Tressia (Les Ch’tis) : « J’aurais préféré ne rien faire avec les Marseillais »

Tressia, la Ch’ti à la langue bien pendue, n’est pas du genre à se laisser marcher sur les pieds. À l’issue de la fin de la saison des « Ch’tis à Hollywood » et du coup d’envoi des « Ch’tis font leur tour de France », elle confie à Toutelatele l’expérience de sa riche aventure.

Publié le lundi 23 décembre 2013 à 18:30
par
Tressia (Les Ch’tis) : « J’aurais préféré ne rien faire avec les Marseillais »
©W9 

Clément Gauthier : Récemment, vous avez confié à Toutelatele préférer votre rôle de célibataire dans l’aventure, avez-vous changé d’optique depuis ?

Tressia  : Non, toujours pas même s’il y a eu des petites histoires avec Les Marseillais. Rien de sérieux, seulement des petits bisous.

Pourtant, l’effervescence autour de votre rapprochement avec Julien indique le contraire...

Les Ch’tis m’ont vue souriante et approchée par Julien donc ils ont cru que j’étais tombée dans ses bras. Mais je ne tombe pas amoureuse au bout de deux jours. Les Marseillais sont deux gars bien, mais il n’y a rien de plus.

Pourquoi êtes-vous si timide à l’évocation de cette relation ?

Parce que je n’aime pas m’afficher publiquement. Là, ça s’est fait tout seul et je n’ai pas trop calculé, mais avec le recul j’ai un peu de regrets. J’aurais préféré ne rien faire avec eux. J’ai plus envie d’avoir l’image de la « grande bouche » mais sans plus, car ma famille et mes amis regardent. Je n’aime pas trop me voir toute mignonne et mielleuse avec les Marseillais. En plus, j’étais la première à ne pas être d’accord pour ce mélange-là et je tombe dans le panneau.

Pourquoi n’aimez-vous pas ce crossover les Marseillais et vous ?

Parce que les Marseillais sont arrivés après les Ch’tis. Ça s’est quand même bien passé avec Antonin et Julien. J’avais des mauvais a priori, mais il ne faut pas nous mélanger pour autant.

Cherchez-vous donc à garder votre personnalité ancrée dans l’émission ?

Oui, je veux rester comme les gens me connaissent. Pour le coup, ils ont eu l’occasion de découvrir une autre Tressia. Ceux qui regardent, dont ma famille, ont été contents de me voir comme ça, mais moi, je fais un blocage et je ne suis pas trop à l’aise.

« Il faut absolument intégrer de nouveaux Ch’tis »

Dans cette aventure, quel moment a été le plus important pour vous ?

L’arrivée des mamans et des Marseillais a été des gros coups, mais l’arrivée de Christopher est au-dessus. Je ne m’y attendais vraiment pas du tout et je n’étais pas d’accord avec ce retour. Mais, au bout de deux jours, on est redevenus complices comme avant. Donc, c’est un mal pour un bien.

Comment voyez-vous Christopher avec ces nouvelles données ?

Il a récupéré sa place. Quand il était encore avec la « dinde », il ne pouvait pas être naturel avec nous, ni faire ce dont il avait envie. Maintenant qu’il est célibataire, il n’a plus de comptes à rendre et peut retrouver la complicité qu’il avait avec les filles. D’ailleurs, il est câlin et tactile. J’ai retrouvé le Christopher que j’ai connu au ski. On est toujours aussi complices et on se voit amicalement à l’extérieur.

Partie 2 > La suite des Ch’tis, le tournant pour Tressia...


Avez-vous gardé une rancœur envers les autres filles blondes qui intègrent l’aventure ?

