dimanche 14 juin 2015 à 18:42 par

Alias : que sont devenus les acteurs de la série de JJ Abrams ?

Jennifer Garner (Sydney Bristow)

Jennifer Garner (Sydney Bristow)
©ABC / DR 

Sydney Bristow et son interprète Jennifer Garner n’ont peut-être pas gagné le statut d’icône que l’on a donné à Buffy et Sarah Michelle Gellar, mais l’héroïne d’Alias a marqué les années 2000. Et Sydney Bristow reste le rôle d’une vie pour l’actrice. Après 5 saisons à un rythme draconien, Jennifer Garner a donné l’impression de raccrocher - à l’instar son personnage - pour élever les enfants qu’elle a eus avec Ben Affleck. Elektra et Le Royaume (de Peter Berg) n’ont pas été des réussites artistiques ou commerciales. L’actrice semble mieux s’exprimer dans des seconds rôles (Juno). On note néanmoins qu’elle retrouve Ricky Gervais au cinéma dans The Invention of Lying (2009) et donne une nouvelle fois (après Hanté par ses ex) la réplique à Matthew McConaughey dans Dallas Buyers Club (2013). En 2014, Jennifer Garner tourne aux côtés de Kevin Costner dans Draft Day d’Ivan Reitman.

Bradley Cooper (Will Tippin)

Bradley Cooper (Will Tippin)
©ABC / DR 

Will Tippin, ami et amoureux éconduit de Sydney Bristow, a terminé poignardé dans une baignoire - ou presque. Bradley Cooper a vite rebondi. Dès 2005, ce diplômé de l’Actors Studio s’est vu confier sa propre série Kitchen Confidentiel (Michael Vartan apparaît dans un épisode), mais la comédie ne connaît que 13 épisodes. Le comédien tourne ensuite dans quelques épisodes de Nip/Tuck. Mais c’est le cinéma qui lui offre une notoriété internationale avec la trilogie Very Bad Trip. Élu « homme le plus sexy du monde » en 2011, Bradley Cooper trouve la reconnaissance de ses pairs avec deux nominations à l’oscar pour Happiness Therapy (2013) et American Bluff (2014). Serena est son troisième film avec Jennifer Lawrence.

Michael Vartan (Michael Vaughn)

Michael Vartan (Michael Vaughn)
©ABC / DR 

Il est de mauvais goût de le nommer André Michaux, et pourtant. Les intrigues autour du personnage de Vaughn ne constituent pas les meilleures idées des scénaristes. Cet agent de la CIA trouve sa place dans l’assistanat de l’héroïne. Et au delà des séquences d’action spectaculaires, Alias a marqué le public avec l’histoire d’amour entre Sydney et Vaughn. La brève liaison entre Jennifer Garner et Michael Vartan a, elle-même, alimenté les fantasmes. Mais les années Alias semble bien loin pour l’acteur. En 2007, Big Shots, un Sex and the City au masculin, est un échec cuisant. Il sert ensuite la soupe à Jada Pinkett-Smith dans la série médicale Hawthorne (2009-2011). Puis, il rejoint l’angoissant Bates Motel (2014).

Victor Garber (Jack Bristow)

Victor Garber (Jack Bristow)
©ABC / DR 

Huit ans après la fin de la série, Victor Garber reste « spy daddy » pour les fans et la presse américaine. Pourtant, depuis, l’acteur a été plutôt prolifique. Il a notamment tenu des rôles réguliers dans les séries judiciaires Justice et Eli Stone, prêté sa voix à Charles Townsend (reboot de Charlie’s Angels). Il renoue avec son talent comique dès 2009 aux côtés de Lisa Kudrow (Web Therapy) et fait divers guests dans Glee, The Big C, Suits, 30 Rock, Damages, The Good Wife, Louie, Sleepy Hollow et Power (2014). Proche du couple Garner-Affleck, Victor Garber a également tourné sous la direction de Ben Affleck dans Argo.

Ron Rifkin (Arvin Sloane)

Ron Rifkin (Arvin Sloane)
©ABC / DR 

Arvin Sloane doit bien s’ennuyer dans sa grotte, coincé sous une pierre. Ron Rifkin, lui, a vite enchaîné après Alias. Dès la rentrée 2006, l’acteur a rejoint Brothers & Sisters, série familiale également aux cinq saisons, dans laquelle il interprétait le frère de Sally Field. Ron Rifkin n’était d’ailleurs pas l’unique transfuge d’Alias puisque Balthazar Getty, Patricia Wettig et Ken Olin, acteur et réalisateur, étaient aussi de la partie. Depuis 2011, Ron Rifkin est apparu dans cinq épisodes de New York, unité spéciale (saison 13) et dans le pilote de Mind Games, série - vite annulée par ABC - avec Christian Slater et Steve Zahn. Cette participation a montré qu’il était toujours aussi impressionnant derrière un bureau.

