Vincent Broussard, DGA antenne et programmes de NT1 : « Nous refusons le trash et la vulgarité »

Après avoir dressé le bilan et les enjeux de la rentrée de TMC, Vincent Broussard, également directeur général adjoint de l’antenne et des programmes de NT1, en fait de même avec la chaîne qui propose « la plus belle offre de séries sur la TNT ». Du succès du Bachelor en passant par les contre-performances des Vraies Housewives, retour sur la saison de NT1.

Publié le mercredi 3 juillet 2013 à 13:12
par
Vincent Broussard, DGA antenne et programmes de NT1 : « Nous refusons le trash et la vulgarité »
©Cauvin/NT1 

Robin Girard-Kromas : NT1 est en très légère baisse cette saison (-2% avec 2.0% de part de marché auprès de l’ensemble du public). Chez les cibles féminines et jeunes, NRJ12 a pris le large depuis le mois de janvier. Quel bilan dressez-vous aujourd’hui ?

Vincent Broussard : Cette saison, nous avons construit et tenté beaucoup de choses. Je constate que la chaîne a progressé sur les cibles féminines, avec notamment beaucoup de dynamisme auprès des femmes responsables des achats de moins de 50 ans. De plus, elle n’a pas vraiment baissé sur les 4 ans et +. On a essayé de nombreuses nouveautés à l’antenne et certaines ont très bien fonctionné comme le Bachelor, dans une case du lundi soir pourtant guère évidente.

Le Bachelor a été l’un des plus gros succès de NT1 cette saison. Comment l’expliquez-vous ?

On a vraiment exposé le programme dans une configuration compliquée et il s’en est très bien sorti. On a prouvé avec les équipes de TF1 Production qu’on pouvait être qualitativement à un niveau de chaine historique avec des émissions de catégorie A. Les téléspectateurs ne s’y sont pas trompés : le programme a progressé de semaine en semaine. Adriano était un formidable Bachelor et tout cela a été une très belle aventure. On est resté dans des valeurs qui sont celles de NT1 : pas de trash ou de vulgaire, mais dans du feel good, quelque chose de très positif, ce à quoi nous tenons vraiment. Cela a aussi fait la différence. Et le Bachelor donne la couleur sur les ambitions de la chaîne.

Au début de l’année, vous indiquiez à Toutelatele vouloir développer une case télé-réalité hebdomadaire le lundi en prime time. Après le succès du Bachelor, NT1 a été contraint de déprogrammer les rediffusions de Qui veut épouser mon fils ? et revenir au cinéma. Avez-vous toujours l’ambition de créer ce rendez-vous hebdomadaire ? (depuis la chaîne a annoncé le retour de Super Nanny)

C’est une envie et ça va devenir une réalité. On travaille beaucoup à ce sujet aujourd’hui, car il est important d’installer une récurrence sur NT1, d’être régulier dans la programmation. Ces dernières années, on a énormément progressé sur la fiction avec la plus belle offre du marché et les plus grandes marques en matière de séries. Puis, on a fait un très gros travail sur l’habillage, la perception de la chaine et sa modernité. Le challenge maintenant, c’est donc au niveau des programmes de flux. On a vu qu’on pouvait réussir avec le Bachelor et on travaille avec Olivia Assas, à la direction des flux, pour enrichir la grille de la chaîne avec plus de rendez-vous exceptionnels en prime time.

Les Vraies Housewives seront-elles de retour la saison prochaine ?

Pour l’instant, c’est en suspens. On n’a pas pris de décision quant à une suite ou un arrêt définitif. L’émission manquait clairement de puissance pour du prime time, mais sur les cibles, c’était totalement en phase avec la chaîne. D’autant que dans certaines cases, le rendez-vous des Vraies Housewives a bien fonctionné. La décision reste à prendre. Dans tous les cas, il y a eu une vraie prise de risque de notre part et je ne regrette pas du tout de l’avoir fait.

« Le retour de La Ferme Célébrités ou de Star Academy n’est pas prévu sur NT1 »

Vous indiquez travailler sur du flux évènementiel. Doit-on s’attendre à d’autres programmes de dating après le succès du Bachelor ?

Nous travaillons sur des projets qui vont sur des thématiques différentes. Le critère principal et commun de toutes ces émissions en développement, c’est leur caractère évènementiel et leur prédestination au prime time.

On a récemment entendu parler du retour de La Ferme Célébrités par Shine ou encore de Star Academy avec Endemol. Comptez-vous sur l’un de ces deux formats ?

Non, ce n’est pas prévu.

Partie 2 : L’avenir des magazines et du catch, les séries attendues


Vous avez récemment annoncé la suppression de Ma Vie à la télé ou encore En Mode Gossip. De son côté, Emilie Mazoyer a quitté la chaîne, laissant en suspense l’avenir de Tous Différents. Souhaitez-vous minimiser votre investissement dans le magazine au profit de la télé-réalité ?

