Cyril Hanouna dit tout sur le nouveau Touche pas à mon poste ! de D8

lundi 8 octobre 2012 à 17:51 |
Vincent Flouret / D8

À 38 ans, Cyril Hanouna est l’animateur star de la nouvelle grande chaîne D8. À la tête de Touche pas à mon poste ! et bientôt de Nouvelle Star, l’ancien présentateur de Fa Si La Chanter a accepté de délaisser quelques minutes ses nombreuses fans pour répondre aux questions de Toutelatele.com. Entretien.

Robin Girard-Kromas : Cette saison, Touche pas à mon poste ! voit l’arrivée de huit nouveaux chroniqueurs et le départ de deux anciens. N’avez-vous pas peur de perdre l’alchimie de votre bande, véritable point fort de l’émission ?

Cyril Hanouna : Dans les grandes lignes, la bande originale est toujours là. Après, nous étions obligés de faire appel à du renfort, car nous devons fournir beaucoup plus en quotidienne. Il fallait donc faire tourner les chroniqueurs, pour qu’ils puissent prendre un peu de distance avec le programme. S’ils ont trop la tête dans le guidon, ça ne marche pas. Mais pour l’alchimie de la nouvelle bande, je ne me fais pas de souci : on est tous potes, même les nouveaux arrivants.

Certains chroniqueurs ont une double casquette. Alexia Laroche-Joubert devra ainsi critiquer la télévision alors qu’elle produit nombre de programmes. Comment allez-vous faire ?

On va les attaquer ! Vous croyez que je ne vais pas venir chercher Alexia sur Les Ch’tis à Ibiza ? Je vais la démonter (rires) et elle le sait. Mais elle va se défendre en plateau, ce qui est bien aussi. Si les chroniqueurs viennent, ils savent qu’ils vont en prendre plein la gueule (rires) !

Certains chroniqueurs seront-ils présents à chaque émission ?

Certains viendront faire une chronique quotidienne, mais ne seront pas forcément autour de la table, comme Camille Combal. Pour le reste, le changement va surtout se manifester dans les rubriques, avec beaucoup de nouveautés, et bien sûr le direct.

« On ne se gênera pas pour critiquer les émissions du groupe Canal + et D8 »

Comment s’est déroulé le choix des nouveaux chroniqueurs ?

Canal + m’a laissé faire ce que j’avais en tête.

Sur France 4, chaîne du service public, vous pouviez facilement critiquer l’ensemble des émissions de télévision. Au sein du groupe Canal +, ne craigniez-vous pas la censure ?

Rodolphe Belmer (Directeur général de D8) et Ara Aprikian (Directeur général adjoint de D8) m’ont donné carte blanche. On peut tout à fait critiquer les émissions du groupe Canal + comme celles de D8. On ne se gênera pas pour le faire et on les vannera autant que celles des autres groupes.

Près d’une heure et demie à fournir quotidiennement, n’est-ce pas effrayant après avoir été aux commandes d’une hebdo ?

En réalité, l’émission dure 70 minutes. Avant le lancement, on a fait plus d’une dizaine d’émissions test et le problème ne s’est pas posé, on avait toujours plein de choses à dire. Touche pas à mon poste ! reste une émission d’humeur, et on veut surtout ne pas perdre ça.


Quels sont vos objectifs d’audience pour la quotidienne sur D8 ?

On a vraiment toute l’année pour réussir et pas de contraintes d’audience. On sait qu’on ne va pas démarrer aussi haut que l’année dernière avec 600 000 téléspectateurs et c’est normal. On va se laisser du temps, essayer d’améliorer l’émission au fil des jours. On veut que les téléspectateurs soient contents et que l’émission soit de qualité et normalement ça suit après. Les débuts de Touche pas à mon poste ! étaient laborieux et le succès est venu plus tard.

La case d’access prime time voit de multiples talk-shows s’affronter. Michel Denisot (C+), Alessandra Sublet (F5) et Vous êtes en direct (NRJ12) sont également dans la course. Cela ne vous effraie pas ?

Jean-Marc Morandini est plus dans le journalisme alors que nous allons plutôt faire du pur divertissement. Nous ne sommes donc pas sur le même créneau. Nous sommes les seuls à être dans le vrai divertissement et je pense que c’est là qu’on peut faire la différence.

L’émission hebdomadaire du jeudi soir sera-t-elle un simple best of ?

Non ce ne sera pas de la rediffusion, mais une émission un peu comme celle de l’année dernière.

« Je voulais un nouveau challenge dans une chaîne plus importante »

Vous allez donc être en confrontation frontale avec Fidèles au poste sur France 4…

Franchement, on a des trucs très forts en face. Je suis content que France 4 continue à avancer et pousse des nouveaux talents comme Bruno Guillon, Florian Gazan ou Luigi. De mon côté, j’avais besoin de grandir. L’année dernière, avec Touche pas à mon poste ! on était 1ere chaine TNT toutes les semaines avec près de 600 000 téléspectateurs donc j’avais peur de tourner en rond. Je voulais un nouveau challenge dans une chaîne plus importante.

Pourquoi avez-vous hésité avant d’accepter la présentation de Nouvelle Star ?

Question d’emploi du temps. Nouvelle Star, c’est un autre exercice, je peux me cacher derrière le format, le jury, les candidats. Je ne vais pas cannibaliser le programme. J’étais fan de l’émission sur M6 et je sais que je serais pris à fond dans le show à me demander lequel sera le gagnant !

En seulement un an, votre popularité auprès du public a fortement grimpé. Comme vivez-vous ce succès, notamment auprès des jeunes filles ?

Si les filles viennent me voir, c’est parce qu’elles n’ont rien à craindre de moi. Si elles allaient voir Guy Lagache, elles pourraient en tomber amoureuses, mais avec moi il n’y a pas ce souci ! (rires)

C8    TOUCHE PAS A MON POSTE !    CYRIL HANOUNA   



ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Touche pas à mon poste : ce que réserve Cyril Hanouna sur C8 pour la rentrée avec de nouveaux chroniqueurs, Benjamin Castaldi remplacé...

2 - N’oubliez pas les paroles : le retour de la maestro Natasha, Nagui chamboulé sur France 2

3 - Carla & Kévin (spoiler) : les révélations de son père, « Je n’ai jamais regardé tes émissions », fiasco d’audience sur TFX


INTERVIEWS

# Exclu - Jean-Luc Azoulay : « Je n’ai aucune inquiétude sur l’avenir des Mystères de l’amour »

# Sophie Ferjani (Tout changer ou déménager) : « Avec Antoine Blandin, Stéphane Plaza était notre cible commune »

# Jazz et Laurent Correia : « Un membre de la JLC Family, auquel personne ne s’attend, va nous quitter »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022