Zéro de conduite > Jeanine, la retraitée meilleure conductrice !

mardi 11 janvier 2011 à 20:50 |

Sandrine Corman et Jérôme Anthony sur M6

Kelly, Mathieu, Jeanine, Blandine, Martine, Valérie et Tresor sont sept conducteurs dont le comportement sur la route est loin d’être exemplaire. M6 a ainsi décidé de leur faire suivre une série d’épreuves dites « ludiques » pour améliorer leur conduite. Chacun est accompagné d’un proche comme copilote pour « favoriser l’échange ». À ce jour, ils ont tous leur permis, un véritable exploit pour certains qui comptent bien corriger leurs quelques travers... Pour ce faire, une première série d’épreuves est proposée aux candidats, à commencer par celle de la citerne.

Le but ? Conduire sur un parcours sinueux avec un important réservoir d’eau situé sur le toit et qui se déverse à l’intérieur. Pour éviter la douche froide, il faut ainsi anticiper les obstacles et faire preuve de souplesse. Une qualité qui n’est visiblement pas le fort de Valérie, détentrice du sésame rose depuis trois décennies. Distraite et stressée par son fils Fabien, la conductrice ne manque pas de tremper le véhicule, entre un démarrage trop brusque, l’oubli du stop ou encore plusieurs accrochages avec d’autres voitures au cours d’un slalom. Point d’orgue : Valérie manque de peu d’écraser Jérôme Anthony en fin de parcours. Bilan : 80 litres d’eau en moins. Celui de Blandine est pour sa part, encore moins glorieux avec 110 litres écoulés. Il faut dire que la jeune femme n’a plus que trois points sur son permis après seulement quatre ans derrière un volant. « Elle conduit comme elle l’entend  », témoigne son amie présente à ses côtés.

La palme revient cependant à Kelly, 21 ans. Cette « vraie Ch’ti » « ne sait pas conduire » et passe son temps à crier, voire hurler, comme le confie sa sœur. L’intéressée ne sait pas non plus se servir d’un rétroviseur et l’avoue ouvertement : «  Je sors ma tête pour voir si y’a une voiture » ! La candidate est la première à s’essayer à l’épreuve du créneau, diffusée en alternance avec la précédente. À l’issue, à savoir après 9 minutes et 20 secondes, la conductrice est non seulement mal garée et aura heurté le véhicule présent derrière elle, synonyme de « tonneau » pour sa sœur isolée dans une autre voiture.


Les candidats se succèdent et le cas Mathieu reste le plus problématique. À 29 ans, ce dernier a déjà perdu l’intégralité de ses points, récupérés grâce à des stages de conduite. Malgré tout, il ne peut compter que sur trois d’entre eux à ce jour. Le motif : la fameuse limitation de vitesse rarement respectée. « Y’a pas souvent des gens qui me doublent quand je suis au volant  », se vante-t-il. Également à son palmarès : les lignes blanches et le non-respect des priorités, sans compter le doublement par la droite. Pour la professionnelle Sophie Lamaix : « Il prend satisfaction à sa conduite. Ça le rend plus homme, plus viril ». Naturellement, Mathieu obtient le record pour l’épreuve de la citerne avec 120 litres d’eau déversés. Pour Jean-Pascal Assailly, chercheur en sécurité routière et accessoirement membre du jury de l’émission, ce « style de conduite est digne de ses jeux vidéo  ». L’intéressé, lui, en est même satisfait : « Ca m’amuse de leur donner raison  ».

À 77 ans, Jeanine est la doyenne du programme. Jugée « tête en l’air » par sa fille Nina, la candidate roule lentement, voire très lentement. En plus d’une tenue de route approximative, notre tête blanche met son clignotant tout le temps, même à gauche sur l’autoroute simplement pour indiquer qu’elle ne prend pas une sortie située à droite ! Un excès de prudence qui lui vaut certes de réussir l’épreuve du créneau, mais tout de même en l’espace de 15 minutes et 10 secondes. Mais lors de son passage pour la citerne, Jeanine se distingue de ses camarades avec seulement 30 litres écoulés.

Place ensuite à l’épreuve de la remorque, dont le but est de tester la notion de gabarit dans un camping. L’occasion d’obtenir un florilège d’insultes de la part de Kelly. Il faut dire que quand on demande à la jeune femme de braquer, c’est elle qui se braque. Résultat : la Ch’ti se prend même un arbre et se classe une nouvelle fois en fin de peloton. Puis, lors de l’épreuve d’arrêt d’urgence, qui consiste à projeter les conducteurs dans des situations extrêmes accompagné à bord d’un instructeur indiquant, volontairement, d’accélérer quand il ne faut pas, la jeune femme se montre paradoxalement docile. « Je suis bête et disciplinée », se défend-t-elle. Pour son interlocuteur la description est en revanche incomplète : « Bête, disciplinée et ... morte  ».

Pour clore ce premier épisode, Sandrine Corman et Jérôme Anthony présentent le « test ultime ». Les mauvais conducteurs sont ainsi « lâchés » en pleine rue, lors d’une course d’orientation dans la ville de Tours. Et les animateurs préviennent : toute amende est à la charge du candidat. Une précaution de mise par la production surtout au vu du comportement de certains. Blandine raye ainsi un autre véhicule. Après hésitation, cette dernière finit par laisser ses coordonnées au conducteur et évite le délit de fuite. Mathieu, lui, ne respectera pas vraiment les consignes. Quant à Kelly, elle prendra « à titre exceptionnel » une rue en sens interdit ! Face à un tel travail à effectuer, le jury, composé de Dominique Chapatte, Jean-Pascal Assailly, Sarah Benzaqui et Philippe Bartolo, décide de ne libérer qu’un seul candidat. Sans surprise, Jeanine est sauvée et est élue « la moins mauvaise conductrice » de la promotion...

M6   ZERO DE CONDUITE  



ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Touche pas à mon poste : ce que réserve Cyril Hanouna sur C8 pour la rentrée avec de nouveaux chroniqueurs, Benjamin Castaldi remplacé...

2 - N’oubliez pas les paroles : le retour de la maestro Natasha, Nagui chamboulé sur France 2

3 - Carla & Kévin (spoiler) : les révélations de son père, « Je n’ai jamais regardé tes émissions », fiasco d’audience sur TFX


INTERVIEWS

# Exclu - Jean-Luc Azoulay : « Je n’ai aucune inquiétude sur l’avenir des Mystères de l’amour »

# Sophie Ferjani (Tout changer ou déménager) : « Avec Antoine Blandin, Stéphane Plaza était notre cible commune »

# Jazz et Laurent Correia : « Un membre de la JLC Family, auquel personne ne s’attend, va nous quitter »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022