[20 ans Toutelatele, 2000] Faites entrer l’accusé, un modèle en son genre avec Frédérique Lantieri et Christophe Hondelatte

A l’occasion de ses 20 ans, Toutelatele s’arrête sur l’année 2000, date de lancement du format qui allait devenir deux ans plus tard, Faites entrer l’accusé. A cette occasion, Frédérique Lantieri, qui en a tenu les rênes pendant près de dix ans, revient sur les grands moments du magazine emblématique.

Publié le mardi 11 mai 2021 à 13:29
par ,
[20 ans Toutelatele, 2000] Faites entrer l’accusé, un modèle en son genre avec Frédérique Lantieri et Christophe Hondelatte
©Capture 17 juin / Toutelatele / Ben&JR 

Si la marque Faites entrer l’accusé apparaît en juillet 2002 sur les grilles de France 2, l’émission est née véritablement le 6 juin 2000. Alors que l’équipe de France de football s’apprête à être sacrée championne d’Europe, Christophe Hondelatte lance la collection Histoires de en seconde partie de soirée du jeudi. Deux numéros sont diffusés avant que la première salve ne s’achève le dimanche 19 novembre 2000. Le programme s’installe alors dans sa case historique alors que France 2 commande quatre nouveaux numéros. Entre temps, M6 s’essaye également aux enquêtes criminelles avec Secrets d’Actualité en prime time. Présenté par Laurent Delahousse, le numéro consacré à l’affaire Omar Raddad attire alors plus de 3 millions de Français.

Des histoires à succès

Pour son retour à l’antenne en juillet 2001, Histoires de se classe troisième des audiences avec 1,1 million de téléspectateurs, soit 16.3% de part de marché. Ce numéro consacré à la josacine empoisonnée voit apparaître Frédérique Lantieri qui reprendra les commandes de l’émission dix ans plus tard : « Je me souviens très bien que l’on marchait en pleine nuit le long de la Seine, dans une atmosphère « 36 quai des Orfèvres » façon polar, Maigret. C’était très nouveau, et la première émission de faits-divers à la télévision. Christian Gerin, le producteur, Bernard Faroux et Christophe Hondelatte ont amélioré l’émission petit à petit et ont trouvé la structure et la peinture qu’elle a aujourd’hui » avoue la journaliste.

La première saison d’Histoires de… s’achève devant 1,74 million de téléspectateurs, soit 22.3% de part d’audience. France 2 décide alors d’exposer encore plus ce format. Le 11 juillet 2002, alors que M6 dégaine sa télé-réalité Opération Séduction, France 2 lance Faites entrer l’accusé en prime time. L’Affaire Simone Weber passionne alors 3,44 millions de Français, soit 17.1% du public. France 2 arrive quatrième des audiences. La semaine suivante, le cas Patrick Henry propulse la chaîne publique sur la troisième marche du podium.

Cette première saison satisfait la direction de France 2 qui décide de commander une nouvelle salve inédite de huit numéros pour l’été 2003. L’assassinat du petit Gregory ouvre la saison et marque alors le record d’audience historique de l’émission à ce stade. Plus de 4 millions de Français sont branchés devant France 2 alors que M6 diffuse la finale de son télé-crochet Nouvelle Star.

Les belles performances ouvrent la voie à une nouvelle saison estivale pour Faites entrer l’accusé en plus d’une exposition en seconde partie de soirée au cours de l’année.

La concurrence s’accélère

Pour surfer sur le même succès, W9 lance le 8 octobre 2008 Enquêtes Criminelles en prime time. Jusqu’à 945 000 téléspectateurs sont au rendez-vous. Le magazine criminel dépassera rapidement parfois le million de fidèles. Une réussite qui n’éclipse en rien Faites entrer l’accusé selon Frédérique Lantieri : « Personne n’est jamais arrivé à la cheville de Faites entrer l’accusé, car ce ne sont pas les mêmes moyens sans vouloir dénigrer mes confrères. Cette mode du fait-divers sur toutes les chaînes a -peut-être- banalisé notre propos qui était original à l’époque. »

