont M6 est partenaire. Dans les coulisses du spectacle, les candidats ont pour mission de préparer des pièces de cocktail pour 200 personnes en attendant l’annonce du vainqueur se fera sur scène.

Pour ce faire, deux binômes sont formés : Pierre-Sang et Stéphanie / Tiffany et Fanny. Une composition qui laisse perplexes les intéressés. Stéphanie avoue ne « pas cerner » son partenaire, tandis que Fanny part du principe que la demoiselle, du haut de ses 22 ans, ne peut égaler son niveau à 29 ans. Et avec trois heures de préparation, il n’y a pas une minute à perdre. Mais très vite, le jeune homme coréen agace sa coéquipière : « Il est dans sa bulle, dans son monde ». À mi-temps, trois des interprètes du spectacle interviennent et rendent visite en cuisine. Pierre-Sang décide alors de concocter des verrines pour les artistes, prenant du retard. «  J’espère qu’il a assez de marchandises au lieu de faire le joli cœur pour les nanas  », s’agace Ghislaine Arabian en découvrant les images.

Comme si ce n’était pas suffisant, Stéphane Rotenberg annonce un nouveau défi : 20 toasts à effectuer en vingt minutes par un seul membre. En jeu, 10 votes supplémentaires. Stéphanie préfère laisser Pierre-Sang s’y atteler au grand dam de celui-ci. La décision ne plait guère à l’intéressé. Mais le choix s’avère judicieux puisque le jeune homme remporte la mise sur Fanny, désignée pour réaliser le défi dans l’équipe adverse. Malgré tout, Pierre-Sang et Stéphanie ne parviennent pas à s’attendre, l’un attendant en retour un peu de soutien de l’autre. En vain. Mais sur 188 votants, le duo orange obtient pas moins de 104 voix et gagne ainsi l’épreuve. « Je suis grave dégoûtée. Perdre face à un avocat avec un bout de raisin dessus, je ne comprends pas  », lâche Fanny en coulisses, un brin jalouse. En réalité, celle-ci fait référence à la bouchée végétarienne du jeune homme, composé de guacamole, d’un raisin caramélisé et d’un radis. Une préparation très appréciée du public comme du jury. Ghislaine Arabian va même parler de révélation de la part de Pierre-Sang. Naturellement, ce dernier se qualifie pour la demi-finale.


Au cœur du IIIe arrondissement parisien, Stéphanie, Fanny et Tiffany ne le savent pas encore, mais vont faire face à de nombreux aléas. Les trois femmes ont pour mission de cuisiner dans des appartements domestiques pour honorer une fête de quartier entre voisins. Chacune investit alors un logement et prépare la cuisine à partir du frigo d’une mère de famille, d’un gourmet et d’une adepte du bio. Mais elles doivent, en plus, utiliser les propriétaires comme commis de cuisine ! Et ces derniers finissent par ralentir les candidates en ayant trop tendance à discuter. Très vite, ils comprennent l’importance de l’enjeu pour les participantes, notamment face à une Fanny peu sociable. Dans sa quête de préparer un buffet avec une entrée, un plat chaud et un dessert, Stéphanie doit faire face à une coupure d’électricité. Fanny, elle, à une minute de l’envoi, fait tomber ses desserts. « C’est la place en demi-finale qui s’effondre », lâche-t-elle défaitiste. Reste aux 30 voisins et aux chefs de juger le tout en déposant des bulletins de couleurs.

Tiffany, représentée par la couleur rouge, séduit un maximum de jurés, grâce, notamment à son crumble. La benjamine est largement sélectionnée. Loin derrière, Fanny se positionne à la seconde marche. «  J’ai passé un très bon moment. J’ai trouvé que vous avez pris des risques. Vous avez fait des choses très bonnes avec des produits et des ustensiles dont vous n’avez pas l’habitude », annonce Jean-François Piège aux deux candidates en introduction de la cérémonie des couteaux. À l’issue de celle-ci, la seconde de cuisine tire la lame verte et est récompensée pour sa cuisine « qui a du relief et du sentiment ». Une véritable déception pour la benjamine pourtant largement élue par le public.

Pour l’épreuve de la dernière chance, les deux filles se retrouvent à faire une proposition innovante avec des râbles de lièvre. Pourtant, toutes les deux n’aiment pas particulièrement manger du gibier et encore moins le cuisiner. Malgré tout, le résultat séduit les quatre jurés, à l’exception prés que le produit imposé est jugé « noble » et aurait mérité un traitement différent. Il faut pourtant faire un choix et le râble de lièvre rôti et ses racines d’automne de Stéphanie séduisent les papilles exigeantes du quatuor. Tiffany est contrainte alors de quitter l’aventure. Son aînée tient à la féliciter pour son parcours, au même titre que le jury. Pour Christian Constant, la demoiselle est même un « petit génie ». « J’ai beaucoup appris sur moi. J’ai beaucoup progressé », conclut l’éliminée en larmes avant d’évoquer son père disparu quand elle était plus jeune : « S’il avait été là, je pense qu’il serait fier  ».

M6   REAL TV   TOP CHEF  

AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (vendredi 20 mai 2022) : le retour de Candice Renoir (France 2) atomise le lancement de Stereo Club (TF1), Cauchemar en cuisine (M6) résiste

Audiences TV Prime (vendredi 20 mai 2022) : le retour de Candice Renoir (France 2) atomise le lancement de Stereo Club (TF1), Cauchemar en cuisine (M6) résiste


INTERVIEW
Louvia Bachelier (La faute à Rousseau, France 2) : « Pour devenir Zoé, on a calmé le jeu avec la production de Demain nous appartient »

Louvia Bachelier (La faute à Rousseau, France 2) : « Pour devenir Zoé, on a calmé le jeu avec la production de Demain nous appartient »







Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022