Lena Olin (Irina Derevko)

Lena Olin (Irina Derevko)
©ABC / DR 

Le face-à-face mère-fille restera dans les anales de l’histoire des séries américaines. Mais les apparitions inconstantes d’Irina Derevko, au grand dam des fans, sont liées aux réticences de Lena Olin à se plier aux contraintes d’un rôle régulier. Néanmoins, malgré une filmographie riche, le grand public et les sériephiles l’associeront à jamais à ce personnage de femme libre, peu encline à la maternité et obsédée par l’immortalité. Son parcours digne d’une tragédie grecque et son profil ont, par la suite, donné lieu à des ersatz. Après Alias, l’actrice suédoise a notamment tourné The Reader, avec Kate Winslet (2008), Remenber Me, avec Robert Pattinson (2010), ou encore Night Train to Lisbon, avec Mélanie Laurent (2013). Et a été dirigée deux fois par son mari, Lasse Hallström (Casanova et L’Hypnotiseur). Côté séries, on note une seule participation à un épisode de New York, unité spéciale (2010) jusqu’à ce que Lena Olin se laisse convaincre par Greg Poehler pour jouer le rôle de la mère de sa petite amie dans sa comédie Welcome to Sweden (2014).

Melissa George (Lauren Reed)

Melissa George (Lauren Reed)
©ABC / DR 

Lorsque Melissa George alias Lauren Reed débarque dans la saison 3 d’Alias, son arrivée s’accompagne d’un lot d’insultes gratuites de la part de fans, très énervés qu’une femme vienne se mettre entre Sydney et Vaughn. Et le personnage sera puni comme il faut d’avoir joué avec les émotions du public et de Vaughn. (Ce dernier la tue.) L’actrice australienne tourne ensuite En Analyse, qui lui vaut des récompenses et de bonnes critiques. Tandis que Shonda Rhimes la fait venir dans Grey’s Anatomy, mais très vite la créatrice ne sait pas quoi faire de son personnage et fait disparaître Sadie. C’est en Australie que Melissa George rebondit avec la série acclamée La Gifle. De retour aux États-Unis, elle devient la tête d’affiche de la courte série Hunted, avant de participer à The Good Wife.

Kevin Weisman (Marshall Flinkman)

Kevin Weisman (Marshall Flinkman)
©ABC / DR 

Marshall Finkman, technicien de génie, était l’élément comique d’Alias. On retrouve d’ailleurs un personnage similaire, joué par Simon Pegg, dans Mission : Impossible 3 de J.J. Abrams. Après la série, Kevin Weisman est apparu dans diverses séries telles que Chuck, Fringe, Moonlight, Les Experts ou Awake. En 2013, il est au générique de la comédie Hello Ladies de Stephen Merchant, l’acolyte de Ricky Gervais. Et tourne l’année suivante Helle Ladies : The Movie.

Carl Lumbly (Marcus Dixon)

Carl Lumbly (Marcus Dixon)
©ABC / DR 

Aussi naïf que Sydney Bristow en pensant travailler pour la CIA alors qu’il est agent active d’une organisation terroriste (SD-6), Marcus Dixon encaisse difficilement la révélation de la vérité (une de ses scènes les plus marquantes avec Jennifer Garner - épisode 2.13). Mais il restera toujours loyal envers la jeune femme. Depuis l’arrêt d’Alias, Carl Lumbly est apparu dans des épisodes de séries telles que Chuck, Cold Case, Esprits criminels, NCIS et Southland.

Merrin Dungey (Francie Calfo/Allison Doren)

Merrin Dungey (Francie Calfo/Allison Doren)
©ABC / DR 

Francie était la meilleure amie tenue à l’écart des activités tumultueuses de Sydney. Jusqu’au jour où Sloane la fait assassiner et remplacer par son double Allison Doren. Merrin Dungey prend alors les armes et devient « Francinator » , créature rambaldienne difficile à éliminer. Après Alias, l’actrice tourne Summerland (série qui a révélé Zac Efron) et le pilote de Private Practice avant d’être remerciée. Le personnage de Naomi est ensuite confié à Audra McDonald. Merrin Dungey fait ensuite de nombreuses apparitions dans des séries aussi variées que Castle, Better off Ted, 90210, Brooklyn Nine-Nine, Episodes, Shameless ou Rizzoli & Isles. On a voit également au casting de Betrayal. En 2014, la comédienne incarne l’oncologue de l’héroïne de Chasing Life (ABC Family).

