Christian Quesada, nouvelles révélations rappelé par C8 après la soirée annulée par Cyril Hanouna

jeudi 9 avril 2020 à 19:39 |
Capture C8

Cyril Hanouna n’était pas « d’humeur » à présenter Balance ton post ce jeudi 9 avril sur C8. La chaîne, qui misait sur une soirée spéciale, a revu ses plans. Elle rediffusera notamment son second documentaire sur Christian Quesada.

La nouvelle est venue de Cyril Hanouna en personne lors du numéro de Touche pas à mon poste diffusé ce 8 avril : la déprogrammation de Balance ton post, proposé chaque jeudi en deuxième partie de soirée. Officiellement, l’animateur a refusé de participer à la soirée spéciale prévue par C8 autour des théories complotistes et des fake news.

« Je n’ai pas envie de faire ça en ce moment » ou encore « Je ne suis pas d’humeur ». Des mots tranchants et traduisant un état d’esprit reflété possiblement par les audiences en berne réalisées actuellement par sa déclinaison à domicile Ce soir Chez Baba, quand, dans le même temps, Yann Barthès conserve sa pleine puissance aux manettes de Quotidien. De surcroît, Cyril Hanouna a souhaité montrer / rappeler que rien ne pouvait lui être imposé.

C8 saute sur l’actualité

En lieu et place du documentaire de 52 minutes et d’un Balance ton post censé revenir sur le sujet, C8 opte pour une rediffusion de La Grosse rigolade dont le dernier numéro, daté du samedi 28 mars, s’était appuyé successivement sur 267 000 et 566 000 téléspectateurs, représentant des parts de marché à hauteur de 1.2 et 2%.

Aux alentours de 23h15, la chaîne du groupe Canal+ enchaînera avec Christian Quesada : nouvelles révélations sur le champion déchu. Cette rediffusion du second sujet consacré à l’affaire Quesada par C8 n’est pas innocente puisqu’elle tombe au lendemain de la condamnation à trois ans de prison de celui qui est encore le plus grand maître des 12 coups de midi. Mais Eric toque à la porte pour détrôner un candidat dont la production passe sous silence.

Les Français vite lassés par l’affaire Quesada ?

Guillaume Genton, réalisateur du documentaire, s’était exprimé pour Toutelatele. Décrivant le prévenu comme un « vrai héros populaire qui est entré dans le salon des Français pendant plusieurs mois » pour expliquer la passion des Français pour ce fait divers. Il avait indiqué un peu plus loin avoir tenté à plusieurs reprises d’entrer en contact avec celui que Jean-Luc Reichmann surnomma « Le Professeur » : « La seule façon de dialoguer avec lui est d’envoyer des courriers, mais pour l’heure, c’est une demande sans retour ».

Enfin, Guillaume Genton avait affiché sa volonté de couvrir cette affaire jusqu’au procès, sans que le contexte actuel ne puisse lui donner satisfaction : « Cette affaire passionne les Français et c’est plus profond qu’un simple fait-divers et une histoire de comportement sexuel. Cette affaire dit quelque chose sur notre société et les médias ».

Après le succès d’audience du premier documentaire, suivi par 1.56 million de Français et 7.4% d’entre eux devant le petit écran, le second avait été deux fois moins plébiscité, attirant 797 000 curieux et 3.5% du public.

C8    DOCUMENTAIRE    CYRIL HANOUNA   



ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Danse avec les stars 2022 : « J’ai d’autres projets », Fauve Hautot prête à quitter TF1, ses troublantes révélations sur son départ

2 - Gossip Girl, nouvelle génération : terrible flop pour la série, la fin déprogrammée, une saison 2 impossible pour Jordan Alexander sur TFX ?

3 - Mask Singer : cette célèbre star de la télé qui a refusé l’émission, Camille Combal en alerte sur TF1 ?


INTERVIEWS

# Lorie Pester (Les Mystères de la Duchesse) : « Pour son retour dans Demain nous appartient, il faut que Lucie surprenne... »

# Juliette Tresanini : son retour dans Demain nous appartient, son arrivée dans la série Capucine...

# Exclu - Jean-Luc Azoulay : « Je n’ai aucune inquiétude sur l’avenir des Mystères de l’amour »

Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022