Pas vraiment. Par exemple, Adixia aime les garçons et s’assume, comme tout le monde le sait. Elle est un peu naïve et bébête, mais elle ne se rend pas compte qu’elle peut faire du mal aux gens. J’étais déçu en voyant les images, car elle balance beaucoup alors qu’en face, elle fermait sa bouche. Adixia reste une fille que j’apprécie quand même. Je garde contact, car elle n’est pas méchante au fond. Avec Julie, c’est impossible à cause de son côté aguichant et provocant. Elle voulait absolument être le centre d’intérêt et se faire remarquer par tous les moyens. Je n’ai pas envie d’aller vers elle, ni d’être copine avec.

Pourquoi vous être braquée dès son arrivée ?

Elle est arrivée avec son air hautain et ne décrochait pas un sourire pour, finalement, répondre froidement. De notre côté, on n’a pas été très gentilles avec elle. Mais elle arrive en cours de route donc elle doit se rabaisser un petit peu et ne pas monter sur ses grands chevaux avec son minishort. Les Ch’tis sont des gens simples qui ne se prennent pas la tête. On a tous des caractères différents donc ce n’est pas toujours tout beau tout rose, mais on essaie de faire des efforts. Moi, quand je n’ai pas envie d’en faire, je m’abstiens.

Regrettez-vous le comportement envers votre mère après le réveil de la casserole ?

Je suis vraiment comme ça et elle savait à quoi s’en tenir en venant me réveiller avec la casserole. Mais quand je regarde l’épisode, elle me fait mal au cœur en train de pleurer. En plus, tout le monde va la consoler. Si c’était à refaire, je crois que je réagirais encore comme ça parce que c’est ma nature. Ce n’est pas parce qu’il y a des caméras que je vais changer. Je me fais pardonner à ma façon ensuite. Je suis quand même hypercomplice avec ma mère, mais je suis de mauvaise humeur le matin.

D’un point de vue professionnel, ressentez-vous un peu de fierté ?

Oui, c’est la première saison où je travaille autant. En plus, j’ai quand même côtoyé le styliste de Nicky Minaj donc c’est une belle expérience. Je n’avais pas d’objectifs en arrivant ici et, à la fin de mon aventure, je peux être fière de moi.

Pensez-vous que la mode peut constituer une nouvelle voie dans votre parcours ?

Styliste, c’est un peu trop compliqué pour moi. Mais après, ça me plairait de faire un blog de mode pour donner des conseils.

« Je pense qu’on arrive à s’identifier à moi »

Espérez-vous voir de nouveaux visages arriver dans la bande des Ch’tis ?

Oui, il faut absolument des nouveaux, car on se connait par cœur et donc il ne se passe plus rien. En plus, Gaëlle et Jordan sont en couple. Ça fait deux couples parmi les anciens. Les saisons qui arrivent doivent compter sur les nouveaux pour amener un peu de fraîcheur et un peu d’animation dans notre famille.

Cette saison a-t-elle été un tournant pour vous ?

Oui, on a vu Tressia qui travaille, Tressia en couple. C’est une de mes saisons préférées.

Que vous inspire votre popularité sur les réseaux sociaux ?

C’est de la folie et je suis très active sur les réseaux sociaux, notamment via Facebook et Twitter. Les gens aiment mon caractère. Je pense qu’on arrive à s’identifier à moi.

  ON VOUS RECOMMANDE  

REAL TV   W9   LES CH’TIS  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (lundi 26 octobre 2020) : Samuel Le Bihan et T’en fais pas j’suis là plébiscités, L’amour est dans le pré accable Joséphine et TF1

Audiences TV prime (lundi 26 octobre 2020) : Samuel Le Bihan et T’en fais pas j’suis là plébiscités, L’amour est dans le pré accable Joséphine et TF1

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV access (lundi 26 octobre 2020) : Demain nous appartient dérive, Philippe Etchebest et C à vous au plus haut

Audiences TV access (lundi 26 octobre 2020) : Demain nous appartient dérive, Philippe Etchebest et C à vous au plus haut


INTERVIEW
Fabrice Deville (Un si grand soleil) : « Florent / Claire... il n’est pas sûr que le couple tienne »

Fabrice Deville (Un si grand soleil) : « Florent / Claire... il n’est pas sûr que le couple tienne »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2020