Top Chef 5 > Un ancien de retour dans la compétition

lundi 10 mars 2014 à 23:59 |
Pierre Leix-Cote et Sébastien Zibi

Stéphane Rotenberg sur M6

Cette semaine, les participants ont la surprise de voir les candidats précédemment éliminés les rejoindre. À l’issue de la première épreuve, l’un d’entre eux aura même la chance de réintégrer le concours.

Neuf binômes s’affrontent autour de produits imposés (calamars, coquelets, rougets…) pour faire « la meilleure assiette possible ». Julien, Mohammed ou encore Jérémy retrouvent leurs camarades. Thibault, lui, n’apprécie pas le principe : « On s’emmerde depuis plusieurs semaines à passer les étapes. (…) Revenir comme une fleur dans le concours, c’est un peu facile. » Noémie, au contraire, est heureuse de revoir les « bonnes têtes », notamment celle de son amie Latifa. À l’aveugle, Cyril Lignac juge les plats et désigne, au grand dam d’Alexis qui n’accepte pas la façon dont le chef a dégusté son carpaccio de boeuf, la proposition de Thibault et Julien. Les poivrons farcis au calamar permettent à ce premier d’obtenir une immunité, tandis que l’autre a le privilège de revenir dans la compétition.

Les candidats sont ensuite répartis en deux groupes. Le premier, constitué de Noémie, Julien, Thibault et Steven, embarque à bord du Belem, un voilier classé monument historique. En prenant la mer, le quatuor doit enfiler le costume des « marins-cuisiniers » de l’époque et se relayer pour cuisiner du poisson. Les participants ont pour consigne d’intégrer à leur recette tous les bas morceaux de la pêche, comprendre ici les abats, la peau, les têtes et même les arrêtes ! Un usage à l’époque des longues traversées maritimes.


Entre mal de mer et débrouillardise pour cuisiner à bord d’un bateau qui navigue, les nerfs de chacun sont mis à rude épreuve. Steven et Thibaut se retrouvent à juger l’assiette de leurs camarades, à l’aveugle. De même pour Noémie et Julien. À l’issue de cette règle, un brin malsaine, les candidats restent à égalité. Entre temps, les chefs et le capitaine du Belem ont, eux aussi, départagé les plats. Le cumul des points permet à Thibault de continuer l’aventure (« Dégustativement, cette assiette était exceptionnelle » - Christian Constant) et de qualifier Julien pour une semaine supplémentaire.

Le second groupe, composé de Pierre, Anne-Cécile, Julien, Alexis et Jean-Edern, rencontre de son côté le chef étoilé Éric Guérin. Il leur propose un croquis comme seule référence pour élaborer une recette. Chaque candidat peut interpréter comme il le souhaite les formes proposées sur le dessin et y associer les produits qu’il désire. L’imagination de chacun est ainsi au service de la gastronomie. Dans un premier temps, Éric Guérin désigne, sur le visuel seulement, Julien, Pierre et Anne-Cécile. Puis le professionnel déguste les trois plats. Le cylindre de sarrasin et la spirale à la seiche de Pierre obtiennent les faveurs du juré. « Tu as réussi à me parler d’amour au fond du puits. C’était très maîtrisé. Dommage qu’il manquait un peu de finesse, mais une fois qu’on est entré à l’intérieur, on est complètement séduit », le félicite le chef étoilé.

Pour la dernière chance, Anne-Cécile, Julien, Noémie, Jean-Edern et Alexis réalisent un plat sucré ou salé en 45 minutes avec deux produits imposés : la pomme et la poire. Les quatre membres du jury apprécient le cochon pomme et poire d’Anne-Cécile et le plat de Julien. À l’inverse, ceux de Jean-Edern et Noémie ne sont « pas au niveau de Top Chef ». Finalement,

M6    REAL TV    TOP CHEF   



ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Y’a que la vérité qui compte : Bataille et Fontaine remplacés par Cyril Hanouna, audience gagnante pour C8 ?

2 - TF1 : audience en chute libre pour Alain Chabat et son late show

3 - M6 : La France a un incroyable talent supprimée, bouleversement pour Marianne James et Sugar Sammy


INTERVIEWS

# Pauline (Les Mamans, 6ter) : « Avec François-Maxime, on ne se côtoie plus au quotidien »

# Meghane (Les Mamans, 6ter) : « Le plus dur au quotidien est cette bataille administrative qui n’en finit pas pour Gabriel »

# Angelica (Les Mamans, 6ter) : « Avec Tony, c’est terminé, je n’en veux plus dans ma vie »