Chernobyl : la fin expédiée par M6 avant un Retour à Tchernobyl avec Ben Fogle et une saison 2 impossible

M6 aura consacrer deux soirées à la mini-série Chernobyl et ses épisodes d’une heure chacun. Ce mercredi 2 juin 2021, il faudra patienter jusqu’à tard dans la nuit pour découvrir l’épilogue.

Publié le jeudi 3 juin 2021 à 18:48
par
Chernobyl : la fin expédiée par M6 avant un Retour à Tchernobyl avec Ben Fogle et une saison 2 impossible
©Capture M6 

La plus célèbre catastrophe nucléaire de l’histoire, Chernobyl, établie en 1986 avec des conséquences encore actives de nos jours, a été retracée dans une mini-série événement développée par HBO et acquise par M6.

D’une noirceur implacable et assoiffée de détails épidermiques sur les désastres provoqués par les dysfonctionnements de la centrale Lénine, le public français n’a pas boudé son plaisir lors du prime inaugural. Qu’il s’attende à une soirée marathonienne ce mercredi 2 juin, car M6 aligne les épisodes 3 à 5 pour conclure tardivement cette virée brumeuse au cœur de l’apocalypse.

Gorbatchev sous pression

La suite des événements a cristallisé les tensions avec la Russie puisque la chaîne d’État russe NTV, qui tient à livrer une tout autre vision de ce qui s’est produit trente-cinq ans plus tôt, va produire sa propre série en incriminant un agent-espion de la CIA.

Dans le premier des trois épisodes, trois ouvriers volontaires mettent un peu plus leur vie en danger en vidant les réservoirs qui menacent d’exploser. Lioudmila cherche par tous les moyens à retrouver son mari contaminé et elle achète une infirmière pour obtenir le droit de le voir. Elle prend le risque fou d’être atteinte à son tour alors que son mari est déjà dans l’antichambre de la mort. Par ailleurs, la pression s’intensifie sur Gorbatchev, dont les troupes sont surveillées sans relâche.

Le point de vue américain sur ce drame a fait fureur pour sa première soirée puisque M6 a enregistré le meilleur démarrage en cinq ans pour une série US. En moyenne, les deux premiers épisodes ont rassemblé 3.71 millions de Français et 18.5% d’entre eux devant le petit écran. Non loin de battre TF1 et Luther, la Six a recueilli la majorité des suffrages auprès des moins de 50 ans (29%), des femmes responsables des achats (30%) et des 25-34 ans (43%).

Un final connu à 00h45

La chaîne regrettera probablement de ne pas avoir découpé en trois soirées les cinq épisodes puisqu’elle misera le mercredi suivant sur la comédie Tamara, regroupant Héloïse Martin, Rayane Bensetti et Sylvie Testud. Un nouvel affrontement avec Luther (TF1) est prévu, tandis que France 3 ne plongera pas dans des contrées si lointaines niveau ambiance en dégainant le film de guerre Il faut sauver le soldat Ryan.

À partir de 00h45, dès la conclusion de la mini-série, M6 prolonge l’exploration pour les noctambules avec un documentaire d’environ 90 minutes à la découverte des secrets de la centrale à l’origine du chaos sur le continent européen. Ainsi, Retour à Tchernobyl permettra au journaliste, et ancien réserviste de la Navy, Ben Fogle de retourner sur les lieux du drame, trente-cinq ans après l’explosion.

A noter que si l’intrigue de Chernobyl est refermée et qu’aucune saison 2 n’est possible, le créateur de la série, Craig Mazin, a fait savoir qu’il pourrait travailler sur une nouvelle production autour une autre catastrophe ayant marqué les esprits.

  ON VOUS RECOMMANDE  

M6   SERIES TV   AUDIENCES TV  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (vendredi 18 juin 2021) : TF1 devant Les petits meurtres d’Agatha Christie avec Angleterre / Ecosse, Musiques en fête et Bull sous les 10%

Audiences TV prime (vendredi 18 juin 2021) : TF1 devant Les petits meurtres d’Agatha Christie avec Angleterre / Ecosse, Musiques en fête et Bull sous les 10%

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV access (vendredi 18 juin 2021) : Demain nous appartient renverse NOPLP, Cyril Lignac termine en hausse, APOAL et W9 à la dérive

Audiences TV access (vendredi 18 juin 2021) : Demain nous appartient renverse NOPLP, Cyril Lignac termine en hausse, APOAL et W9 à la dérive


INTERVIEW
Benjamin Garnier (Un si grand soleil) : « Jonathan ne sait jamais s’arrêter... Florent le tiendra toujours pour responsable »

Benjamin Garnier (Un si grand soleil) : « Jonathan ne sait jamais s’arrêter... Florent le tiendra toujours pour responsable »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2021