Benjamin (Les Marseillais à Rio) : « J’ai vite compris que l’histoire entre Kim et Romain battait de l’aile »

Benjamin, séducteur de La Belle et ses princes presque charmants et participant des Princes de l’amour, s’est envolé pour Rio afin d’y rejoindre ses confrères marseillais. Bien accueilli, il raconte pour Toutelatele l’atmosphère dans laquelle il a atterri.

Publié le mardi 29 avril 2014 à 18:24
par
Benjamin (Les Marseillais à Rio) : « J’ai vite compris que l’histoire entre Kim et Romain battait de l’aile »
©Patrick ROBERT/W9 

Clément Gauthier : Quel a été votre parcours entre la fin des Princes de l’amour et le début des Marseillais à Rio ?

Benjamin : Il n’y a pas eu beaucoup de temps entre les deux. Je suis resté chez moi en sachant que je devais aller les rejoindre. J’avais aussi fait le casting des Anges de la télé-réalité, mais c’était plus dans l’idée de discuter que d’y participer.

Étiez-vous confiant pour votre intégration à l’idée de rejoindre d’autres Marseillais ?

Je connaissais Paga, Julien et Stéphanie, mais pas vraiment les autres. J’y allais dans le flou. J’avais une petite appréhension. Je n’étais pas confiant, mais j’étais dans l’optique de connaitre tout le monde.

Comment vous ont-ils accueilli ?

Ils m’ont très bien accueilli, avec un petit bizutage, dans une ambiance bon enfant. Je me suis bien intégré malgré les disputes. Il y avait des histoires de couple. J’ai pris la température dès les premiers jours. J’ai tenté de faire la part des choses et de nouer de très forts liens d’amitié avec certains.

Où se trouvaient les points de tension quand vous êtes arrivé ?

J’ai vite compris que l’histoire entre Kim et Romain battait de l’aile. Ils ne savaient pas faire la part des choses entre leur relation et la cohabitation avec les autres marseillais. Ils n’hésitaient pas à faire participer tout le monde donc il y avait des tensions dans toute la maison. Il y avait des disputes entre Julien et Jessica ou Paga et Charlotte. C’était tendu, mais j’ai calmé les tensions en faisant le médiateur sans le vouloir.

« Avant d’arriver à Rio, j’avais déjà eu une relation avec Stéphanie »

Quelles sont les Marseillaises qui vous ont le plus plu quand vous êtes arrivé ?

Avant d’arriver à Rio, j’avais déjà eu une relation avec Stéphanie. À part elle, les autres ne m’intéressaient pas, car ce n’était pas mon style de fille.

Quel est votre objectif personnel à Rio ?

Avant de faire des émissions, j’étais serveur en boite de nuit et barman. Mon objectif était de m’imposer comme barman dans les boites de nuit de Rio.

Est-ce plus difficile d’accomplir cet objectif à Rio qu’à Marseille ?

Je me rends compte que les autres pays sont plus exigeants. À Marseille, il n’y a pas la barrière de la langue. On joue beaucoup sur le relationnel. Nos clients, on les travaille la semaine pour savoir qui va venir le week-end dans notre boite. À Rio, on ne connait ni les personnes, ni la langue. C’est un peu compliqué, mais il faut s’adapter. En plus, les cocktails ne sont pas du tout les mêmes. Il faut s’intégrer rapidement et vite s’adapter. C’est le plus difficile.

Avez-vous senti de la concurrence avec les autres Marseillais au niveau du job ?

Non, il n’y avait pas de concurrence, au contraire. On prenait beaucoup de plaisir à travailler ensemble. Quand on travaillait individuellement, il n’y avait pas la même ambiance que quand on était à plusieurs. J’ai pris plus de plaisir à bosser avec Julien, Romain ou Micha.

  ON VOUS RECOMMANDE  

REAL TV   W9   LES MARSEILLAIS  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (mardi 13 avril 2021) : La stagiaire piège Le labyrinthe de TF1, Pékin Express trouble M6

Audiences TV prime (mardi 13 avril 2021) : La stagiaire piège Le labyrinthe de TF1, Pékin Express trouble M6

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV access (mardi 13 avril 2021) : Demain nous appartient dévisse, Les Marseillais et La meilleure boulangerie au top

Audiences TV access (mardi 13 avril 2021) : Demain nous appartient dévisse, Les Marseillais et La meilleure boulangerie au top


INTERVIEW
Alain Dorval (voix française de Sylvester Stallone) : « Quand j’ai découvert le premier Rocky, j’étais scotché... »

Alain Dorval (voix française de Sylvester Stallone) : « Quand j’ai découvert le premier Rocky, j’étais scotché... »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2021