Top Chef 2013 > Naoëlle succède à Jean Imbert

mardi 30 avril 2013 à 01:53 |

Après treize semaines de compétition, Naoëlle, Florent et Jean-Philippe s’affrontent au cours de la grande finale de « Top Chef 2013 ». Tous veulent remporter le titre tant convoité et les 100 000 euros promis au vainqueur. Mais pour y parvenir, il va falloir redoubler d’efforts et d’ingéniosité pour être au-dessus du lot, pour être le meilleur de la saison !

Pour la première épreuve de la journée, direction le parvis de la Défense, le plus grand quartier d’affaires d’Europe. Sur place, trois camions-restaurants attendent les candidats. Au menu, de la cuisine dite « de rue ». Naoëlle, Jean-Philippe et Florent ont 45 minutes par plat à revisiter. En effet, ils vont devoir étonner en proposant un hamburger, une pizza et un croque-madame, version gastronomique.

Les candidats intègrent leur fameuse camionnette, un espace de travail bien exigu pour sublimer la cuisine à emporter. Et à la fin de l’épreuve, l’un d’entre eux sera éliminé ! La tension est donc à son paroxysme, surtout pour Naöelle qui estime que « ce n’est pas une finale pour elle », car elle a l’habitude d’évoluer dans la « haute cuisine ».

Tout commence par le hamburger. Jean-Philippe mise sur le goût et la praticité. Mais pour Jean-François Piège, c’est un peu sec. La raison ? Le burger doit être haché à la machine et non au couteau. Naöelle est partie dans la saveur provençale avec du parmesan et une sauce poivron et basilic. Thierry Marx « adore ça ». Les anonymes trouvent l’ensemble « gourmand ».

Florent propose une « tartine ». La réflexion de Jean-François Piège ne se fait pas attendre : « C’est très bon, mais ce n’est pas un hamburger, c’est une grosse prise de risque ! ». Dix employés des bureaux de la Défense ont attribué un point à leur hamburger préféré. Et avec 8 voix, Naoëlle arrive en tête. Florent est déçu avec ses 2 points. Quant à Jean-Philippe, il a zéro !


Place au croque-madame. Mais les ennuis continuent pour Jean-Philippe qui a raté la cuisson de ses œufs : une fois trop cuits, une fois pas assez. « Ce n’est pas pour moi ce genre de camion à deux balles ! Je déteste ça ! » lâche le candidat en plein stress. Florent revisite son croque-madame en forme de maki. Naoëlle, déçue par le résultat, retravaille le produit.

Pluie, vent, rien n’épargne les finalistes qui sont à bout. Malgré son agacement, Jean-Philippe est relativement confiant sur ce plat : les mouillettes de croque-madame. Mais si c’est « très bon », ce n’est pas pratique du tout, et ce, à l’unanimité. Le « pain aux céréales » de Naoëlle est jugé « étouffe-chrétien ». Le Maki de Florent est visuellement « très beau bien qu’un peu sec ».

Le Maki de Florent est succès puisqu’il obtient 7 points contre 2 pour Naoëlle et 1 pour Jean-Philippe. Le Belge est en mode « bombe à retardement ». Mais rien n’est joué ! En effet, la pizza Margarita, 3e plat à revisiter, sera notée par 20 personnes. Naoëlle tente une sauce à la tomate verte. Jean-Philippe cuisine une « roulade de pizza ». Florent, qui n’en a jamais fait, décide de la déstructurer en réalisant une soupe de tomate aux aromates avec une simple « mouillette » de pizza.

Jean-Philippe est quelque peu démoralisé. Naoëlle est au bord des larmes : « Envoyer une pizza aussi minable, c’est dur pour quelqu’un comme moi, j’ai honte ! ». La jeune femme estime qu’à cet instant, « Top Chef c’est fini ! ». Et la remarque de Jean-François Piège ne va guère la rassurer : « C’est une pissaladière, ce n’est pas une pizza, on est à côté là... » La pizza de Jean-Philippe qui, bien que trop salée, est appréciée des chefs, mais moins que celle de Florent très originale et gastro pour eux. Le « coup de poker » va t’il être payant ?


Retour dans les cuisines de « Top Chef » pour le verdict. Un à un les candidats se retrouvent face au couteau. Le stress est palpable. Naoëlle, Jean-Philippe et Florent résument en quelques mots aux chefs pourquoi ils ont voulu participer à cette compétition culinaire. Tous veulent les 100 000 euros, mais une lame sera pourtant orange, synonyme d’élimination. Les votes des employés ont rendu le verdict : avec 20 points, Florent arrive en tête, suivi par Naoëlle et ses 14 points. Jean-Philippe n’est pas parvenu à redresser la barre et doit se contenter de 6 points.

Pour les chefs, qui doivent départager Jean-Philippe et Naoëlle, il n’y a pas photo. À l’unanimité, Naoëlle est conduite en finale. Jean-Philippe est donc éliminé. Le Belge, qui a déjà été repêché alors qu’il avait été éliminé, ne regrette rien : « C’est une page qui se tourne, il y aura un avant et un après-Top Chef, je m’en souviendrais toute ma vie »

C’est l’heure de l’ultime duel culinaire au Trianon Palace. Florent affronte Naoëlle. Chacun doit proposer un menu d’exception pour un dîner de gala destiné à 100 bénévoles de la Croix Rouge et les 5 chefs. Ils ont dix heures pour le réaliser. Pour les aider, ils composent une brigade avec quatre anciens candidats. Naoëlle choisit Yoni, Valentin, Quentin, Virginie tandis que Florent mise sur Joris, Jean-Philippe, Fabien, Julien.

