Dana Hastier (France 3) : « Personne ne peut occuper une place au détriment de la réussite de la chaîne »

Dana Hastier veut encore faire progresser France 3 en 2016. La directrice exécutive de la chaîne publique a dévoilé ses projets pour cette nouvelle année et a confirmé ses ambitions auprès de Toutelatele. Rencontre.

Publié le vendredi 8 janvier 2016 à 12:17
par
Dana Hastier (France 3) : « Personne ne peut occuper une place au détriment de la réussite de la chaîne »
©France 3 

Benjamin Lopes : Vous avez réalisé depuis 18 mois des changements progressifs sur France 3. En 2016, les évolutions sont plus radicales. Allez-vous continuer à ne rien vous interdire pour faire progresser la chaîne ?

Dana Hastier : C’est mon tempérament. Ça ne m’intéresse pas s’il n’y a rien à faire. J’ai eu la chance dans mes différentes fonctions, puisque j’ai travaillé à Arte, à France 2 et à France 3, de toujours avoir une entière liberté. Je suis très soucieuse de ça et j’y tiens beaucoup. J’ai la chance d’avoir la confiance de la présidente de France Télévisions et ça me permet d’avoir quelques années devant moi pour continuer à faire évoluer la chaîne.

Comment parvenez-vous à opérer des modifications du visage de France 3 alors que vos processeurs ont tous échoué ?

De par mon parcours professionnel, forcément il a fallu que moi aussi, tout en respectant l’histoire de cette chaîne, je la fasse mienne. C’est peut-être parce que j’étais plus loin que d’autres par rapport à ce qu’était France 3 que je suis capable de faire plus de changements. Je m’adapte à la chaîne, mais la chaîne doit aussi tenir compte de mon exigence qui consiste à se dire qu’il faut qu’on imprime quelque chose auprès du téléspectateur, plus de connaissance, plus de savoir, pour qu’il soit plus armé à affronter le monde d’aujourd’hui. Il y a du plaisir aussi à travers de la fiction et la musique. Je n’ai pas envie de faire de la télévision pour faire de la télévision. J’ai un peu un fantasme qu’on laisse une trace dans la mémoire des téléspectateurs. Venant du documentaire c’est un peu ce que j’essaie d’imprimer à tous les genres.

Fait rare, depuis janvier 2016, vous êtes parvenue à faire évoluer une case régionale le samedi après-midi en national en transférant les volumes ailleurs. Comment cela-t-il été rendu possible ?

D’abord, je pense sincèrement que le type de documentaire que l’on proposait dans cette case est fait pour la deuxième partie de soirée. Le samedi en plein après-midi, être sur des sujets de société qui ne sont pas légers, c’est difficile. On rend plus cohérent un bloc le dimanche aussi. Je veillerai à ce que la chaîne aille bien dans sa globalité. Les programmes issus du national et des régions doivent convenir à la chaîne dans son ensemble. Personne ne peut occuper une place au détriment de la réussite de la chaîne dans son entièreté. Mis à part le 12/13 et le 19/20, les programmes doivent aller dans des cases les plus adaptées pour France 3.

« J’ai un peu un fantasme qu’on laisse une trace dans la mémoire des téléspectateurs »

À l’heure où il existe une chaîne parlementaire, peut-on imaginer que les sessions diffusées par France 3 qui fragilisent l’audience de la chaîne soient amenées à disparaître ?

C’est un souhait, de notre part. Maintenant, c’est une décision politique. Ce sont les présidents des assemblées qui trancheront.

Que pouvez-vous dire de l’implication de France 3 dans la création d’une chaîne d’information continue par France Télévisions ?

France 3 National et le réseau vont participer à cette aventure. Elles vont jouer leur rôle sur cette chaîne même s’il est encore trop tôt pour en dire plus.

Vous aviez annoncé souhaiter féminiser l’image de France 3. Une présentatrice va-t-elle prendre les commandes du 12/13 après l’arrivée de Samuel Étienne à l’animation de Questions pour un champion ?

En effet, plusieurs femmes ont été castées. Le choix pourra se faire soit en interne ou en externe. Le choix marche au talent, et c’est vrai pour l’âge, le sexe et l’origine. C’est toujours le talent qui prime.

D’autres jeux vont-ils arriver sur France 3 en 2016 ?

Nous avons tourné deux pilotes. Ils sont dédiés au bloc du dimanche, car on réfléchit à l’agrandir. On retravaille l’un des pilotes actuellement et on envisage d’en tourner un troisième sur un autre format. Il s’agit uniquement de créations françaises.

  ON VOUS RECOMMANDE  

FRANCE 3   SERIES TV   DIVERTISSEMENT  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (samedi 25 septembre 2021) : The Voice All stars battu par Sara Mortensen, The Artist coule France 2

Audiences TV prime (samedi 25 septembre 2021) : The Voice All stars battu par Sara Mortensen, The Artist coule France 2

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV access (jeudi 23 septembre 2021) : Nagui déroute Ingrid Chauvin, TPMP au plus bas, C à vous sous le million

Audiences TV access (jeudi 23 septembre 2021) : Nagui déroute Ingrid Chauvin, TPMP au plus bas, C à vous sous le million


INTERVIEW
Frank Delay (Les Mystères de l’amour) : « Ingrid va jouer avec Pierre... et il va exécuter tout ce qu’elle veut »

Frank Delay (Les Mystères de l’amour) : « Ingrid va jouer avec Pierre... et il va exécuter tout ce qu’elle veut »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2021