Top Chef 2011 > Un canard récalcitrant pour Ronan

Agathe Lecaron et Stéphane Rotenberg

Publié le lundi 14 mars 2011 à 20:50
par
Top Chef  2011 > Un canard récalcitrant pour Ronan
©Sébastien Zibi 

C’est la sixième semaine de compétition pour les six candidats toujours en course pour décrocher le titre de Top Chef. Et cette nouvelle journée démarre avec l’épreuve coup de feu au cours de laquelle Paul Arthur, Tiffany, Fanny, Pierre Sang, Stéphanie et Ronan vont devoir se montrer astucieux, afin de faire apprécier à trois Anglais des spécialités françaises qu’ils détestent. Six produits différents sont présentés sous cloche aux élèves, et chacun d’entre eux découvre l’aliment qu’il devra cuisiner. Pour Ronan, ce seront des escargots de Bourgogne, Fanny, elle, s’attèlera à la préparation du Boudin noir, Stéphanie à celle du steak de cheval, Tiffany est chargée de concocter des Cuisses de grenouille : « ça me rappelle plus mes cours de sciences que de cuisine » lâche-t-elle, visiblement écœurée. Enfin, Pierre Sang s’occupera de la langue d’agneau, et Paul Arthur d’une andouillette. Les élèves disposent d’une heure pour réaliser des plats d’exception.

Tiffany, au bord du malaise, désosse les grenouilles, les met en pièces et en masque le goût et l’aspect en réalisant des beignets. Ronan opte pour un plat traditionnel d’outre-Manche avec des fish and chips d’escargots. Fanny, elle, retravaille la chair de son boudin en la panant et l’accompagnant avec un confit de poires et d’échalotes. Décidément, les aliments frits, habituellement appréciés des Anglais, ont le vent en poupe auprès des élèves puisque, à son tour, Pierre Sang prépare une langue d’agneau frite au champagne, tandis que Paul Arthur mise sur les Cromesquis pour dissimuler l’odeur peu ragoutante de l’andouillette. De son côté, Stéphanie se démarque en choisissant de préparer le steak de cheval en émincé avec caramel au gingembre.

David Lowe, Louise Ekland, Alex Taylor sont prêts pour la dégustation qui commence avec le plat de Tiffany : « Je trouve ça extraordinaire » déclare ce dernier, suivis de ses confrères. Néanmoins, le trio vire au bleu en découvrant qu’ils viennent de manger de la grenouille ! Les Fish and chips d’escargots de Ronan n’ont, en revanche, pas l’effet escompté par le cuisinier. Pour le boudin noir de Fanny, l’aspect n’emballe pas le jury alors que sa dégustation à l’effet inverse : « C’est un régal sans égal ». L’andouillette aura été un réel handicap pour Paul Arthur, car les jurés sont littéralement dégoûtés par l’odeur et le goût. Pas de francs succès non plus pour Stéphanie et son steak de cheval, ainsi que Pierre Sang et sa langue d’agneau. Au terme de cette dégustation haute en goût et en couleur, Fanny remporte l’épreuve.

Le lendemain c’est à La Madeleine que les élèves sont conviés pour l’épreuve des chefs, qui ici, se matérialise en guerre des restaurants. Dans deux endroits différents, les garçons et les filles, répartis en deux équipes vont avoir quarante-huit heures pour métamorphoser un restaurant à leur image, constituer une carte avec entrée, plat et dessert, pour ensuite accueillir quinze clients. Fanny ayant gagné l’épreuve précédente dispose d’un avantage : celui de choisir son restaurant. Une fois les lieux attribués, chaque équipe repense son endroit. Pour les filles, l’ambiance sera épurée et chic sur des fonds blancs et turquoises, tandis que les garçons proposeront un décor « jardin potager ».


La course contre la montre commence et chacun des candidats part faire les magasins en quête d’objets de décoration. Tiffany, peu écoutée par ses acolytes commence à se sentir à l’écart, tandis que Ronan joue le jeu du « potager » à l’extrême en ramenant des lapins vivants en guise de décoration ! Puis, place à la peinture pour chacun des groupes, décidés à faire un restaurant flambant neuf. Le lendemain, Stéphanie et Tiffany vont faire les courses alimentaires avec 600 euros, et Fanny s’occupe de choisir les meubles avec un budget de 1600 euros. Dans le clan des garçons qui disposent des mêmes sommes, Pierre Sang et Paul Arthur sont préposés aux courses, et Ronan s’occupe du mobilier. Une fois ces tâches terminées, les candidats ont six heures pour tout mettre au point avant l’arrivée de leurs convives. Malgré le sentiment de Tiffany d’être considérée comme « une commis » par ses consœurs, et quelques tensions entre Pierre Sang et Ronan, la guerre des sexes bat son plein et chacun des clans parvient à ses fins, en temps voulu.

Arrivent alors, les premiers clients dans « Le jardin des garçons » et accueillis par Pierre Sang, Ghislaine Arabian, Christian Constant, Thierry Marx sont installés à une table. Plus tard, trois danseuses du Lido prennent également place. Puis Alexandre, Grégory et Benjamin, trois anciens candidats de Top Chef s’attablent, à leur tour, Dave et Sophie Edelstein leur emboitent le pas. Enfin, un ancien inspecteur du guide Michelin arrive, incognito, accompagné de deux amis. Au menu, les garçons proposent une mise en bouche constituée de carottes fanes à la tempura, suivies d’une soupe à l’oignon revisitée en guise d’entrée, une ballottine de volaille et sa sauce vin jaune en plat, puis une meringue aux citrons verts pour terminer le dîner.

Au tour des filles de passer sur le grill et d’accueillir les quinze membres du jury chez « L cuisinent ». Les cuisinières débutent les festivités par une coupe de jus de poires et framboises, suivie d’un milkshake à la noisette, puis d’une tarte sablée à la châtaigne. Sont ensuite servis un dos de bar accompagné d’un bouillon de crevettes, et pour finir, une poire rôtie aux baies. C’est repu que le jury se retire avant de déposer son bulletin de vote dans une urne, tandis que les élèves s’apprêtent à connaître le verdict : les filles avec quatorze voix sur quinze remportent haut la main cette épreuve.

Paul Arthur, Ronan et Pierre Sang se retrouvent en épreuve de la dernière chance. L’objectif de l’étape : préparer un canard avec deux cuissons différentes. Ronan choisit de servir un colvert aux amandes et légumes d’automne, alors que Paul Arthur mise sur un canard accompagné d’une confiture de figues. Enfin, Paul-Sang, connu pour son audace, persiste et signe en sortant un canard façon pot-au-feu cuit dans sa graisse. Après dégustation à l’aveugle et délibération, le jury félicite Paul Arthur pour sa réalisation « digne d’être sur une carte de restaurant », et remercie Ronan, prié de quitter l’aventure. Un départ tout en émotion pour un candidat qui, aux yeux du jury, n’aura pas su transposer ses sentiments dans l’assiette.

M6   REAL TV   TOP CHEF  

AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (vendredi 27 mai 2022) : Candice Renoir (France 2) explose Les touristes (TF1), Laury Thilleman faible sur France 3

Audiences TV Prime (vendredi 27 mai 2022) : Candice Renoir (France 2) explose Les touristes (TF1), Laury Thilleman faible sur France 3


INTERVIEW
Dembo Camilo (La faute à Rousseau, France 2) : « Gaëtan va réagir à chaud à des situations qui vont le mener à sa perte »

Dembo Camilo (La faute à Rousseau, France 2) : « Gaëtan va réagir à chaud à des situations qui vont le mener à sa perte »







Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022