jeudi 7 novembre 2019 à 14:35 par

Dérapages de Cyril Hanouna dans TPMP : le CSA va-t-il devoir rembourser C8 ?

Dérapages de Cyril Hanouna dans TPMP : le CSA va-t-il devoir rembourser C8 ?
©Capture C8 

L’affaire avait fait grand bruit. Suite à une série de dérapages constatée dans Touche pas à mon poste , le Conseil supérieur de l’audiovisuel avait infligé une série de sanctions à C8, dont une amende record de trois millions d’euros. Deux ans plus tard, Cyril Hanouna serait en passe de remporter son bras de fer avec le gendarme du PAF, rapporte Le Parisien.

Une première victoire

Pour mieux comprendre, retour à la saison 2016/2017. Lors d’un prime, baptisé La grande rassrah, Matthieu Delormeau a été piégé par Cyril Hanouna. L’animateur star de C8 n’avait pas hésité à faire croire à son chroniqueur qu’il était accusé de meurtre. L’ex-visage de NRJ12 n’a appris la vérité qu’au lendemain de l’enregistrement de la séquence. Un acte qui a provoqué la colère d’un grand nombre de téléspectateurs. Saisi, le Conseil supérieur de l’audiovisuel a interdit toute publicité pendant le show quotidien du canal 8 de la TNT durant une semaine. La propriété du groupe Canal+, qui a estimé son préjudice à 4 millions d’euros, était parvenue à faire annuler cette sanction auprès du Conseil d’Etat.

1.1 million d’euros pour C8 ?

Selon nos confrères, le Conseil d’Etat pourrait trancher en la faveur de Cyril Hanouna. Lors d’une séance du lundi 14 octobre, l’institution a préconisé le remboursement à C8 de la somme de 1.1 million d’euros pour combler le manque publicitaire subi en juin 2017. « Elle s’est basée sur une analyse des pertes en se basant sur le carnet de commandes de la régie à l’époque », a confié au Parisien une personne présente à l’audience. De son côté, le CSA a assuré prendre acte de cette décision. « Sans présumer de la décision à venir du Conseil d’Etat, celle-ci constituera la suite logique de l’annulation de la sanction prononcée dans l’affaire dite Delormeau », a expliqué le gendarme du PAF, tout en rappelant que les deux autres sanctions prononcées contre le show de Cyril Hanouna avaient été confirmées par le Conseil d’Etat.

Hanouna toujours dans le viseur du CSA

Quoi qu’il en soit, Cyril Hanouna reste dans le viseur du Conseil supérieur de l’audiovisuel. Celui-ci a été saisi par des téléspectateurs au sujet de la dernière née d’H2O : La grande darka, émission diffusée chaque samedi à 19 heures. Au cours du rendez-vous qui a succédé aux Terriens du samedi de Thierry Ardisson, l’animateur vedette de C8 a évoqué librement à l’antenne le nom de Skyline Airways, une compagnie qui pourrait s’avérer être une arnaque. Pour rappel, le CSA a adressé cet été une mise en garde au canal 8 de la TNT suite à une « blague » de Jean-Marie Bigard sur le plateau de TPMP. En cas de nouveau débordement, Cyril Hanouna pourrait voir son show être interdit de diffusion avant 22 heures...



  A LIRE AUSSI  
¤ Blague dans TPMP : le CSA saisi, Jean-Marie Bigard perd 50 dates

¤ TPMP : Cyril Hanouna attaque Karine Ferri, TF1 saisit le CSA


C8   TOUCHE PAS A MON POSTE !   CYRIL HANOUNA  








LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME


Audiences TV Prime (mardi 12 novembre 2019) : SWAT et la France a un incroyable talent au coude-à-coude derrière Capitaine Marleau, Martin Weill battu par Valérie Bénaïm

AUDIENCES TV ACCESS


Audiences TV Access (lundi 11 novembre 2019) : N’oubliez pas les paroles fait tomber Demain nous appartient, C à vous dégringole, Objectif Top Chef fait recette


INTERVIEW


François Allain (Vintage Mecanic) : « Le Qatar n’est pas uniquement peuplé de voitures modernes »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2019