Louis de Funès (C8) : succès colossaux, déceptions confidentielles, 100 ans de rire au box-office

Ce mardi 26 mai, C8 consacrera sa soirée à Louis de Funès. Au cours de sa carrière, le comique a enchaîné les succès. Cependant, quelques films se sont moins démarqués que d’autres au box-office.

Publié le mardi 26 mai 2020 à 18:27
par
Louis de Funès (C8) : succès colossaux, déceptions confidentielles, 100 ans de rire au box-office
©Capture M6  

Ce mardi 26 mai, Louis de Funès retrouvera les honneurs du prime time sur C8. Juste après A prendre ou à laisser, jeu de Cyril Hanouna où un candidat a été évincé, le canal 8 de la TNT misera sur De Funès : 100 ans de rire .

Le documentaire, vu par 1.12 million de Français (5% du public) lors de sa première diffusion en 2014 sur D8, retracera la carrière de l’un des acteurs comiques préférés des Français. L’occasion pour les téléspectateurs de redécouvrir des extraits de films devenus cultes tels que La grande vadrouille, Les aventures de Rabbi Jacob ou encore La folie des grandeurs. Michel Galabru, Danièle Thompson ou encore Claude Zidi apporteront leurs témoignages sur l’irrésistible gendarme de Saint-Tropez.

Un Petit baigneur sous tension

La soirée se poursuivra avec Le petit baigneur, à 23 heures. Dans cette comédie de Robert Dhéry, Louis de Funès donne la réplique à Colette Brosset et Michel Galabru. Le tournage n’a pas été de tout repos. Celui-ci a été émaillé par des tensions entre Louis de Funès et Robert Dhéry, également interprète d’André Castagnier. Face à la colère du célèbre complice de Bourvil, le réalisateur a dû réaménager le scénario afin de lui offrir davantage de plans.

L’essor Louis de Funès

Louis de Funès, né en 1914, a dû attendre les années 60 pour voir sa carrière s’envoler. Après des débuts remarqués dans Pouic-Pouic et La Traversée de Paris, le comédien a assis sa popularité sous la complicité de Bourvil. Ses deux plus grands succès ont été associés au comique Normand. En un an, ils ont récolté 17.27 et 11.74 millions d’entrées avec La grande vadrouille et Le Corniaud. La saga du Gendarme de Saint-Tropez a également joué un rôle prépondérant dans l’ascension de Louis de Funès. Trois volets de la saga de Jean Girault figurent dans le top 10 de ses films les plus vus en France.

Une année 1964 en demi-teinte

Le succès de Louis de Funès s’est étendu aux années 70. Le comique a obtenu sa plus belle performance de la décennie avec Les aventures de Rabbi Jacob, plébiscité par 7.29 millions de personnes en 1973. Mais il a aussi connu quelques déceptions lorsqu’il était en haut de l’affiche. À l’instar de Sur un arche perché, intriguant 1.62 million de curieux en 1971, Louis de Funès a vécu essentiellement ses « contre-performances » au milieu des années 60. Alors que Le gendarme de Saint-Tropez déchaînait 7.81 millions de Français, les films Un drôle de Caïd, Des pissenlits par la racine et Faites sauter la banque sont passés beaucoup plus inaperçus en 1964. L’année suivante, Un grand seigneur a suscité la curiosité de 1.39 million de spectateurs...

Les 5 plus gros succès de Louis de Funès au cinéma
Rang FilmAnnéeSpectateurs
1 La grande vadrouille 1966 17 273 065
2 Le corniaud 1965 11 739 783
3 Le gendarme de Saint-Tropez 1964 7 809 334
4 Les aventures de Rabbi Jacob 1973 7 295 811
5 Les grandes vacances 1967 6 986 917
Les 5 déceptions de Louis de Funès au cinéma
Rang FilmAnnéeSpectateurs
1 Un drôle de Caïd 1964 1 353 527
2 Un grand seigneur 1965 1 391 061
3 Des pissenlits par la racine 1964 1 517 887
4 Sur un arbre perché 1971 1 622 836
5 Faites sauter la banque 1964 1 918 785

(Ce classement regroupe uniquement les films où Louis de Funès était en tête de l’affiche)

  ON VOUS RECOMMANDE  

CINEMA   C8   DOCUMENTAIRE  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (mercredi 8 juillet 2020) : Prodigal Son relègue L’amie prodigieuse, Le monde de Jamy résiste bien

Audiences TV prime (mercredi 8 juillet 2020) : Prodigal Son relègue L’amie prodigieuse, Le monde de Jamy résiste bien

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV access (mercredi 8 juillet 2020) : Demain nous appartient et 28 minutes au plus haut, M6 dévisse

Audiences TV access (mercredi 8 juillet 2020) : Demain nous appartient et 28 minutes au plus haut, M6 dévisse


INTERVIEW
Jean-Luc Azoulay (Les Mystères de l’amour) : « Comme Hélène Rollès, Elsa Esnoult est une vedette à part entière »

Jean-Luc Azoulay (Les Mystères de l’amour) : « Comme Hélène Rollès, Elsa Esnoult est une vedette à part entière »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2020