Touche pas à mon poste : un succès en prime comme en access

vendredi 11 octobre 2013 à 11:37 |
Capture D8

Sur l’ensemble de la journée du 10 octobre, D8 s’est classée première chaîne TNT et 5e chaîne nationale avec une part de marché moyenne de 4.0%, dont 5.3% sur les individus CSP+. Une performance que l’entité du groupe Canal+ doit principalement à Touche pas à mon poste.

Le programme de Cyril Hanouna était en effet proposée à deux reprises avec une émission en prime time baptisée Touche pas à mes parodies. En access, la quotidienne recevait Jean-Pierre Foucault et Daphné Bürki. A cette occasion, D8 a fédéré 1 046 000 téléspectateurs.

Entre 18h30 et 20h22, la chaîne a été leader TNT avec une part d’audience de 5.6% sur l’ensemble du public, dont 11.1% des 25/49 ans (3e chaîne nationale), 9.6% des ménagères de moins de 50 ans (3e chaîne nationale) et 8.7% des individus CSP+.

Au début de la journée, la rediffusion de l’émission de la veille a réalisé une de ses meilleures performances avec 251 000 couche-tôt, pour 8.6% du public, dont 11% des ménagères de moins de 50 ans.

A noter qu’au même moment, es trois épisodes des Ch’tis à Hollywood diffusés entre 18h40 et 20h20 ont rassemblé une moyenne de 600 000 amateurs sur W9, dont plus de 750 000 adeptes (3.1%) pour l’inédit proposé dès 19h50.

AUDIENCES TV    C8    DIVERTISSEMENT    TOUCHE PAS A MON POSTE !    CYRIL HANOUNA   



ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Y’a que la vérité qui compte : Bataille et Fontaine remplacés par Cyril Hanouna, audience gagnante pour C8 ?

2 - TF1 : audience en chute libre pour Alain Chabat et son late show

3 - M6 : La France a un incroyable talent supprimée, bouleversement pour Marianne James et Sugar Sammy


INTERVIEWS

# Meghane (Les Mamans, 6ter) : « Le plus dur au quotidien est cette bataille administrative qui n’en finit pas pour Gabriel »

# Angelica (Les Mamans, 6ter) : « Avec Tony, c’est terminé, je n’en veux plus dans ma vie »

# Marjorie Bourgeois (Les Mystères de l’amour) : « Stéphanie va vivre un gros chamboulement à cause de Gaël Royer »