mardi 25 octobre 2011 à 19:07 par

Vanessa Williams, une Desperate Housewife sexy et détestable

Vanessa Williams, une Desperate Housewife sexy et détestable
©D. Feld / Disney Media Distribution, All rights reserved 

Vanessa Williams, l’inoubliable Wilhelmina Slater de Ugly Betty est l’une des stars de la septième saison de Desperate Housewives, actuellement diffusée sur M6. Dans les colonnes de TV Grandes Chaînes, l’actrice est revenue sur son personnage dans la série, Renée.

Pour chanteuse de R&B, « les téléspectateurs raffolent des filles à l’égo surdimensionné, au machiavélisme sans limite  ». Cela explique donc le caractère invivable de son personnage, « une mante religieuse qui trimbale son lot de mystères derrière elle ». Invitée à comparer Renée avec Wilhelmina Slater, l’actrice est catégorique : « Renée est bien plus fragile et bien plus détestable. Il faut s’en méfier comme de la peste ».

Pour Vanessa Williams, dans Desperate Housewives, le rôle de Renée est claire : « Pourrir la vie de Lynette et draguer tout ce qui porte un caleçon ». Interrogée sur son rapport aux hommes dans la vie, l’actrice semble toutefois bien loin de son personnage. « Je ne considère pas qu’être sexy soit une fin en soi. Pour moi, être sexy, c’est rester naturelle  » explique l’ancienne star des podiums.



  A LIRE AUSSI  

M6   SERIES TV   DESPERATE HOUSEWIVES   UGLY BETTY   REVUE DE PRESSE  








LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (lundi 9 décembre 2019) : Le Bazar de la charité s’achève en fanfare, L’amour est dans le pré finit en baisse, Secrets d’histoire et The Fix coulés

Audiences TV Prime (lundi 9 décembre 2019) : Le Bazar de la charité s’achève en fanfare, L’amour est dans le pré finit en baisse, Secrets d’histoire et The Fix coulés

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV Access (lundi 9 décembre 2019) : Demain nous appartient arrache la tête face à N’oubliez pas les paroles, C à vous recule, 28 minutes s’approche du million

Audiences TV Access (lundi 9 décembre 2019) : Demain nous appartient arrache la tête face à N’oubliez pas les paroles, C à vous recule, 28 minutes s’approche du million


INTERVIEW
Caroline Munoz (William à midi, C8) : « William Leymergie a ce côté paternel et protecteur »

Caroline Munoz (William à midi, C8) : « William Leymergie a ce côté paternel et protecteur »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2019