Alors qu’en juin 2011, TMC tente de s’engouffrer dans la brèche avec Suspect n°1, un évènement de taille vient ébranler Faites entrer l’accusé sur France 2. Christophe Hondelatte décide de quitter la présentation. Elle est alors confiée à Frédérique Lantieri : « Je suis restée amie avec le producteur Christian Gerin et, à l’époque, j’habitais en Inde, donc il est venu là-bas avec toute sa famille. Nous avons discuté d’un fait-divers que j’avais couvert et j’étais étonnée, car il était question d’une erreur judiciaire alors que je pensais qu’il n’y avait pas plus coupable que l’accusé en question. Peu de temps après, il m’appelle de Paris pour me proposer la présentation de Faites entrer l’accusé. J’ai accepté de passer les essais et, après plusieurs mois, je pensais que France 2 avait choisi quelqu’un d’autre et mon téléphone a sonné alors que j’étais en reportage. Christophe m’a annoncé que la chaîne avait opté pour moi. J’ai commencé tout de suite. »

L’arrivée de Frédérique Lantieri

Le 30 octobre 2011, Frédérique Lantieri débarque à l’antenne pour son premier numéro consacré à « Zibha, l’homme du ferry » en seconde partie de soirée sur France 2 : « Cette histoire était très intéressante, car elle présentait une course contre-la-montre entre les enquêteurs et ce type qui a pris la fuite. Il a tué sa campagne et cherche à rejoindre l’Algérie. Or, s’il y parvient, il ne pourra pas être expulsé. Zibha prend un train et arrive sur le ferry. L’enjeu était de savoir éviter qu’il parvienne aux eaux algériennes. Les enquêteurs vont convaincre le Capitaine d’arrêter le bateau et de faire une petite entourloupe pour permettre l’arrestation de Monsieur Zibha. »

Avec plus de 15% de part de marché, Frédérique Lantieri réussit sa première sur la chaîne publique à la tête de Faites entrer l’accusé : « C’était un sacré défi à relever, car Christophe Hondelatte avait extraordinairement imprimé sa marque à cette émission. Il la jouait très flic avec son blouson donc je devais incarner quelqu’un d’autre, jouer un nouveau personnage. Pour moi, ça n’était pas gagné, mais les audiences nous ont réconfortés. La suite a continué ainsi donc tant mieux. »

Faites entrer l’accusé continue de séduire sur France 2 en seconde partie de soirée. Dès septembre 2014, France 2 décide de basculer le magazine le samedi après-midi. Des ajustements sont apportés : « À un moment donné, nous avions demandé à Dominique Rizet de partir avec sa moto et d’interviewer les techniciens du crime dans des lieux emblématiques. Cela n’a pas fait long feu, donc nous sommes repartis sur un concept plus traditionnel. Nous avons modernisé les choses tout en gardant l’ambiance polar, nuit, les couleurs chaudes, les lumières tamisées, le remplacement du calepin par la tablette… »

Entre temps, deux nouveaux magazines sur la même thématique naissent sur la TNT alors même que Faites entrer l’accusé retrouve sa case historique… avant un transfert en 2020 sur RMC Story. Depuis, le format fait les belles heures de la chaine de la TNT en réalisant ses meilleures audiences.

Découvrez la vidéo sur Faites entrer l’accusé

TOUTES LES VIDEOS > 20 ans de TV sur Toutelatele

  ON VOUS RECOMMANDE  

FRANCE 2   CHRISTOPHE HONDELATTE   RMC STORY   FAITES ENTRER L’ACCUSE   MAGAZINE   20 ANS TOUTELATELE  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (samedi 18 septembre 2021) : catastrophe pour Nagui (France 2) face à The Voice All stars (TF1), Dr Harrow conserve ses fans (M6)

Audiences TV Prime (samedi 18 septembre 2021) : catastrophe pour Nagui (France 2) face à The Voice All stars (TF1), Dr Harrow conserve ses fans (M6)

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV access (mercredi 16 septembre 2021) : Quotidien au plus haut, C à vous sous le million, En aparté déçoit Canal+

Audiences TV access (mercredi 16 septembre 2021) : Quotidien au plus haut, C à vous sous le million, En aparté déçoit Canal+


INTERVIEW
Stella Kamnga (Les Grandes Gueules) : « Je refuse de croire que tous les noirs en France sont victimes d’un mauvais sort »

Stella Kamnga (Les Grandes Gueules) : « Je refuse de croire que tous les noirs en France sont victimes d’un mauvais sort »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2021