La Fureur du Karaoké : de Lumbroso à Devoise en passant par Arthur

Publié le vendredi 28 septembre 2007 à 13:09
par
La Fureur du Karaoké : de Lumbroso à Devoise en passant par Arthur
©FOX/NBC/Radio-Canada/W9 

Le Karaoké à la télévision est une des grandes tendances du moment sur les petits écrans du monde. Pourtant, Daniela Lumbroso, avec Gérard Holtz et Sydney, avaient déjà proposé La Machine à chanter sur France 2 chaque samedi en fin d’après-midi. L’émission trop proche du Karaoké familial n’avait survécu que le temps de l’été 92 sur la chaîne publique.

La véritable perçée du Karaoké à la télévision vient avec La Fureur animée par Arthur et Pascal Sevran, à partir de 1994 sur France 2. Quelques mois plus tard, l’animateur passe sur TF1 en emportant avec lui le concept qu’il co-présente un temps avec Nikos Aliagas. Pendant six ans, La Fureur du samedi soir a ainsi fait les beaux soirs de la chaîne privée.

Le concept - produit par Endemol France - a ensuite été vendu dans plusieurs pays. Au Québec, l’émission est toujours diffusée sur l’antenne de la télévision publique de Radio-Canada avec un franc succès. Animée dans un premier temps par Véronique Cloutier, Sébastien Benoît a pris depuis le relais. Mais La Fureur devrait s’arrêter en janvier prochain après dix saisons, un record pour une émission de variétés adaptée au Québec.

Du côté des Etats-Unis, le Karaoké est également arrivé en force avec, par exemple cet été, The Singing Bee sur NBC. L’émission a séduit plus de 13 millions d’américains. Le concept est une variante de La Fureur via un jeu à succès : le jeu de la chanson arrêtée. Dans un studio, des chanteurs amateurs se trémoussent au rythme de la musique, et lorsque la musique arrête, ils doivent poursuivre a cappella et être totalement synchro avec la chanson quand elle reprend.

Joey Fatone, ex-membre du boys band N’Sync, joue le Monsieur Loyal de The Singing Bee en récompensant le gagnant d’un chèque de 50 000 dollars. Face au succès, cette fureur américaine a fait son retour sur l’antenne de NBC le 25 septembre dernier.

Don’t Forget The Lyrics est l’émission concurrente, programmée sur la FOX tous les mercredis et jeudis. A mi-chemin, entre Qui veut gagner des millions ? et La Fureur, le show invite des candidats à interprèter et compléter les paroles de chansons. Et la valeur du prix augmente en fonction de la difficulté des « silences » à remplir par le concurrent. Comme dans La Fureur, il doit être totalement synchro avec la chanson quand elle reprend. Le finaliste peut empocher jusqu’à un million de dollars, soit une somme record pour une émission de variétés.

Ces succès mondiaux incitent la France à revenir sur le devant de la scène. En effet, W9 a annoncé qu’elle allait faire renaitre de ses cendres l’émission La Fureur. Et après Arthur et Nikos Aliagas, c’est au tour d’Alexandre Devoise de se jeter dans ce joyeux bain musical. Le principe reste le même : deux équipes de stars, l’une féminine, l’autre masculine, s’affrontent sur les tubes d’hier et d’aujourd’hui à travers plusieurs étapes comme le blind test, les karaokés ou encore les chansons arrêtées. Le premier numéro devrait être diffusé fin octobre, en prime time. Parallèlement, W9 lancera Buzz, le jeu musical, émission hebdomadaire composée de quiz, blind tests et de karaokés « nouvelle génération ». Comme quoi, en ce moment, le Karaoké fait fureur...

USA   QUEBEC   ARTHUR   W9  



LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (samedi 25 janvier 2020) : Les Grosses Têtes impuissantes face à The Voice, Maddy Etcheban à 3 millions, Columbo puissant

Audiences TV Prime (samedi 25 janvier 2020) : Les Grosses Têtes impuissantes face à The Voice, Maddy Etcheban à 3 millions, Columbo puissant

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV Access (samedi 25 janvier 2020) : Margaux et N’oubliez pas les paroles décomposent 50 mn Inside, battu par le 19/20 national de France 3

Audiences TV Access (samedi 25 janvier 2020) : Margaux et N’oubliez pas les paroles décomposent 50 mn Inside, battu par le 19/20 national de France 3


INTERVIEW
Margaux, plus grande maestro de N’oubliez pas les paroles : « Kévin m’a dit qu’il était ravi que la numéro un soit une femme »

Margaux, plus grande maestro de N’oubliez pas les paroles : « Kévin m’a dit qu’il était ravi que la numéro un soit une femme »

ON VOUS RECOMMANDE

Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2020