mardi 26 mars 2019 à 17:37 par

Julien Bert (Les Marseillais, W9) : « Avec Carla et Kevin, ça va être explosif ! »

Ce mardi 26 mars, Julien Bert intègre Les Marseillais Asian Tour sur W9. Le candidat se confie sur son aventure et ses retrouvailles mouvementées avec Carla. Il évoque également son avenir dans la télé-réalité et ses projets.

Julien Bert (Les Marseillais, W9) : « Avec Carla et Kevin, ça va être explosif ! »
©Fanch Drougard/W9 

Benoît Mandin : Ce mardi 26 mars à 19h50, vous rejoignez Les Marseillais Asian Tour sur W9. Dans quel état d’esprit avez-vous abordé cette aventure ?

Julien Bert : J’ai été invité par Manon. Je sortais d’une relation avec Carla qui avait l’impression d’avoir regretté certaines choses avec moi. Elle s’était rendu compte un peu trop tard que j’étais un gendre idéal. Je suis arrivé très remonté en Thaïlande. J’avais hâte d’avoir la réponse à certaines questions et de découvrir les nouvelles Marseillaises. J’étais célibataire et j’avais envie de m’amuser (rires).

Comment se sont passées vos retrouvailles avec Carla, aujourd’hui en couple avec Kevin ?

Les retrouvailles ont été explosives. Le public va découvrir que tout le monde ne m’a pas accueilli à bras ouverts. Cela faisait deux, trois mois que je n’étais plus avec Carla. Il n’y avait aucun problème, car je savais que j’avais raison à 100% sur tous les sujets. J’avais qu’une hâte, c’était de débattre avec Carla et Kevin.

En quoi cette participation aux Marseillais Asian Tour était importante pour vous ?

Je voulais placer Carla face à ses responsabilités. L’objectif était qu’elle se rende compte du mal qu’elle m’a fait. Je pense qu’elle n’en était pas consciente.

N’auriez-vous pas souhaité que cela se règle en dehors des caméras ?

Au bout d’un moment, j’ai tellement fait d’émissions de télé-réalité qu’on oublie les caméras. Je ne les vois même plus. Je suis vraiment moi-même et je pose toutes les questions que je veux. Le public avait aussi besoin de savoir tout ça afin que toute l’histoire soit tirée au clair. On me faisait passer pour un menteur sur plusieurs choses.

« Plus il y a des tensions, plus j’adore et je me régale ! »

Cette saison des Marseillais est également secouée par des tensions entre Maëva, Greg et Nacca…

Plus il y a des tensions, plus j’adore et je me régale ! Je ne m’ennuie pas et si de temps en de temps, je peux rajouter un peu d’huile sur le feu... J’étais là pour apporter ma petite pierre à l’édifice.

Diriez-vous que les histoires d’amour et les clashs sont un cocktail nécessaire pour le succès d’une émission de télé-réalité ?

La réponse est dans les audiences des Marseillais. Ils enchaînent les records. Les embrouilles, c’est la vraie vie ! Vous partez en vacances avec une bande de potes, il y aura forcément des clashs et des histoires amoureuses.

Vous êtes-vous déjà posé des limites ?

Bien sûr, je sais quelle limite je ne franchirais jamais. Je ne suis pas obligé d’aller me foutre à poil sur mes réseaux sociaux pour aller récolter un maximum de likes.

Comment expliquez-vous l’attachement du public pour Les Marseillais ?

C’est l’émission de télé-réalité la plus vraie. Dans Les Marseillais, on ne joue pas la comédie. Si cela avait été le cas, le candidat aurait été sorti du programme. Les téléspectateurs veulent nous voir pleurer, s’amuser, tomber amoureux… Chaque membre des Marseillais est un livre ouvert. Je ne suis pas là pour cracher dans la soupe vu que je les ai pratiquement tous faits, mais dans certains programmes de télé-réalité, il y a trop de fake. Beaucoup ont compris les codes de la télé-réalité et veulent en faire des tonnes. C’est pour cela que certaines productions sont en baisse d’audience. Je ne comprends pas qu’ils n’ont pas pris exemple sur Les Marseillais. Ils doivent laisser leurs candidats en feel-good.

« L’île de la tentation est faite pour moi »

Ces éléments expliquent-ils l’érosion d’audience qui secoue Les Anges depuis quelques années ?

