Destination Eurovision 2019 (France 2) : les candidats et les chansons de la finale [VIDÉOS]

Publié le samedi 26 janvier 2019 à 16:48
par
Destination Eurovision 2019 (France 2) : les candidats et les chansons de la finale [VIDÉOS]
©France 2 

Ce samedi 26 janvier, les téléspectateurs de France 2 désigneront leur représentant au Concours Eurovision de la chanson 2019 organisé à Tel Aviv (Israël) le 18 mai prochain. Pour départager les huit prétendants encore en compétition, ils seront épaulés par un jury international élargi cette fois à 10 membres.

Lors de cette ultime soirée, les artistes reprendront chacun une chanson marquante de l’Eurovision. Ils interpréteront ensuite leur titre pour Tel Aviv. Pour l’occasion, ils ont été autorisés à modifier la mise en scène présentée lors des demi-finales. La majorité des candidats a saisi cette opportunité, ce qui, au vu des répétitions auxquelles Toutelatele a assisté, devrait réserver quelques surprises.

Les favoris

Chimène Badi

Sa reprise d’un tube de l’Eurovision : « Ne partez pas sans moi » de Céline Dion (vainqueur en 1988)
Sa chanson pour l’Eurovision : « Là-haut »

Que venait donc faire une chanteuse déjà bien connue du grand public dans cette galère ? « Il y a un défi à relever, j’ai toujours aimé me mettre en compétition, surtout avec moi-même, confiait-elle à Toutelatele dans les coulisses de la première demi-finale. J’avais envie de revivre la peur de devoir être bonne à l’instant T, devoir tout donner… des émotions que j’ai connues lorsque j’ai participé à Popstars. »

La chanteuse interprète une balade dans les standards du Concours : « une chanson que je ressens, qui a une vraie force. Elle est très puissante musicalement et vocalement, pas facile à chanter. »

Bilal Hassani

Sa reprise d’un tube de l’Eurovision : « Fuego » d’Eleni Foureira (2ème en 2018)
Sa chanson pour l’Eurovision : « Roi »

Le jeune artiste, qui avait marqué les esprits en reprenant le tube de Conchita Wurst « Rise Like A Phoenix » sur le plateau de The Voice Kids 2015, vit « un rêve de gosse ». « C’est un truc de malade, je suis sur un petit nuage », révélait-il tout juste après sa sortie de scène en demi-finale.

Son titre, co-écrit et composé avec le duo Madame Monsieur, représentants tricolores à l’Eurovision 2018, aborde une thématique qui lui est chère : l’affirmation de soi. « Tout le morceau repose sur toi » avait d’ailleurs pointé Christophe Willem en direct. André Manoukian, lui, s’était inquiété de la fragilité du chanteur : « Il y a du feeling dans ta voix, il faut gagner un tout petit peu en puissance. »

Emmanuel Moire

Sa reprise d’un tube de l’Eurovision : « Euphoria » de Loreen (Vainqueur en 2012)
Sa chanson pour l’Eurovision : « La promesse »

Avant la demi-finale, l’artiste révélé par la comédie musicale « Le Roi Soleil » n’avait pas caché être « beaucoup stressé ». Un trac transformé en émotion une fois sur scène : « J’ai touché quelque chose de fort que je m’attendais pas à vivre ce soir, dévoilait-il juste après sa prestation avant de préciser : « j’ai fait cette chanson il y a un moment, elle n’était pas prévue pour l’Eurovision. »

Sa chanson-confidence, sur l’acception de soi, pourrait-elle alors avoir les faveurs du public européen ? « Je ne crois pas trop aux chansons calibrées. Ce qui touche les gens, c’est la sincérité, l’authenticité. »

Seemone

Sa reprise d’un tube de l’Eurovision : « L’oiseau et l’enfant » de Marie Myriam (Vainqueur en 1977)
Sa chanson pour l’Eurovision : « Tous les deux »

C’était sa première télé mais Léa Simoncini, tout juste âgée de 21 ans, a fait forte impression. « Je n’ai pas cherché à chanter bien mais à chanter vrai », confiait-elle en coulisses après sa prestation qui s’est conclue par des larmes. « Ce n’est pas calculé », a-t-elle assuré. Et la jeune artiste d’en dévoiler l’origine : « Je termine la chanson en disant « Papa ». Pour moi, le regard de mon papa vaut les 200 millions de téléspectateurs de l’Eurovision. »

La particularité de Seemone, c’est son timbre de voix grave, sur le fil. « Il y a des belles voix qui arrivent tous les 15 ans. Une voix est née » s’est d’ailleurs emballé André Manoukian en direct.

Les outsiders

Silvàn Areg

Sa reprise d’un tube de l’Eurovision : « Le dernier qui a parlé » d’Amina (2ème en 1991)
Sa chanson pour l’Eurovision : « Allez leur dire »

Comme en demi-finale, l’artiste lyonnais, qui a fait ses premières armes en tant que rappeur avant de croiser la route de Claudio Capéo, ne fait pas partie des favoris. « J’aime vraiment le terme d’outsider, expliquait-il quelques minutes après être monté sur scène. J’ai décidé de tenter ma chance et de sauter dans le vide sans parachute, c’est une sensation qui me plaît bien. »

Au départ, la chanson de l’artiste lyonnais s’intitulait « Le Petit Nicolas ». Un « clin d’oeil » que n’ont pas goûté les ayant-droits de Sempé et Goscinny : le titre est devenu « Allez leur dire » et les maquettes dessinées en noir et blanc devront passer à la couleur. Le morceau, au carrefour du rap et de la variété, demeure quant à lui inchangé.

