Estelle Denis (L’Equipe du soir) : « On a l’impression que le sport va être le dernier à être déconfiné »

Après une longue pause en raison du confinement, Estelle Denis a signé son grand retour sur L’Equipe ce lundi 4 mai. L’ex-visage de TF1 a pris les rênes de L’Equipe du soir en attendant une reprise de L’Equipe d’Estelle.

Publié le mardi 5 mai 2020 à 18:23
par
Estelle Denis (L’Equipe du soir) : « On a l’impression que le sport va être le dernier à être déconfiné »
©Capture L’Equipe  

Benoît Mandin : Ce lundi 4 mai, vous avez signé votre grand retour à l’antenne de L’Équipe avec L’Équipe du soir. Comment celui-ci s’est-il opéré ?

Estelle Denis : Depuis quelques semaines, je savais que j’allais reprendre le lundi 4 mai. J’étais partie en Bretagne donc je suis rentrée à Paris pour des raisons professionnelles. J’étais contente de retourner au bureau. On est en équipe réduite. Il y a des changements par rapport à d’habitude, mais ça m’a fait plaisir de retrouver les copains et l’antenne.

Comment avez-vous géré les contraintes de tournages liées à la crise du Coronavirus ?

Dès lors que vous savez que ce ne sera plus comme avant, il faut s’adapter. C’est le plateau de L’Équipe du soir et pas celui de L’Équipe d’Estelle. Des réglages se sont imposés. Je n’ai pas mes automatismes. Cela a été moins fluide que L’Équipe d’Estelle parce les jingles et les codes sont différents. Mais je regarde beaucoup cette émission alors je m’adapte. Le plus étrange est d’être seule en plateau.

Comment avez-vous appréhendé le fait de présenter seule L’Equipe du soir en plateau ?

D’avoir les chroniqueurs en visio donne un sentiment étrange. Il y a forcément moins de rythme. C’est plus difficile de les couper, car un petit délai est présent. Bien que ça rigole un petit peu moins, c’est l’affaire de quelques jours. À partir du lundi 11 mai, les chroniqueurs reviendront en plateau si les conditions le permettent. On devrait pouvoir retrouver une configuration habituelle.

« À partir du lundi 11 mai, les chroniqueurs reviendront en plateau si les conditions le permettent »

Pourquoi le retour de L’Équipe d’Estelle a été repoussé ?

Parce qu’il n’y a pas assez d’actualité... L’Équipe est déjà assez forte de produire une émission d’une heure trente à un rythme quotidien. Sur le plan sécuritaire, c’est aussi impossible de faire L’Équipe d’Estelle et L’Équipe du soir. En deux minutes, on ne peut pas désinfecter un plateau. L’Équipe du soir est composée de quatre chroniqueurs contre six pour L’Équipe d’Estelle.

Dans un entretien accordé à Toutelatele, Messaoud Benterki, également présentateur de L’Équipe du soir, a évoqué le développement d’une actualité sportive différente à travers le confinement. Que cela vous évoque-t-il ?

Je trouve ça intéressant de savoir comment les sportifs vivent leur confinement. On apprend plein de choses avec eux. Tous les jours, on a deux à trois invités en plus de nos correspondants à l’étranger. L’émission est vraiment bien remplie. On se laisse porter par cette actualité et on retrouve l’envie de débattre autour du football. En Espagne et en Italie, ils ont déjà repris. À partir du lundi 11 mai, je pense que tout va s’accélérer. Et je ne peux pas croire qu’il n’y aura pas de football cet été...

« Bien que la santé soit primordiale, on n’aurait pas peut-être pas dû se précipiter pour dire que le football ne reviendrait pas avant août »

Estimez-vous offrir une actualité moins anxiogène face à cette crise sanitaire ?

L’actualité sportive est anxiogène à cause du Coronavirus. Alors que les enfants pourront rentrer à l’école à partir du 11 mai, les footballeurs n’ont pas le droit de se voir à moins de deux mètres. On a l’impression que le sport va être le dernier à être déconfiné. En Allemagne, cela est déjà intervenu même si dix cas de Covid-19 ont été enregistrés dans les championnats professionnels... Si les choses vont mieux d’ici deux à trois semaines, il n’y aura pas de raison de ne pas reprendre petit à petit avec toutes les précautions sanitaires qui s’imposent.

Que pensez-vous de la décision d’arrêter les championnats de football et de rugby en France ?

Cette décision était nécessaire même si je ne sais pas s’il fallait vraiment dire que la saison était terminée. Si on imagine que dans une semaine tout va mieux, les entraînements pourront reprendre de manière individuelle. En Espagne et en Italie, les collectifs sont fixés au lundi 18 mai. On peut donc penser que les matchs reprendront autour du 10 juin. Dans ce sens, vu qu’il reste dix journées à jouer en France, ça aurait été possible d’organiser la fin des championnats et des coupes afin de les clôturer fin août. Manifestement, c’est très compliqué sur le plan organisationnel... En Ligue des Champions, on va avoir Lyon et le Paris Saint-Germain qui vont avoir joué zéro match à l’inverse de leurs adversaires. C’est aberrant ! Bien que la santé soit primordiale, on n’aurait pas peut-être pas dû se précipiter pour dire que le football ne reviendrait pas avant août.

  ON VOUS RECOMMANDE  

SPORT   ESTELLE DENIS   L’EQUIPE  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (mardi 24 novembre 2020) : Manifest et TF1 privées de podium, Crimes parfaits devance Incroyable Talent (M6)

Audiences TV Prime (mardi 24 novembre 2020) : Manifest et TF1 privées de podium, Crimes parfaits devance Incroyable Talent (M6)

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV Access (mardi 24 novembre 2020) : Demain nous appartient impuissant face à N’oubliez pas les paroles, Philippe Etchebest en repli sur M6

Audiences TV Access (mardi 24 novembre 2020) : Demain nous appartient impuissant face à N’oubliez pas les paroles, Philippe Etchebest en repli sur M6


INTERVIEW
Ici tout commence, Catherine Davydzenka (TF1) : « Hortense est admirative du courage d’Eliott »

Ici tout commence, Catherine Davydzenka (TF1) : « Hortense est admirative du courage d’Eliott »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2020