Selon moi, ce n’est pas lié. Naturellement, un certain nombre de rendez-vous à l’antenne depuis deux ou trois ans sont arrivés au bout de ce qu’ils pouvaient donner. Ce sont des émissions qui ont donné pleine satisfaction longtemps, mais comme beaucoup de programmes, les choses se sont un peu essoufflées et on a fait le tour de la question. On a donc décidé de faire évoluer la grille. Notre ambition est d’investir davantage dans le prime time avec des formats qui créent l’évènement. Nous avons actuellement plusieurs projets de magazine de société, et Tous Différents est encore à l’antenne cet été. Pour Christophe Beaugrand, c’est un animateur emblématique de la chaine, qui lui correspond parfaitement et qui a encore totalement sa place sur NT1.

Le catch est relégué de plus en plus tard sur NT1. Le sport ne fait-il plus partie de la ligne éditoriale de la chaîne ?

Il y a eu un phénomène catch en France il y a quelques années qui s’est effondré. Aujourd’hui, nos téléspectateurs n’adhèrent pas en masse à cette programmation-là. D’autant qu’on possède dans ces tranches-là des émissions qui marchent mieux. Cela dit, le catch reste en grille, on continue à le diffuser pour les fans, qui peuvent aussi le retrouver en replay sur le site de la chaîne à n’importe quelle heure. Mais ce n’est pas notre ambition d’être la chaîne de catch. NT1 évolue logiquement vers un autre public et un autre « spectacle ».

Outre le catch, quelle place entendez-vous laisser au sport la saison prochaine ?

On a diffusé le Moto GP il y a peu de temps donc on ne s’interdit aucun sport. On a un peu surpris en proposant la Coupe des Confédérations sur TMC et on se réserve le droit de faire la même chose avec NT1.

Il y a plus d’un an, vous annonciez le développement de VDM, une shortcom tirée du site internet à succès. Tournés en octobre dernier, les 70 épisodes n’ont toujours pas été diffusés. Quelle en est la raison ?

La série est de très bonne qualité, l’ensemble des épisodes nous a désormais été livré. Ce sera à l’antenne prochainement. Dans ce cas précis, on a cherché la meilleure configuration de programmation. Avec les formats courts de 2 ou 3 voire 5 minutes, il faut pouvoir proposer une diffusion repérable pour les téléspectateurs. C’est d’autant plus difficile sur la TNT, où on est plus habitué à proposer de gros blocs bien identifiés par le public. Pour VDM, on a donc longtemps hésité, mais on a trouvé la bonne formule.

« Christophe Beaugrand a encore totalement sa place sur NT1 »

Autre « fiction » de la chaîne, Au Nom De La Vérité réalise de faibles audiences en access (moins de 200 000 téléspectateurs, ndlr). Comptez-vous bientôt y remédier ?

C’est encore une question d’étape dans la vie de la chaine. On est en train de construire NT1. Certes, l’access est important, mais nos ambitions sont actuellement plutôt portées sur la puissance des primes. Dans la configuration actuelle, vu la concurrence sur ce créneau, je suis aujourd’hui satisfait des résultats d’Au Nom De La Vérité, même si je ne dis pas que ce sera la configuration pendant des années.

Vous indiquez avoir la plus belle offre séries. Avez-vous déjà acquis des nouveautés diffusées en 2012/2013 aux États-Unis ?

On est toujours en négociations avec les majors américaines. On ne pourra les annoncer qu’à la rentrée. En tout cas, on aura déjà beaucoup de séries qui reviendront avec des saisons inédites, comme The Walking Dead saison 2, Vampire Diaries saison 4, Falling Skies saison 2, Grimm saison 2 ou encore How I Met Your Mother saison 8. C’est une belle palette de nouveautés.

On peut toutefois s’attendre raisonnablement à retrouver The Originals, le spin-off de Vampire Diaries

Il fait partie des séries Warner donc il est potentiellement diffusable dans le Groupe TF1.

  ON VOUS RECOMMANDE  

AUDIENCES TV   TFX  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (samedi 15 mai 2021) : la finale de The Voice s’impose avec Marghe en gagnante devant Cassandre, Columbo puissant pour TMC

Audiences TV Prime (samedi 15 mai 2021) : la finale de The Voice s’impose avec Marghe en gagnante devant Cassandre, Columbo puissant pour TMC

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV Access (samedi 15 mai 2021) : Chasseurs d’appart rassure, TF1 sur les talons de N’oubliez pas les paroles, C8 cale encore

Audiences TV Access (samedi 15 mai 2021) : Chasseurs d’appart rassure, TF1 sur les talons de N’oubliez pas les paroles, C8 cale encore


INTERVIEW
Hakim (Les 12 coups de midi, Questions pour un champion) : « Quizzypixx dépasse le côté daté et excluant du Trivial Pursuit »

Hakim (Les 12 coups de midi, Questions pour un champion) : « Quizzypixx dépasse le côté daté et excluant du Trivial Pursuit »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2021