Aysat

Sa reprise d’un tube de l’Eurovision : « Fairytale » d’Alexander Rybak (Vainqueur en 2009)
Sa chanson pour l’Eurovision : « Comme une grande »

Avec Aysat, girl et black power sont à l’honneur. Un mélange détonnant qui n’est pas sans rappeler deux candidates de l’Eurovision 2018… « J’ai beaucoup aimé la représentante de Chypre l’an dernier [Eleni Foureira, NDLR], elle a mis le feu ! », avouait-elle dans les coulisses de la demi-finale. « Et avec la gagnante [Netta, NDLR], on porte le même message : on parle d’égalité des sexes, d’éradiquer les inégalités. »

En direct, ce titre énergique, aux sonorités urbaines, a laissé les experts français perplexes. « C’est un texte un peu cru… est-ce que ce n’est pas un peu fort pour l’Eurovision ? » s’est notamment interrogée Vitaa.

Doutson

Sa reprise d’un tube de l’Eurovision : « J’ai cherché » de Doutson (6ème en 2016)
Sa chanson pour l’Eurovision : « Sois un bon fils »

Parmi les auteurs du tube de Claudio Capéo « Un homme debout » avec son « rival » finaliste Silvàn Areg, Doutson mise sur un titre électro-zouk en hommage à sa mère. « C’est très festif, ça met l’ambiance » jugeait Vitaa devant les caméras de France 2. Et Christophe Willem de nuancer : « Pas sûr que ce soit suffisamment armé pour représenter la France… »

Et de l’avis des spécialistes, ce n’est pas le seul problème. « Si Doutson représente la France à Tel Aviv, sa scénographie ne pourra rester en l’état, prévient Benoît Blaszczyk, secrétaire du fan-club français de l’Eurovision. Le règlement n’autorise que six artistes sur scène [ils sont sept pour l’instant, NDLR] et ils doivent être âgés de plus de 16 ans le jour de la finale, ce qui exclut manifestement la présence du très jeune danseur. »

The Divaz

Leur reprise d’un tube de l’Eurovision : « Waterloo » d’ABBA (Vainqueur en 1974)
Leur chanson pour l’Eurovision : « La voix d’Aretha »

Seul groupe qualifié pour la finale, le trio est composé d’Amalya Delepierre, Stacey King et Sofia Mountassir. Les trois divas sont devenues amies lors des répétitions de la comédie musicale « Priscilla, folle du désert ». Elles ont réservé leur premier titre original à l’Eurovision : « On peut s’y exprimer artistiquement, librement… C’est exactement ce qu’on aime ! », s’enthousiasmaient-elles quelques minutes après leur passage sur scène.

La chanson qu’elles défendent est dédiée à la soul music et, en premier lieu, la reine du genre : Aretha Franklin, décédée en août 2018. « C’est casse-gueule mais la promesse est tenue, analysait André Manoukian pendant le show. Elles font un hommage mais elles apportent aussi une originalité, une folie, une exubérance. »

Comment se dérouleront les votes ?

Aux côtés du public qui distribuera 420 points (proportionnellement aux votes reçus par téléphone et SMS), dix experts étrangers récompenseront leurs six chansons préférées en leur attribuant 2, 4, 6, 8, 10 ou 12 points. Christophe Willem, Vitaa et André Manoukian donneront leur avis sur chaque titre mais n’attribueront aucun point.

Parmi les membres du jury international, signalons la présence de Beatriz Luengo, connue pour son rôle dans la série espagnole Un, dos, tres, Doron Medalie, l’auteur-compositeur israélien victorieux en 2018 avec « Toy » et le Chypriote Alexandros Panayi, recordman de participations à l’Eurovision en tant qu’artiste, choriste et coach vocal.

Le panel est complété par la chanteuse albanaise Rona Nishliu, arrivée 5ème au Concours 2012, 3 chefs de délégation (l’Allemand Christoph Pellander, l’Italien Nicola Caligiore et le Suisse Reto Peritz), 2 producteurs de télévision (l’Irlandais Michael Kealy et la Russe Ekaterina Orlova) et Olga Salamakha, la productrice de l’Eurovision Junior 2018 organisé en Biélorussie.

  ON VOUS RECOMMANDE  

FRANCE 2   DIVERTISSEMENT   EUROVISION  

RESTEZ CHEZ VOUS


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (samedi 28 mars 2020) : The Voice met K.O Dr Harrow, Les enfants de la télé au top

Audiences TV prime (samedi 28 mars 2020) : The Voice met K.O Dr Harrow, Les enfants de la télé au top

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV access (samedi 28 mars 2020) : NOPLP et C l’hebdo battent des records, Les Mystères de l’amour sous les 1%

Audiences TV access (samedi 28 mars 2020) : NOPLP et C l’hebdo battent des records, Les Mystères de l’amour sous les 1%


INTERVIEW
Sandrine éliminée de Tout le monde veut prendre sa place : « Avec le contexte, c’était un peu tendu sur le plateau... »

Sandrine éliminée de Tout le monde veut prendre sa place : « Avec le contexte, c’était un peu tendu sur le plateau... »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2020