mercredi 9 octobre 2019 à 13:42 par

Les enfants maudits (TF1) : Les choix compliqués de Daphne Zuniga (Melrose Place) face à la question de l’inceste

Les enfants maudits (TF1) : Les choix compliqués de Daphne Zuniga (Melrose Place) face à la question de l’inceste
©Capture Lifetime 

La saga Les enfants maudits continue ce mercredi 9 octobre 2019 sur TF1 avec le quatrième téléfilm Une nouvelle famille , à suivre dès 13h55. L’occasion pour les téléspectateurs de faire plus ample connaissance avec la petite Annie. Le public peut découvrir l’actrice Daphne Zuniga, dans la peau de l’infirmière Broadfield. Avant d’intégrer la production, la comédienne (interprète de Jo Reynolds dans Melrose Place ) a rencontré plusieurs difficultés, comme elle l’a affirmé dans un entretien accordé au site Parade.

Dans Les enfants maudits : une nouvelle famille, Annie (Lizzie Boys) est au manoir de son arrière-grand-père Tony (Jason Priestley). La jeune fille pleure la perte de sa famille et plus particulièrement, celle de son frère Luke (Keenan Tracey). Quotidiennement, elle doit faire face aux coups de fouet de Tony et à la domination exercée par l’infirmière Broadfield.

« J’ai une opinion très marquée sur les histoires en lien avec l’inceste »

Daphne Zuniga décrit son personnage comme « une infirmière possédant une aiguille hypodermique et un petit sac, des outils n’augurant rien de bon ». En plus de cette étrange apparence, ce rôle a été un défi de taille pour la comédienne, car elle a dû entrer dans un univers particulier.

Notamment, elle a été dans l’obligation de laisser ses « jugements » et sa « morale » de côté afin de «  pleinement rentrer dans la peau de Broadfield ». L’actrice a fait cela, car elle a « une opinion très marquée en ce qui concerne les histoires en lien avec la notion d’inceste ».

« Le script a été amusant à lire »

Malgré ses difficultés, Daphne Zuniga a beaucoup apprécié le script de ce téléfilm, « c’était très amusant à lire, car j’avais l’impression d’être face à un ouvrage de V.C Andrews avec de nombreuses nuances et une importance notable accordée à la science du détail ». Selon elle, l’univers de l’auteure s’apparente à « une sombre escapade » décrivant « une partie de la psychologie humaine étant cachée chaque jour ».

Pour rappel, la saga Les enfants maudits se conclue le jeudi 10 octobre 2019 avec la diffusion du cinquième et ultime téléfilm Les origines du mal .



  A LIRE AUSSI  
¤ Les enfants maudits, les secrets du manoir (TF1) : ces scènes qui ont fait polémique

¤ Les enfants maudits (TF1) : pourquoi la saga a choqué l’Amérique


TF1   FICTIONS  








LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (lundi 9 décembre 2019) : Le Bazar de la charité s’achève en fanfare, L’amour est dans le pré finit en baisse, Secrets d’histoire et The Fix coulés

Audiences TV Prime (lundi 9 décembre 2019) : Le Bazar de la charité s’achève en fanfare, L’amour est dans le pré finit en baisse, Secrets d’histoire et The Fix coulés

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV Access (lundi 9 décembre 2019) : Demain nous appartient arrache la tête face à N’oubliez pas les paroles, C à vous recule, 28 minutes s’approche du million

Audiences TV Access (lundi 9 décembre 2019) : Demain nous appartient arrache la tête face à N’oubliez pas les paroles, C à vous recule, 28 minutes s’approche du million


INTERVIEW
Caroline Munoz (William à midi, C8) : « William Leymergie a ce côté paternel et protecteur »

Caroline Munoz (William à midi, C8) : « William Leymergie a ce côté paternel et protecteur »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2019