L'ENCYCLOPEDIE DES EMISSIONS TV
Studio Gabriel
©DMD 
Studio Gabriel


1ère diffusion : Lundi 5 septembre 1994 à 18h50 sur France 2
Arrêtée le vendredi 27 juin 1997

Production : DMD

Présentation : Michel Drucker
Présentation
Anecdotes
Photos
Actualité
Communauté

De retour de TF1, Michel Drucker installe ses tréteaux et son équipe de jeunes et moins jeunes talents à 18h50. « Je travaille sur cette émission depuis le 23 mai, date à laquelle j’ai enregistré ma dernière de TF1 ». A la table des invités, Michel Sardou fait office de parrain.

Pendant trois saisons, tous les acteurs, humoristes et politiques du moment le rejoindront à sa table plantée au « centre d’une ville de l’an 2000 au crépuscule, totalement futuriste », un décor signé Stéphanie Jarre.

Pierre Bellemare (histoires extraordinaires), Jean-Pierre Coffe (cuisine), Sylvain Augier (France vue du ciel), Pierre Bonte (personnages insolites), les Timbrés et le duo Laurent Gerra/Virginie Lemoine sont les premiers annoncés de la liste des chroniqueurs. Au cours des émissions, apparaîtront quelques unes des futures vedettes de la télévision : Laurence Ferrari (médecine), Gaël Leforestier (musique), Benjamin Castaldi (cinéma), Sylvain Mirouf (magie) David Martin (cuisine) ou encore Sandra Valentin et Stéphane Bouillaud.

Ils sont tous là ! Le soir de la première, Michel Drucker l’avoue aux téléspectateurs en ouverture : « Je ne peux plus reculer ça y est ! J’ai le trac. Evidemment ! J’ai le trac ! ». Sous la houlette de Philippe Lallemant, les rubriques s’enchaînent. A la pause, Etienne Leenhardt présente une nouvelle pastille, les titres du 20 heures, depuis la rédaction. Guy Bedos rejoint ensuite Michel Sardou au box des invités. « C’est bien. On se fait pas vraiment chier ! » et les Zap’tualités. Laurent Gerra (24 ans) et Virginie Lemoine (« à peine plus ») ne vont pourtant pas tout de suite faire connaissance avec le public. La publicité survient à la suite d’une erreur de faisceau. Le direct refera surface quelques minutes plus tard. Les Timbrés, duo d’humoristes éphémères, viennent clore cette première du 5 septembre.

La concurrence s’installe. En face, TF1 diffuse d’abord Rick Hunter, inspecteur choc. Studio Gabriel remporte ce premier match. A la mi-octobre 1994, les amourettes de Beverly Hills déménagent du samedi 19 heures à la case quotidienne. La série captive déjà 600 000 téléspectateurs de plus que Rick Hunter le week-end. Le but de TF1 est tout simplement reconquérir les 15/49 ans perdus depuis l’arrêt de Coucou c’est nous, la saison précédente. Au même moment, France 2 prend les devants. La chaîne annonce à Nagui de se tenir prêt à un éventuel changement d’horaire. Studio Gabriel se dirige vers une version écourtée de 26 minutes. Le bouleversement sera effectif le 16 janvier 1995.

Et le 30 du même mois, TF1 lance l’offensive. Christophe Dechavanne et Coucou ! sont de retour. Patrick Timsit est le premier invité. Les espoirs de TF1 s’effondrent rapidement. Studio Gabriel devance la chaîne privée de près d’1,5 million de téléspectateurs certains soirs. L’ours Mathurin de Dechavanne ne parviendra jamais à dérouter les fidèles de Studio Gabriel. Sur M6, Code Quantum ne fait pas d’ombre.

Page 1 sur 2 SUIVANT 
F2/DR F2/DR F2/DR F2/DR F2/DR F2/DR F2/DR F2/DR F2/DR F2/DR




Share


 EMISSIONS TV
LES DERNIERES FICHES EMISSIONS
Cocktail
Le Divan
La Preuve par l’image
Star quizz
Musique & compagnie
LE TOP 5 DES FICHES EMISSIONS
La Une est à vous
N’oubliez pas votre brosse à dents
Intervilles
Hugo délire
Aujourd’hui madame
ABECEDAIRE 
V
comme
V
SERIES TV 
HIT TV  
Séries / Feuilletons Français

Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales - Affichez les news TV sur votre site

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2017