C’est dur de juger, car je ne suis pas producteur. Ils ont peut-être mal fait les choses et pas encore compris comment marchait réellement un programme de télé-réalité. Cela fait longtemps qu’ils n’ont pas fait un pic d’audience à 1 million de téléspectateurs. Ils ont pu se tromper dans les castings, ils mettent peut-être trop la pression aux candidats… Je ne sais pas comment il marche, ça fait longtemps que je n’ai pas travaillé avec eux. J’ai l’impression que beaucoup d’histoires sont trop fake. C’est malheureux, car il y a de bons candidats que j’adore dans ce programme. C’est des amis, mais des fois il y a trop de violence, de clashs… Il faut savoir doser un petit peu et y mettre de l’amour.

Pourriez-vous participer à une autre émission que Les Marseillais ?

Je suis très bien sur W9 et je n’en bougerais pas. C’est comme si vous êtes un joueur de foot et que vous arrivez en Ligue des Champions ! Vous n’avez pas envie de redescendre et de jouer la Coupe de la Ligue (rires).

Aimeriez-vous refaire Moundir et les apprentis aventuriers ?

Cela a été mon meilleur tournage. Le plus dur, mais au fond quand tu le finis, c’est tellement une expérience extraordinaire que tu es fier de toi. Je ne pourrais pas le refaire parce que j’ai gagné l’émission et que je devrais remettre mon titre en jeu. Je suis bien avec et je ne suis pas sûr de pouvoir gagner une deuxième fois.

Dans les prochaines semaines, W9 va relancer L’île de la tentation. Aimeriez-vous participer à ce type de programme ?

Bien sûr ! W9 n’aurait pas besoin de mettre dix tentateurs. Il faut juste me mettre moi et je saurais m’occuper de tous les couples (rires). Les uns après les autres, je les fais vaciller et je les enverrais dans les cordes. L’île de la tentation est faite pour moi !

« Les gens sont très curieux, très voyeurs, et ont envie de voir comment on est dans la vie de tous les jours »

Selon vous, quel serait le renouveau de la télé-réalité ?

On a pu vérifier avec les audiences que les émissions de romance (La villa des cœurs brisés, Les princes et princesses de l’amour, ndlr) n’étaient pas non plus le renouveau. Après, je pense qu’il y a un public pour tout. Il faudrait peut-être des programmes à la « Kardashian Story » où on suivrait par exemple des couples dans leur quotidien. Les gens sont très curieux, très voyeurs, et ont envie de voir comment on est dans la vie de tous les jours. C’est pour ça qu’ils nous suivent autant sur Snapchat et les réseaux sociaux.

Accepteriez-vous de prendre la tête d’une telle émission ?

Je ne sais pas si j’aurais la prétention de pouvoir intéresser les gens pendant une semaine. En dehors des tournages, à part faire du sport et la fête, je ne fais pas grand-chose à part voir ma grand-mère. Je ne pense pas que ça pourrait vraiment me plaire.

Imaginez-vous votre avenir au sein de la télé-réalité ?

J’aimerais me tourner vers le cinéma. Cela fait un petit moment que j’y pense et que j’avais une touche dans ce domaine. Cela ne s’est pas fait, car il fallait que je déménage à Paris. J’aimerais cependant rester dans le monde de la télé mais à un moment il va falloir se renouveler. Même si je joue la comédie aux femmes depuis plus de vingt ans, acteur est un métier et ça s’apprend.



  A LIRE AUSSI  
¤ Les Marseillais (W9) / Arte : comment Cyril Hanouna et TPMP ont plongé sur C8

¤ Jessica Thivenin (Les Marseillais) : hospitalisation, drogue, alcool... révélations sur les coulisses


REAL TV   W9   LES MARSEILLAIS VS LE RESTE DU MONDE  




- Les Marseillais Asian Tour, du lundi au vendredi à 19h50 sur W9






LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (samedi 24 août 2019) : Cauchemar en cuisine attire moins de 900 000 téléspectateurs, Les mystères de l'île solide leader, Diversion et Arthur très faibles

Audiences TV Prime (samedi 24 août 2019) : Cauchemar en cuisine attire moins de 900 000 téléspectateurs, Les mystères de l’île solide leader, Diversion et Arthur très faibles


AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV Access (samedi 24 août 2019) : Chasseurs d'appart perd pied, 50 mn Inside impuissant face à Nagui, Enquête sous haute tension en petite forme

Audiences TV Access (samedi 24 août 2019) : Chasseurs d’appart perd pied, 50 mn Inside impuissant face à Nagui, Enquête sous haute tension en petite forme


INTERVIEW
Capucine Anav (Fort Boyard 2019) : « Jean-Luc Lemoine m'a impressionné... »

Capucine Anav (Fort Boyard 2019) : « Jean-Luc Lemoine m’a impressionné... »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2019