David Anders (Julian Sark)

David Anders (Julian Sark)
©ABC / DR 

Grand blond tête à claques et charmeur, Julian Sark était l’homme de main, à la loyauté variable, de Sloane et Derevko. Son interprète, David Anders, a joué, comme Greg Grunberg, dans Heroes. On le voit aussi dans Undercovers ou 24 heures Chrono, Puis, il rejoint Once Upon a Time, écrite par d’anciens fidèles de JJ Abrams, où il incarne Dr Frankenstein.

Greg Grunberg (Eric Weiss)

Greg Grunberg (Eric Weiss)
©ABC / DR 

Ami proche de J.J. Abrams, Greg Grunberg apparaît dans la plupart de ses réalisations (Felicity, Lost, Super 8, Star Trek, Mission : Impossible 3) et productions (Le porteur de cercueil, What About Brian, etc.). C’est aussi le cas d’Amanda Foreman, qui jouait Carrie, analyste et épouse de Marshall. Sa participation au pilote d’Alias ne devait être qu’un clin d’œil, mais finalement, l’acteur a traversé la série. Depuis la fin de la série d’espionnage, Greg Grunberg a tenu des rôles récurrents dans les séries Heroes (2006-2011), Love Bites (2011), The Client List (2012). Il est actuellement au casting de la série acclamée Masters of Sex.

Mia Maestro (Nadia Santos)

Mia Maestro (Nadia Santos)
©ABC / DR 

Vue dans les films Frida et Carnets de voyage, l’actrice argentine a rejoint Alias en saison 4. Mia Maestro y incarne Nadia, la fille de Sloane et Irina et donc demi-sœur de Sydney. Après la série, on note dans sa filmographie le remake de L’Aventure du Poséidon, Twilight, chapitres 4 et 5, Savages d’Oliver Stone, Some Girl(s) avec Adam Brody et la série Crusoe. En 2013, l’actrice apparaît dans un épisode de Person of Interest, produite par J.J. Abrams. Enfin, Guillermo del Toro lui confie un rôle d’épidémiologiste, dans sa série d’horreur The Strain (2014).

Terry O’Quinn (Kendall)

Terry O’Quinn (Kendall)
©ABC / DR 

Terry O’Quinn n’a joué que dans 15 épisodes sur les 105 que compte Alias, mais son personnage de Kendall, transfuge du FBI à la CIA, a comme lancé sa notoriété puisque J.J. Abrams lui offre, en 2004, le rôle marquant de Locke dans sa nouvelle création, Lost. La série sur les naufragés du vol 815 d’Oceanic Airlines est un tel succès que ABC lui donne sa confiance pour porter la série « diabolique » 666 Park Avenue. Malheureusement, le public ne suit pas et la série est annulée. Après cela, l’acteur tourne dans Falling Skies, produite par Steven Spielberg et Hawaii 5-0. En 2014, Terry O’Quinn donne à nouveau des ordres aux membres de sa brigade de l’anti-gang dans Gang Related.

Amy Irving (Emily Sloane)

Amy Irving (Emily Sloane)
©ABC / DR 

L’actrice de Carrie est plutôt rare à l’écran ces dernières années. Après avoir incarné Emily, l’épouse d’Arvin Sloane, atteinte d’un cancer durant les deux premières saisons d’Alias (elle revient ensuite sous forme de fantôme), Amy Irving est apparue dans un épisode de Dr House et a joué dans le film Adam, aux côtés de Hugh Dancy et Rose Byrne. En 2013, elle fait un bref retour au petit écran dans Zero Hour. Cette série, que l’on doit au créateur de Prison Break, est un mélange entre Da Vinci Code et Alias, pour sa mythologie. Amy Irving y incarne une femme ayant quelques similitudes avec le personnage d’Arvin Sloane.




LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (lundi 3 août 2020) : Camping Paradis sublime TF1, Motive respire sur France 2

Audiences TV prime (lundi 3 août 2020) : Camping Paradis sublime TF1, Motive respire sur France 2

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV access (lundi 20 août 2020) : N’oubliez pas les paroles relègue Demain nous appartient, le 19/20 en tête

Audiences TV access (lundi 20 août 2020) : N’oubliez pas les paroles relègue Demain nous appartient, le 19/20 en tête


INTERVIEW
Damien Tison (Affaire conclue) : « Quand j’aime vraiment un objet, rien ne m’empêche de l’avoir »

Damien Tison (Affaire conclue) : « Quand j’aime vraiment un objet, rien ne m’empêche de l’avoir »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2020