Eurovision 2010 : Jessy Matador en route vers la victoire ?

Publié le vendredi 28 mai 2010 à 13:11
par
Eurovision 2010 : Jessy Matador en route vers la victoire ?
©C.Schousboe / France3 

Un véritable Matador, voici le représentant que la France enverra dans l’arène norvégienne d’Oslo pour la 55e édition de l’Eurovision. À mi-chemin entre « hip-hop et dancehall jamaïcain », sur des rythmes zoukés, le chanteur Jessy Matador interprétera son titre Allez Ola Olé devant l’Europe entière. Chanteur de l’été en 2008, le chouchou des ados succède à Patricia Kaas, et caresse le fol espoir d’une victoire inespérée. Pour cela, il lui faudra prendre le taureau par les cornes. Dans les gradins, Stéphane Bern et Cyril Hanouna commenteront le concours, des performances scéniques jusqu’à l’attribution des points. En direct sur France 3, l’Eurovision promet une nouvelle soirée riche en surprises.

Il y a tout juste un peu plus d’un an, le 16 mai 2009, la France affichait un certain optimisme. Pour défendre les couleurs du pays, Patricia Kaas avait accepté d’interpréter Et s’il fallait le faire. Face à un parterre de 16 000 Moscovites, la fille de l’Est était poussée par le pays tout entier. La relève de Marie Myriam était acquise. Pourtant, vers minuit, Julien Courbet et Cyril Hanouna devaient se rendre à l’évidence : la victoire ne pouvait plus revenir qu’à Alexander Rybak et sa chanson Fairytale. Avec 107 points, Patricia Kaas se contentera de la 8e place au tableau d’honneur, un maigre lot de consolation pour la vedette. Une performance finalement plus qu’encourageante pour la France, en tout cas un score non égalée depuis 2001...

Cette année-là, Natasha Saint-Pier - d’origine canadienne - et sa chanson Je n’ai que mon âme avaient permis d’approcher le podium du concours, plus d’actualité depuis...1991 et Amina. Avec 142 points au compteur, la quatrième place revenait à l’artiste en devenir. L’année suivante, en 2002, Sandrine François décrochait une belle cinquième position, avec 104 points. Depuis, le ciel s’est assombri. Les nuages amoncelés au-dessus de la délégation française ont semblé cacher le talent de jeunes artistes brandissant casaques tricolores. Louisa Baïleche (2003), Jonatan Cerrada (2004), Ortal (2005), Virginie Pouchain (2006), Les Fatals Picards (2007) et Sébastien Tellier (2008) se sont frottés à l’exercice éphémère. Téléspectateurs et commentateurs n’ont pu qu’assister à tous ses échecs successifs, toujours impuissants, parfois nostalgiques et souvent médusés par la concurrence...

Reste que l’Eurovision est un programme de télévision au noyau dur de fidèles. Proposé sur France 3 depuis 1999, le rendez-vous voit ses audiences osciller entre 3.9 et 5.7 millions de téléspectateurs, avec une tendance à la hausse. Chaque année, le service public crée même un binôme composé d’animateurs et de personnalités pour donner toujours un peu plus de corps à l’événement. Après les années Marc-Olivier Fogiel et Laurent Ruquier, plusieurs tandems ont ainsi relevé le défi du commentaire en direct, tels que Julien Lepers et Guy Carlier (2005), Michel Drucker et Claudy Siar (2006) ou Julien Lepers et Tex (2007). En 2008, le couturier Jean-Paul Gaultier (concepteur des costumes des Fatals Picards) rejoignait en cabine le présentateur de Questions pour un champion. Depuis l’édition 2009, Cyril Hanouna a repris le flambeau, accompagné par Julien Courbet (2009). Ce samedi 29 mai, Stéphane Bern le rejoint pour quatre heures d’antenne.


Pour cette soirée de samedi, France 3 vise à nouveau la barre des 5 millions de téléspectateurs. Le 16 mai 2009, 5.6 millions de supporters avaient en effet suivi le parcours de Patricia Kaas. Avec 32.3% de part de marché entre 21 heures et 0h15, l’Eurovision raflait alors la tête des audiences. Un pic avait même atteint 6.5 millions de curieux pour le passage de la diva Kaas. En 2006 encore, 5.2 millions de Français assistaient au spectacle.

Reste un obstacle de taille à franchir pour atteindre cet objectif : le sport. À concurrence comparable, les éditions 2007 et 2008 ont bien eu mal par exemple à résister aux chants des supporters. Ces années-là, le rendez-vous annuel des variétés était diffusé en confrontation directe face à la Finale de la Coupe de France de football. Souffrant de l’enjeu du match attendu, le Concours de la chanson n’avait pu compter que sur un maigre lot de fidèles parmi les fidèles. Ces deux années-là, 3.1 et 3.5 millions de téléspectateurs avaient choisi France 3, soit respectivement 16.7 à 18.5% de part de marché. Après une saison de succès sur France 2, le rugby pourrait bien marquer son essai ce samedi en prime time, ralentissant à son tour la course de l’Eurovision. Ce 29 mai, les colosses du Top 14 croiseront le fer avec les artistes.

En prime time, Cyril Hanouna et Stéphane Bern prendront l’antenne à partir de 20h35. Jusqu’à 21 heures, ils proposeront avant l’entrée en scène un florilège des meilleurs moments de l’histoire du Concours. Puis viendra le moment tant attendu des performances scéniques. Suite à la diffusion des demi-finales sur France 4, le meilleur, et peut-être même le pire, sont attendus. Violons moldaves, diva techno islandaise et papillons biélorusses promettent un spectacle garanti. Qualifié d’office grâce à la loi du Big 4 (France, Royaume-Uni, Espagne et Allemagne), Jessy Matador réchauffera un plateau marqué par les nombreux pays de l’Est et du Nord de l’Europe.

Côté votes enfin, la règle instaurée en 2009 sera toujours de rigueur. Ainsi, chaque pays attribuera ses points, issus pour moitié du public et pour 50% du jury de professionnels. Comme le veut la tradition, le grand gagnant aura l’honneur d’organiser la prochaine grande fête européenne. Et les pronostics vont déjà bon train.

  ON VOUS RECOMMANDE  

FRANCE 3   AUDIENCES TV   STEPHANE BERN   DIVERTISSEMENT   EUROVISION  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (lundi 1er mars 2021) : Je te promets règne devant Intraitable, Indiana Jones talonne E=M6

Audiences TV prime (lundi 1er mars 2021) : Je te promets règne devant Intraitable, Indiana Jones talonne E=M6

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV access (lundi 1er mars 2021) : Quotidien éloigne TPMP pour son retour, DNA inquiète TF1

Audiences TV access (lundi 1er mars 2021) : Quotidien éloigne TPMP pour son retour, DNA inquiète TF1


INTERVIEW
Aurore Delplace (Johanna, Un si grand soleil) : « Julien et Alice étaient le couple phare de la série... je dois relever le défi »

Aurore Delplace (Johanna, Un si grand soleil) : « Julien et Alice étaient le couple phare de la série... je dois relever le défi »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2021