Esther Valding (Demain nous appartient, TF1) : « Entre Maxime et Clémentine, Garance va se remettre en question »

Ce mardi 16 octobre à 19h20, TF1 diffusera un nouvel inédit de Demain nous appartient. Esther Valding se confie sur l’évolution de l’intrigue autour du trio amoureux Garance / Clémentine / Maxime. La jeune comédienne revient sur sa prestation dans Les bracelets rouges et évoque ses projets.

Publié le mardi 16 octobre 2018 à 18:46
par
Esther Valding (Demain nous appartient, TF1) : « Entre Maxime et Clémentine, Garance va se remettre en question »
©Capture TF1  

Benoît Mandin : Cet été, Clémentine a été promue au lycée de Sète. Comment Garance a appréhendé ce nouveau départ ?

Esther Valding : Elle n’était pas trop stressée puisqu’elle avait envie de rejoindre sa mère dans sa nouvelle vie. Bien que Clémentine est professeure au lycée où elle étudie, Garance n’a pu eu de contraintes pour s’imposer auprès de ses camarades.

Très rapidement, elle s’est focalisée sur Maxime. Pourquoi ce rapprochement avec le personnage de Clément Rémiens ?

Elle le trouve super beau et attirant. Je pense que Maxime rentre dans les goûts de Garance. C’est une jeune fille impulsive qui en à rien à foutre de tout. Quand elle a une idée en tête, elle n’aime pas tourner autour du pot.

Quel regard portez-vous sur leur relation ?

Au début, ça paraissait mignon puisqu’elle essayait de lui faire du rentre-dedans. C’était même un peu lourd au vu des méthodes qu’elle a employées. Puis, elle sent le mensonge arrivé. Alors qu’elle est à fond dedans, elle espère qu’il lui dise la vérité. Garance aurait dû demander à Maxime pourquoi il parlait autant avec sa mère. Ça aurait été le moyen de voir comment il aurait pu être déstabilisé.

Diriez-vous que le couple peut avoir un avenir ?

C’est compliqué… Garance craque pour Maxime et lui aime sa mère. Je ne sais pas exactement ce que Maxime pense, mais Garance a été un moyen pour lui de rendre jalouse Clémentine. Pour l’issue de l’histoire, il y a deux cas possibles : Clémentine en a de marre de mentir à Garance et lui avoue tout, et Maxime en a marre de se cacher et avoue tout à Garance. L’un dans l’autre, elle sera mal, mais si c’est pour que le couple Maxime / Clémentine soit révélé au grand jour, ça fait flipper (rires).

« Garance a été un moyen pour Maxime de rendre jalouse Clémentine »

Diriez-vous que la récente disparition de Clémentine a amené Garance vers une remise en question ?

Elle a été totalement perdue, car elle se demandait pourquoi sa mère n’était plus là. Avant de savoir qu’elle était juste partie faire un tour, Garance s’est imaginée le pire. Le coup du lave-vaisselle et le sang n’ont rien arrangé. Vu que Maxime l’a quitté, elle va se remettre en question afin de comprendre ses erreurs. Elle va peut-être devoir attendre un peu avant de sauter sur un mec (rires). Je pense que cela va la faire grandir.

Quel point en commun le public pourrait-il retrouver entre Esther Valding et Garance ?

La folie, le fait qu’elle s’en fout du monde… Comme Garance, si j’ai quelque à dire, je le dis. Le seul point que l’on a de différend c’est par rapport aux garçons.

Comment êtes-vous arrivée dans Demain nous appartient ?

Avant mon arrivée à Sète, Clément Rémiens (Maxime, ndlr) m’avait envoyé un petit message pour me souhaiter la bienvenue. Liam Baty (Rémy, ndlr) m’a tout de suite invité à me convier avec des acteurs de la série autour d’un repas. J’ai trouvé ça très humain parce que l’équipe est déjà soudée depuis un an et demi. J’avais un peu d’appréhension, mais dès le premier jour, je me suis bien entendue avec beaucoup de comédiens et les équipes de production.

Demain nous appartient enchaîne les succès d’audience. Comment l’analysez-vous ?

Le public adhère à cette série puisqu’elle traite des problèmes de la vie quotidienne. En un épisode, on voyage sur trois, quatre familles différentes. Les téléspectateurs se sentent concernés par leurs histoires et s’y identifient. Cela leur fait du bien de voir que ce qu’ils vivent au quotidien se passe aussi à la télé. L’histoire est prenante, il y a de l’action et de l’intrigue. C’est comme Pretty Little Liars, dès que t’as fini l’épisode, t’as envie de regarder celui d’après.

« Clément Rémiens a toutes ses chances pour gagner Danse avec les stars »

La série a un rythme de tournage intense. Comment l’avez-vous géré ?

