Chernobyl (M6) : Pourquoi la série a fait polémique et va avoir droit à une nouvelle version

Ce jeudi 27 mai 2021, à 21h05, M6 diffuse les deux premiers épisodes de la mini-série Chernobyl, revenant sur la plus grande catastrophe nucléaire. Le casting est composé de Jared Harris, Stellan Skarsgård et Paul Ritter.

Publié le jeudi 27 mai 2021 à 18:55
par
Chernobyl (M6) : Pourquoi la série a fait polémique et va avoir droit à une nouvelle version
©Capture M6 

M6 programme ce jeudi 27 mai 2021, à 21h05 la mini-série en cinq épisodes, Chernobyl. L’occasion de retrouver au casting Jared Harris (The Crown), Stellan Skarsgård (Avengers, Will Hunting) et Paul Ritter (Quantum of Solace). La production revient sur la catastrophe nucléaire survenue à Chernobyl le 26 avril 1986. L’explosion d’un réacteur dans cette centrale, en Ukraine, a eu de terribles conséquences à plusieurs niveaux : le personnel de l’usine, les équipes de secours, la population et encore l’environnement.

Des polémiques autour de la série

À sa sortie, la série a directement marqué les esprits avec sa réalisation et son interprétation, et a été saluée par des critiques dithyrambiques. Mais rapidement, plusieurs aspects ont tout de même été pointés du doigt. En effet, le programme insiste beaucoup sur le fait que cette catastrophe serait avant tout un accident soviétique. Cette thèse est avancée dès les premières minutes et reste centrale.

Également, la série se revendique très réaliste, néanmoins, le casting est entièrement anglophone. Qu’ils soient moscovites ou ukrainiens, tous les personnages s’expriment en anglais dans la version originale, sans que l’accent russe ne soit reproduit. Un choix décrié par certains téléspectateurs qui auraient préféré des acteurs russophones. Face à ces divers éléments, la Russie a rapidement mis en chantier sa propre version de la catastrophe.

Une version russe

En effet, malgré les nombreux éloges que la série a reçus en Occident, elle n’a pas fait l’unanimité en Russie. La production est accusée d’exagérer le rôle néfaste des autorités soviétiques de l’époque. Pour contrer cette version, la chaîne d’État NTV, qui diffusera la série, prendra le contrepied et va prétendre qu’un agent de la CIA était présent sur le site de Chernobyl. Par conséquent, cette relecture prendra encore plus de liberté avec l’Histoire.

Les premières fuites du scénario font donc état d’un agent de la CIA envoyé à Pripyat, ville située à trois kilomètres de la centrale nucléaire, afin qu’il recueille des renseignements. Le réalisateur, Alexey Muradov, promet que la série « racontera aux téléspectateurs ce qui s’est réellement passé à l’époque ». Pour le moment, il n’y a pas de date de diffusion de cette version alternative, qui marque une véritable « guerre froide des séries ».

À la suite de ces deux premiers épisodes, M6 diffusera le documentaire La bataille de Tchernobyl, réalisé par Thomas Johnson, dès 23h20. L’occasion de revenir jusqu’à 1 heure du matin sur ce terrible accident nucléaire qui a irradié toute forme de vie dans un rayon de 30 kilomètres.

Les trois derniers épisodes de Chernobyl seront proposés le jeudi 3 juin avant un nouveau document inédit, Retour à Tchernobyl. Le Britannique Ben Fogle s’est rendu, trente-cinq ans après la catastrophe, au sein de la zone d’exclusion, visitant la salle de contrôle de la centrale.

Pour mémoire, le jeudi 20 mai, M6 avait proposé à ses téléspectateurs le film Le prénom avec Patrick Bruel, Charles Berling et Valérie Benguigui. Le long métrage a rassemblé 1.4 million de personnes, soit une part de marché s’élevant à 6.3%.

SOAP AWARDS 2021
Récompensez vos acteurs et séries préférés.
Votez dès maintenant pour leur offrir le trophée !

M6   SERIES TV  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (mardi 7 décembre 2021) : Le voyageur (France 3) devant Koh-Lanta (TF1), L’homme que j’ai condamné (M6) battu par France 5

Audiences TV prime (mardi 7 décembre 2021) : Le voyageur (France 3) devant Koh-Lanta (TF1), L’homme que j’ai condamné (M6) battu par France 5


INTERVIEW
Patrick Paroux (Camping Paradis, TF1) : « Christian Parizot est convaincu qu’il a raison de râler »

Patrick Paroux (Camping Paradis, TF1) : « Christian Parizot est convaincu qu’il a raison de râler »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2021