Benjamin Bourgois (Un si grand soleil) : « Pour Alex, tout pourrait se finir avec perte et fracas... »

Alex va prendre une place centrale dans les futures intrigues d’Un si grand soleil. Son interprète Benjamin Bourgois se confie sur les événements qui vont jalonner sa vie privée et professionnelle.

Publié le mercredi 25 décembre 2019 à 19:20
par
Benjamin Bourgois (Un si grand soleil) : « Pour Alex, tout pourrait se finir avec perte et fracas... »
©Capture France 2  

Benoît Mandin : Comment avez-vous imaginé Alex ?

Benjamin Bourgois : Des traits de caractère étaient assez précis dès le départ. Vu son parcours professionnel, il était l’avocat souhaitant évoluer sur le terrain. Alex n’est pas forcément doué pour tout ce qui est sport et action. A travers son côté informaticien et rigoriste, il y a une part de moi en Alex. Je n’ai pas trop cherché une composition.

Alex est très lié à Manu, joué par Moïse Santamaria. Comment définiriez-vous leur relation ?

Il y a beaucoup de tendresse entre eux. Bien qu’ils sont différents, Alex et Manu se complètent. Le duo a été établi comme ça dès le départ. Manu est un peu organique et animal, tandis qu’Alex est plus impliqué, concret et logique. Ils sont complémentaires dans les enquêtes. A travers leur boulot de flic, ils doivent se soutenir et être là l’un pour l’autre. Parfois, la vie de l’un est dans la vie de l’autre. Avec Moïse Santamaria, on s’amuse comme deux enfants.

Quel regard portez-vous sur l’évolution d’Alex ?

Il s’est un peu aguerri. Alex était plus maladroit auparavant. Il s’est servi de ses erreurs pour avancer. Cela lui a permis de s’endurcir pour les enquêtes. Dans les mois à venir, Alex sera moins dupe et naïf. Il va agir de manière plus intuitive.

« Alex va se forcer à ne pas franchir certaines limites »

Dans le cadre de ses travaux d’intérêt général dans une association, Gary va découvrir des malversations. Comment Alex va gérer son implication dans l’enquête ?

Gary est un boulet (rires). Ça fait partie du personnage d’être générateur de chaos malgré lui. Il a la faculté de provoquer des catastrophes en chaîne (rires). Dans une enquête policière, il va forcément faire des gaffes qui ne seront pas sans conséquence. A vouloir trop l’aider, Gary met Alex dans l’embarras. Les domaines privés et professionnels vont se mélanger... Les téléspectateurs vont découvrir qu’Alex a peut-être trop retenu les leçons de son histoire avec Gaëlle Lestrac.

Alex va se laisser charmer le soir de Noël...

C’est une jeune membre de l’association mise en cause. Durant l’enquête, un conflit va naître entre la vie privée et professionnelle d’Alex... Ça va être un peu problématique, car Gary va sans le vouloir provoquer des choses. Tout pourrait se finir avec perte et fracas... Alex va se forcer à ne pas franchir certaines limites. Il va essayer de ne pas mettre d’émotion et de sentiment personnel dans son enquête. A vouloir trop séparer les choses, Alex va se retrouver en difficulté.

« L’année 2020 s’annonce plus posée pour Alex »

Quelles seraient vos envies pour Alex ?

On est un peu les marionnettes des auteurs. A l’image de la direction artistique, la production est très ouverte à la discussion et entend nos souhaits. J’aime mieux les histoires qui se passent un peu mal. Il y a de fortes chances qu’Alex puisse vivre des choses sympathiques et légères. L’année 2020 s’annonce plus posée pour lui.

Quel bilan tirez-vous de votre première saison et demie dans Un si grand soleil ?

C’est beaucoup de travail. Je ne m’attendais pas à ce que ça soit aussi conséquent. Un si grand soleil est une très belle aventure humaine. J’ai fait de superbes rencontres chez les comédiens, les équipes de production et de France 2. A l’instar de Moïse Santamaria, je suis souvent sollicité. Je n’ai pas beaucoup de temps pour faire autre chose. Des projets vont peut-être pouvoir se concrétiser en 2020. J’ai décroché un rôle pour une fiction se tournant à Lille et prochainement diffusée sur France 3. En parallèle, je vais être de nouveau papa en février.

Cet été, Moïse Santamaria a participé à Fort Boyard. Il a fait part de son souhait de créer pour 2020 une équipe Un si grand soleil. Que cela vous évoque-t-il ?

Si j’y participe, ce serait intéressant pour le bêtisier (rires). Je suis très trouillard. Si on me met dans une salle avec des araignées, je risque de hurler comme jamais. Pour les épreuves sportives, je serais aussi gauche que malhabile. Pour répondre aux énigmes du père Fouras, ça pourrait être amusant. Il faudrait que Moïse Santamaria soit mon coach pour être un forcené sur le plan sportif...

  ON VOUS RECOMMANDE  

FRANCE 2   SERIES TV   UN SI GRAND SOLEIL  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (mardi 24 novembre 2020) : Manifest et TF1 privées de podium, Crimes parfaits devance Incroyable Talent (M6)

Audiences TV Prime (mardi 24 novembre 2020) : Manifest et TF1 privées de podium, Crimes parfaits devance Incroyable Talent (M6)

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV Access (mardi 24 novembre 2020) : Demain nous appartient impuissant face à N’oubliez pas les paroles, Philippe Etchebest en repli sur M6

Audiences TV Access (mardi 24 novembre 2020) : Demain nous appartient impuissant face à N’oubliez pas les paroles, Philippe Etchebest en repli sur M6


INTERVIEW
Ici tout commence, Catherine Davydzenka (TF1) : « Hortense est admirative du courage d’Eliott »

Ici tout commence, Catherine Davydzenka (TF1) : « Hortense est admirative du courage d’Eliott »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2020