jeudi 3 octobre 2019 à 14:00 par

Télématin : Laurent Bignolas a-t-il provoqué le départ de ses chroniqueurs ?

Télématin : Laurent Bignolas a-t-il provoqué le départ de ses chroniqueurs ?
©Capture France 2  

Alors qu’il reste leader incontesté des audiences, Télématin est secoué par une crise sans précédent. En l’espace de quelques mois, le rendez-vous phare de France 2 a perdu plus de dix de ses visages historiques.

En pleine restructuration suite à des restrictions budgétaires de France Télévisions, la rédaction de Télématin vole en éclat. Certains chroniqueurs sur le départ ont même décidé d’attaquer le groupe audiovisuel public en justice pour demander une requalification de leurs contrats précaires en CDI. Si la situation est plus que jamais compliquée, des visages de l’émission de France 2 pointent du doigt l’attitude de Laurent Bignolas. Celui qui a succédé à William Leymergie est accusé d’avoir rendu difficiles les conditions de travail et d’avoir eu recours à du « harcèlement moral ».

« Le direct est devenu hyper tendu »

Contacté par Télé Loisirs, Laurent Bignolas a réfuté ces accusations. Le présentateur, qui a tenu à rappeler qu’une partie de l’équipe de Télématin était contre son arrivée, a assuré qu’il lui arrivait simplement de donner des « angles éditoriaux » sur les chroniques de ses équipes. « Je choisis mes mots pour qu’ils n’heurtent pas. Je fais au contraire très attention ces derniers mois à ce que je dis parce que je sais combien la situation est délicate », a-t-il affirmé. Il a ensuite indiqué comprendre le conflit déclenché par la restructuration organisée par France Télévisions. « Peut-être que les bonnes raisons de ce changement n’ont pas été mises en avant et été clairement expliqués aux équipes d’où le choc, le refus, l’incompréhension de certains.. », a-t-il souligné.

Pour sa défense, Laurent Bignolas a tenu à rappeler qu’il n’avait rien modifié au déroulé de Télématin. « J’ai tendu des mains au niveau éditorial sur des choix d’angle, par exemple. Certains m’ont pris de haut, mais d’autres ont accepté et écouté mes conseils. Avec certains chroniqueurs, tout se passe bien ! », a-t-il expliqué, tout en précisant n’avoir procédé à aucun changement dans l’équipe de chroniqueurs. Conséquence de la crise qui secoue son émission, « le direct est devenu hyper tendu », a déploré le présentateur. « L’émission demande une énergie dingue, on sort lessivé. Nous sommes tous d’une grande nervosité. Depuis quelques mois, je me dis que mon boulot est surtout de mettre les gens de l’équipe dans le confort qu’ils fassent au mieux leur travail », a-t-il conclu, tout en trouvant « dommage » que certains chroniqueurs souffrent aujourd’hui de l’évolution du mode économique de la télévision. Quoi qu’il en soit, d’anciens membres de Télématin prédisent aujourd’hui la fin de la matinale de France 2 d’ici un an...



  A LIRE AUSSI  
¤ Télématin : France 2 va-t-elle signer la fin de la matinale de Laurent Bignolas ?

¤ Télématin : Laurent Bignolas repousse Jean-Jacques Bourdin, Les Grandes Gueules au plus bas


FRANCE 2   INFORMATION   TELEMATIN  








LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME


Audiences TV Prime (mardi 12 novembre 2019) : SWAT et la France a un incroyable talent au coude-à-coude derrière Capitaine Marleau, Martin Weill battu par Valérie Bénaïm

AUDIENCES TV ACCESS


Audiences TV Access (mardi 12 novembre 2019) : N’oubliez pas les paroles résiste à l’ascension de Demain nous appartient, Objectif Top Chef et Les Marseillais impressionnent


INTERVIEW


Anthony (Les Marseillais vs le Reste du monde 4, W9) : « Avec Camille, j’avais besoin d’un break... »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2019