Je n’appréhendais pas parce que je n’avais pas la notion de ce type de tournage. Les premiers jours, j’ai bien compris que le tournage pour une quotidienne était largement différent. Je me suis dit que j’allais devoir changer un peu mes habitudes. Entre acteurs, on s’entraide tous sur les textes et le jeu. Demain nous appartient m’a permis de comprendre pourquoi il était important de connaître son texte.

Avez-vous eu des échanges avec les scénaristes sur l’évolution de Garance ?

Personnellement, je ne le fais pas trop puisque je n’ai pas envie de contrôler certaines choses. Je me suis juste permis de dire que je trouvais l’intrigue Garance / Clémentine / Maxime devenait un petit peu longue. Cela peut aussi justifier par le fait que ça peut devenir touchant et triste.

Votre personnage est-il amené à devenir récurrent ?

Le public pourra le retrouver de temps en temps. En dehors de l’intrigue actuelle autour du trio, je ne pense pas qu’il sera vraiment récurrent. Pour l’instant, il n’y a pas de raison de faire partir Garance de Demain nous appartient. Je ne sais quel genre d’histoire on pourrait lui trouver pour qu’elle soit plus présente.

Votre partenaire de jeu Clément Rémiens s’est lancé dans la saison 9 de Danse avec les stars. Quel regard portez-vous sur sa participation ?

Je trouve qu’il danse très bien et qu’il a toutes ses chances pour gagner l’émission. Je ne m’attendais pas à ce qu’il danse aussi bien !

« Je redoutais de ne pas savoir jouer Sarah dans Les bracelets rouges »

Aimeriez-vous participer à l’émission ?

Je danse comme un pied (rires). J’ai fait de la danse quand j’étais beaucoup plus jeune. J’ai vite arrêté donc je pense que je me ridiculiserais. Mais vu comme Clément Rémiens danse, les coachs apprennent vraiment bien.

Outre Demain nous appartient, le public a pu vous retrouver dans Les bracelets rouges sur TF1. Comment avez-vous abordé le thème difficile et fort de la série ?

Je redoutais de ne pas savoir le jouer. On peut rire d’une fille amoureuse d’un garçon, mais quand on touche un sujet si poignant et triste, on ne peut pas se permettre de tourner autour du pot et partir dans tous les sens. On se doit de respecter ce personnage qui a réellement existé. On ne peut pas fausser son identité et être à côté de la plaque. Mon rôle a été modifié puisque dans la version originale en Espagne il était joué par un garçon.

Allez-vous participer à la saison 2 ?

Que va faire Sarah dans la saison 2 ? est un grand mystère (rires). On ne sait pas si elle est réellement morte… En vrai, on va peut-être la voir un petit peu.

Forte de ces deux rôles, vous allez être à l’affiche du Temps est assassin aux côtés de Mathilde Seigner et Jenifer….

Nous tournons actuellement en Corse. Grâce aux Bracelets rouges, TF1 a pensé à moi pour jouer Mathilde Seigner jeune. J’ai rencontré les réalisateurs et ça s’est très bien passé. Je joue Clothilde en 1994 et qui sera incarnée par Mathilde Seigner en 2019. C’est une jeune femme un peu plus réservée et moins perdue que Garance. C’est dingue de tourner avec Mathilde Seigner et Jenifer ! L’ensemble des comédiens et des équipes de productions sont bienveillants et très humbles.

Quel regard portez-vous sur votre année 2018 ?

C’est là où j’ai eu le plus de portes ouvertes et où j’ai le plus osé le faire. D’un coup, tout est venu à moi ! J’ai voulu cette année depuis très longtemps et là ça va faire quasiment quatre mois que je suis en tournage. Le fait que je joue dans des séries qui marchent bien en audience fait parler de moi, ce qui peut m’aider à me faire repérer pour d’autres projets. 2018 ne peut être que bénéfique pour la suite de la carrière.

  ON VOUS RECOMMANDE  

TF1   SERIES TV   DEMAIN NOUS APPARTIENT  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (lundi 28 septembre 2020) : L’amour est dans le pré règne, Clem termine en baisse avec Laëtitia

Audiences TV prime (lundi 28 septembre 2020) : L’amour est dans le pré règne, Clem termine en baisse avec Laëtitia

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV access (lundi 28 septembre 2020) : Demain nous appartient au plus haut, C à vous éloigne TPMP avec Quotidien

Audiences TV access (lundi 28 septembre 2020) : Demain nous appartient au plus haut, C à vous éloigne TPMP avec Quotidien


INTERVIEW
Hélène Gateau (SOS Animaux, 6ter) : « Il faut sévèrement punir les actes de maltraitance animale »

Hélène Gateau (SOS Animaux, 6ter) : « Il faut sévèrement punir les actes de maltraitance animale »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2020