Cut (final saison 2) : Adil a-t-il tué Charles ?

France Ô a diffusé le dernier épisode de la saison 2 de Cut ce jeudi 8 janvier. Après 70 épisodes, les téléspectateurs ont pu enfin découvrir le choix ultime de Laura face à Stéfan et Adil. Bertrand Cohen, un des créateurs de la série, s’est confié à Toutelatele sur les choix qui ont été faits lors de ce final.

Publié le jeudi 8 janvier 2015 à 19:34
par
Cut (final saison 2) : Adil a-t-il tué Charles ?
©Capture France Ô 

Benjamin Lopes : Le dernier épisode de la saison 2 de Cut est riche en évènements. Pourquoi avoir choisi de mettre Charles une nouvelle fois en danger ?

Bertrand Cohen : Ce dernier épisode se termine sur le choix amoureux de Laura qui choisit de vivre son aventure avec l’homme qui se fait passer pour Stéfan, et non pas avec Adil. Charles s’est fait tiré dessus et Adil se fait interpellé par la police. On était dans la logique où Charles avait ouvert l’opportunité de mettre en place cet événement toute la saison au vue de ses rapports humains compliqués. Évidemment, la réalité n’est pas forcément celle-là. Toute la problématique est de savoir si c’est quelqu’un qui a tiré indépendamment de Charles, ou si cette personne l’a fait sur commande pour servir ses propres intérêts.

Charles est-il capable d’aller aussi loin ?

Il est acculé après sa défaite aux élections municipales, la perte de sa villa et de son groupe. Il est en train de perdre sa puissance et son argent. Et en plus, la justice s’intéresse à lui. Dans ce dernier épisode, on ouvre donc la possibilité que Charles a commandité son propre attentat contre lui.

Vous aviez déjà malmené le personnage de Charles cette saison. Peut-il surmonter ce nouvel épisode dramatique ?

Pour la troisième fois de sa vie, il va tout perdre. À la fin de la première saison, il était dans une position délicate, et au final, les preuves ont disparu. Il a bâti sa fortune en ensevelissant des déchets mais il s’en sort. En fin de saison 2, il va réellement tout perdre. Il a acquis son groupe sur des bases litigieuses. Il a volé l’argent pour retraiter les déchets et les parts sociales de sa femme en l’internant. La justice annule donc sa tutelle. Il perd donc logiquement la totalité de ses biens.

À l’origine, Cut est basée sur l’histoire d’amour conflictuelle entre Laura, Adil et Stéfan. L’attaque de Charles n’éclipse-t-elle pas finalement cette storyline ?

Le final reste le choix de Laura entre Adil est Stéfan. Cette décision est implacable. Elle a toujours voulu un père pour son enfant. Elle a vu son fils heureux pour la première fois de sa vie quand il a revu son père. Elle n’avait jamais connu un tel bonheur. Elle est enceinte de Stéfan, c’est une louve qui protège ses petits avant tout.

« Le final reste le choix de Laura entre Adil est Stéfan »

Plus globalement, comment analysez-vous les audiences de la deuxième saison de Cut sur France Ô ?

Nous pouvons analyser de plusieurs façons les résultats. Tout d’abord ceux de la télévision classique. On a pris la tranche avec 25 000 à 30 000 téléspectateurs en moyenne, et on l’a amené à 100 000 fidèles en fin de saison. Un épisode est diffusé jusqu’à cinq fois dans la semaine, et beaucoup plus de téléspectateurs sont donc touchés. De plus, Cut n’est pas mesurée dans les DOM TOM. Sur le numérique, nous étions en constante augmentation.

Êtes-vous donc entièrement satisfait par ces scores ?

J’aimerai forcément qu’on fasse des millions de téléspectateurs (rires). C’est très difficile d’exister en access prime time. Avec 500 000 téléspectateurs en moyenne par épisode, c’est déjà un très gros chiffre par rapport à la chaîne, et d’une façon plus générale. On est sur une chaîne neuve qui essaie de construire depuis deux ans une identité, et qui n’a pas une notoriété très forte. Ce n’est pas non plus évident d’aller se promener sur le canal 19 de la TNT. On n’est peut-être au début d’une aventure, mais il est évident que France Ô n’a pas les moyens de France 3. La saison de 2 de Cut s’est bien défendue.

Avez-vous un peu plus de recul sur les performances de l’expérience sociale de cette deuxième saison ?

Le mois dernier, nous avons franchi les 10 000 téléchargements de l’application. La page Facebook Jules974 a été likée plus de 80 000 fois, ce qui n’est pas un chiffre ridicule par rapport à d’autres séries qui existent depuis cinq ans par exemple et qui n’atteignent pas ces performances. Les commentaires sont hallucinants. Les téléspectateurs savent que Jules est un personnage fictif, mais 70% des commentaires sont des conseils pour le personnage. Le téléspectateur a envie de plonger dans la fiction et ça marche.

SERIES TV   FRANCE Ô   CUT !  



LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (mardi 21 janvier 2020) : Magnum en chute libre, Qui veut être mon associé respire sur M6

Audiences TV prime (mardi 21 janvier 2020) : Magnum en chute libre, Qui veut être mon associé respire sur M6

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV access (mardi 21 janvier 2020) : Demain nous appartient abdique, Quotidien pulvérise son record historique

Audiences TV access (mardi 21 janvier 2020) : Demain nous appartient abdique, Quotidien pulvérise son record historique


INTERVIEW
Margaux, plus grande maestro de N’oubliez pas les paroles : « Kévin m’a dit qu’il était ravi que la numéro un soit une femme »

Margaux, plus grande maestro de N’oubliez pas les paroles : « Kévin m’a dit qu’il était ravi que la numéro un soit une femme »

ON VOUS RECOMMANDE

Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2020