Naoëlle et Florent ont eu tout le temps d’imaginer leur menu. La jeune femme décide de proposer du Carpaccio de Saint-Jacques, un suprême de poularde de Bresse et un riz au lait revisité. Le nordiste, quant à lui, opte pour des Saint-Jacques snackées, du veau aux pop corn et des billes de mousse en dessert.

Naoëlle décide de faire cuire ses poulardes de Bresse sous vide pour garder toute la saveur. Mais elle s’aperçoit soudainement que Florent se sert également de la même volaille. Or il lui en manque cinq en secours. La jeune femme pense que son concurrent lui a subtilisé. Tout s’arrange, mais le clash n’était pas loin... « C’était un peu calculé (...) les 100 000 euros montent à la tête » lâche Naoëlle face caméra


Puis, c’est au tour de Quentin d’être réprimandé par Naoëlle. Il a rajouté trop d’eau dans le jus dont il est responsable. L’ambiance semble plus détendue dans l’équipe de Florent, toujours prêt pour plaisanter tout en ayant la tête dans les casseroles. Très vite, Naoëlle revient à la charge lorsque Jean-Philippe lui prend des plaques en silicone. Les nerfs sont à vif, mais Florent décide de calmer le jeu.

La presse monte chez Naoëlle. Elle n’est pas satisfaite du carpaccio de Saint-Jacques et elle ne veut pas envoyer « de la merde ». Reste que lorsqu’elle voit les assiettes de son adversaire, elle se sent rassurer. Mais Florent pense également la même chose des assiettes de sa concurrente ! Quel est l’avis des chefs ? Pour Jean-François Piège qui n’en revient pas, l’entrée de Naoëlle est « très bien équilibré », « c’est très bon » pour Ghislaine Arabian. Les éloges sont loin d’être les mêmes pour les Saint-Jacques de Florent.

Le plat doit être envoyé. Mais Naoëlle refuse de servir des suprêmes froids. Nouvelle prise de bec entre les deux équipes. La poularde préparée par la jeune femme est « un travail abouti » pour Christian Constant, « Ça reste un poulet rôti » pour Cyril Lignac. Jean-Philippe bâcle le debrief pour Florent, car, pour lui, c’est « match nul » sur le plat.

Place aux desserts pour conclure ce diner de gala. D’un côté, riz au lait revisité, de l’autre, billes en mousse. La nostalgie gagne les candidats qui réalisent que c’est le dernier plat de leur aventure. Naoëlle joue la carte « funky » avec de l’azote liquide dans la meringue. « On cache pas un manque de technique sous une meringue à l’azote » lâche face camera Florent en parlant du dessert de sa concurrente.


Tous les candidats assistent aux commentaires des chefs. Et ils ne vont pas être déçus, car en guise de dessert, ils ont droit à une soupe à la grimace. « En terme de goût c’est parfait, mais le dressage n’est pas génial » telle est la critique du dessert de Naoëlle, « Il y a beaucoup de travail, mais où est l’histoire ? » pour celui de Florent. Les chefs sont unanimes : les desserts ne sont pas au niveau, car il n’y a pas de prise de risque.

Chacun des 100 dégustants a dix points à repartir entre le menu de Naoëlle et celui de Florent. Même « punition » pour les 5 chefs qui ouvrent les notations face aux deux finalistes. Thierry Marx donne 6 points à Naoëlle tout comme Jean-François Piège. Cyril Lignac privilégie l’engagement de Florent avec 6 points. Ghislaine Arabian ne se mouille pas et donne 5 points à chacun. À l’inverse de Christian Constant qui tranche et distribue 8 points à Naoëlle. Avec 29 à 21, la jeune femme prend un avantage dans le cœur des chefs.

Mais le verdict le plus important est celui des 100 bénévoles. Les deux finalistes vont enfin avoir le résultat sur leur lieu de travail, et ce, après quatre mois d’attente. Le couteau scellé par un huissier de justice les attend chacun de leur côté. Auparavant, ils ouvrent l’enveloppe indiquant la répartition des points : 607 et 443. Qui a obtenu le plus grand nombre de points ?

Le suspense est à son paroxysme. La main sur le couteau, Naoëlle et Florent sont à quelques secondes d’atteindre leur rêve. Petit à petit, la lame acier de Naoëlle se dévoile, synonyme de victoire. La jeune sous-chef dans un Palace parisien est donc sacrée Top Chef 2013. Tout en joie, l’heureuse élue avoue « C’est un truc de malade, un aboutissement pour moi ». En larmes, Naoëlle repart avec un chèque de 100 000 euros et succède ainsi à Romain Tischenko, Stéphanie Le Quellec, et Jean Imbert qu’elle va affronter lors du Choc des champions.

M6   REAL TV   TOP CHEF  



ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Les reines du shopping : la chute de Cristina Cordula, pourquoi elle est dans le viseur de M6 ?

2 - NRJ12 : le retour explosif des Anges, Shanna Kress et Maddy Burciaga triomphent

3 - Le Reste du monde Ibiza (spoiler) : Simon Castaldi insulte Nicolo, Chani prête à exploser sur W9


INTERVIEWS

# Exclu - Jean-Luc Azoulay : « Je n’ai aucune inquiétude sur l’avenir des Mystères de l’amour »

# Sophie Ferjani (Tout changer ou déménager) : « Avec Antoine Blandin, Stéphane Plaza était notre cible commune »

# Jazz et Laurent Correia : « Un membre de la JLC Family, auquel personne ne s’attend, va nous quitter »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022