Dallas, en berne sur NT1, ne s’est jamais remis de la mort de JR

dimanche 1er février 2015 à 14:19 |
Capture NT1

Lancer la suite d’une série culte est rarement chose aisée. Avec Dallas, Cynthia Cidre en sait quelque chose. Et quand Larry Hagman, acteur sur lequel reposait toute la série avec son personnage de JR Ewing, meurt, il n’est plus du tout évident de retenir l’attention du peu de téléspectateurs déjà présents. Si la chaîne TNT en a fait les frais, et a annulé la série en 2014, NT1 est également confrontée à un vrai désaveu du public avec ce « revival ».

Depuis le mercredi 7 janvier, le canal 11 de la TNT propose de découvrir la troisième et ultime saison de Dallas au rythme de trois épisodes inédits par soirée. Propulsée à l’antenne le jour où l’actualité retenait toute l’attention des téléspectateurs avec l’attentat de Charlie Hebdo quelques heures plus tôt, la série a été délaissée. Si bien qu’elle a perdu près de la moitié des fidèles de la saison 2.

Et au fil des semaines, la situation ne s’est pas arrangée. Les manigances et les coucheries de John Ross ont, semble-t-il, lassé. Chaque mercredi, Dallas a ainsi perdu une poignée de fidèles, et ce, sans aucune exception. Un mois plus tard, ils n’étaient plus que 291 000 devant le 10e épisode en prime time, soit 1.1% du public. Il s’agit alors de la plus faible performance depuis le lancement de la série.

Sur l’ensemble de la semaine, Dallas n’a toutefois pas le bonnet d’âne en soirée. En effet, le spin-off de Vampire Diaries, The originals, programmé tous les vendredis, rassemble encore moins de téléspectateurs.

Dans le but d’atteindre un autre public, NT1 a offert une deuxième fenêtre d’exposition à Dallas sur sa grille. Ainsi, tous les samedis matins, Bobby, Sue Ellen, John Ross et Christopher ont eu les moyens de se rattraper. En vain. Entre 11h00 et 13h25, le canal 11 a vu son audience fondre. Pire, ce 31 janvier aura été celui du déshonneur pour la série qui a su viser 29 000 téléspectateurs seulement à l’heure du déjeuner. Dans cette tranche horaire, seule France Ô fait légèrement moins bien. Quant à l’épisode de 11 heures, il place NT1 derrière l’ensemble des chaînes souscriptrices au médiamat quotidien de Médiamétrie. Un constat des plus cinglants.

Au final, cette session de rattrapage de Dallas aura pu compter sur 40 000 curieux en moyenne, soit 0.4% du public. C’est jusqu’à douze fois moins de fidèles que Walker Texas Ranger diffusée au même moment sur la grande sœur, TMC .

Ce mercredi 4 février, les Ewing vont définitivement tirer leur révérence avec les trois ultimes épisodes en prime time sur NT1. Aux États-Unis, malgré des pourparlers avec différents networks, Dallas n’a pu être sauvée. La résultante de l’ « univers impitoyable » de la télé.

Suivi des audiences de la saison 3 de Dallas sur NT1
Date - HeureEpisodeNb téléspectateursPDA 4+
07/01/2015 - 20h55 Nouvelles Stratégies 349 000 1.3%
07/01/2015 - 21h40 Le droit chemin 298 000 1.2%
07/01/2015 - 22h25 A la recherche de la vérité 281 000 1.5%
14/01/2015 - 20h50 Carte sur table 338 000 1.3%
14/01/2015 - 21h40 Cadeau empoissonné 310 000 1.5%
14/01/2015 - 22h30 Vieux démons 259 000 1.5%
21/01/2015 - 20h50 Coup de poker 337 000 1.3%
21/01/2015 - 21h40 Pas de fumée sans feu 273 000 1.1%
21/01/2015 - 22h30 Mensonges et trahison 241 000 1.5%
28/01/2015 - 20h50 Retournement de situation 291 000 1.1%
28/01/2015 - 21h40 Règlements de compte 312 000 1.3%
28/01/2015 - 22h30 Sans état d’âme 237 000 1.4%
SERIES TV    AUDIENCES TV    TFX    DALLAS 2012   



ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Star Academy : scandale pour Léa après la finale sur TF1, les révélations explosives d’Anisha

2 - M6 : le coup d’éclat de Cyril Lignac en direct avec Yanns

3 - Le Cross (spoiler) : Maeva Ghennam accuse violemment Nicolas, Michel alcoolisé sur W9 ?


INTERVIEWS

# Julie Chevallier (Les Mystères de l’amour, TMC) : « Béatrice a caché des choses à Cathy... Elle n’a pas dit son dernier mot ! »

# Pauline (Les Mamans, 6ter) : « Avec François-Maxime, on ne se côtoie plus au quotidien »

# Meghane (Les Mamans, 6ter) : « Le plus dur au quotidien est cette bataille administrative qui n’en finit pas pour Gabriel »