samedi 10 mai 2014 à 16:33 par

Eurovision 2014 : qui sont les 26 finalistes ?

01 - Ukraine : Mariya Yaremchuk - Tick-Tock

01 - Ukraine : Mariya Yaremchuk - Tick-Tock
©EBU 

L’Ukraine pourrait s’attirer un élan de compassion européen. Au regard de l’actualité, il ne serait pas improbable que sa note finale soit influencée par les événements qui secouent le pays. Mais ses chances de triompher sont désormais réduites : faire l’ouverture du show est toujours un cadeau empoisonné…

Cote : 4 sur 5

02 - Biélorussie : Teo - Cheesecake

02 - Biélorussie : Teo - Cheesecake
©EBU 

Trois minutes, c’est parfois long à l’Eurovision. Voire indigeste, comme ce Cheesecake (« gâteau au fromage ») proposé par le Biélorusse. Un titre peu inspiré, au refrain désuet et à la chorégraphie datée. Bref, une performance qui ne restera pas dans les annales du concours. Suivant !

Cote : 1 sur 5

03 - Azerbaïdjan : Dilara Kazimova - Start a Fire

03 - Azerbaïdjan : Dilara Kazimova - Start a Fire
©EBU 

Depuis son arrivée à l’Eurovision en 2008, l’Azerbaïdjan est systématiquement parvenu à se démarquer de ses concurrents, et a même remporté l’édition 2011. Start a Fire, le titre défendu cette année, est toutefois moins marquant que ses prédécesseurs. Il devrait cependant parvenir à se faire une place dans le top 10.

Cote : 4 sur 5

04 - Islande : Pollapönk - No prejudice

04 - Islande : Pollapönk - No prejudice
©EBU 

L’Islande n’a, à ce jour, jamais remporté l’Eurovision. Et ne devrait pas parvenir à atteindre cet objectif cette année, malgré la bonne performance de ce groupe haut en couleur. La faute à une chanson pas assez « formatée » Eurovision, bien qu’originale, et à un ordre de passage désavantageux. Une autre fois, peut-être ?

Cote : 2 sur 5

05 - Norvège : Carl Espen - Silent Storm

05 - Norvège : Carl Espen - Silent Storm
©EBU 

Sans doute la chanson la plus émouvante de ce concours. C’est dans une ambiance intimiste que Carl Espen interprète son titre. Une douce ballade, accompagnée par les flashs des téléphones portables du public. Un titre qui aurait pu sans doute rafler la mise, s’il n’était pas lui aussi handicapé par la précocité de son passage.

Cote : 4 sur 5

06 - Roumanie : Paula Seling & OVI - Miracle

06 - Roumanie : Paula Seling & OVI - Miracle
©EBU 

Déjà présents à Oslo, où ils avaient fini à la 3e place du concours en 2010, les Roumains Paula Seling et OVI espèrent à l’évidence faire mieux. Si la chanson qu’ils défendent, Miracle, verse dans le déjà entendu, leur scénographie frôle à de nombreuses reprises le ridicule. Voire le ringard.

Cote : 3 sur 5

07 - Arménie : Aram MP3 - Not Alone

07 - Arménie : Aram MP3 - Not Alone
©EBU 

Favori pendant un temps, Aram MP3 se voit fragilisé par son passage en première partie de l’émission. Reste une chanson on ne peut plus originale pour l’Eurovision, malgré les grimaces souvent inutiles de son interprète. L’Arménie n’a jamais remporté le concours. Mais ça, c’était avant ?

Cote : 5 sur 5

08 - Monténégro : Sergej ?etkovi ? - Moj Svijet

08 - Monténégro : Sergej ?etkovi ? - Moj Svijet
©EBU 

Qualification surprise pour le Monténégro cette année qui, pour la première fois de son histoire, parvient à se hisser en finale de l’Eurovision. Son titre ? Une chanson on ne peut plus convenue, mais dont le visuel attire l’œil du téléspectateur : l’interprète est en effet accompagné d’une patineuse sur scène !

Cote : 2 sur 5

09 - Pologne : Donatan and Cleo My Slowianie – We are slavic

09 - Pologne : Donatan and Cleo My Slowianie – We are slavic
©EBU 

La Pologne est parvenue à se hisser en finale. Malgré un morceau folklorique comme seule l’Eurovision en propose, et une vision de la femme mise en scène de manière sexiste. Autre surprise de la scénographie : l’interprète masculin, Donatan, n’apparaît à aucun moment sur scène…

Cote : 1 sur 5

10 - Grèce : Freaky Fortune feat. RiskyKidd - Rise up

10 - Grèce : Freaky Fortune feat. RiskyKidd - Rise up
©EBU 

À l’Eurovision, la Grèce reste une valeur sûre. Et ce n’est pas Rise up qui viendra ternir sa réputation. Avec un titre aux sonorités électro, le groupe Freaky Fortune parviendra sans aucun problème à retenir l’attention du téléspectateur. D’autant plus que leur scénographie est agrémentée d’un trampoline.

Cote : 4 sur 5

11 - Autriche : Conchita Wurst - Rise like a Phœnix

11 - Autriche : Conchita Wurst - Rise like a Phœnix
©EBU 

Au vu du buzz généré, mais aussi au regard de la qualité de son interprétation, le travesti autrichien Conchita Wurst pourrait bien remporter l’Eurovision 2014. Dans sa quête, il devra toutefois composer avec deux handicaps de taille : un passage précoce dans le show, ainsi que l’hostilité des pays de l’Est, qui risquent bien de ne lui attribuer aucun point… Suspense !

Cote : 5 sur 5

12 - Allemagne : Elaiza - Is it right

12 - Allemagne : Elaiza - Is it right
©EBU 

L’an dernier Cascada et son tube Glorious n’avait pas su convaincre le public européen. Pas sûr non plus que Is it right change la donne. De bonne facture, la chanson risque toutefois de ne pas être suffisamment puissante pour rivaliser avec ses concurrentes. Dommage pour ce sympathique trio !

Cote : 3 sur 5

13 - Suède : Sanna Nielsen - Undo

13 - Suède : Sanna Nielsen - Undo
©EBU 

Sanna Nielsen en veut. Pour participer à l’Eurovision, elle était prête à tout. Quitte à se présenter sept fois au « Melodifestivalen », l’émission de sélection suédoise. Elle a bien fait de persévérer. D’autant plus que sa chanson est un tube en puissance. Tout simplement l’une des favorites du concours.

Cote : 5 sur 5

14 - France : Twin Twin - Moustache

14 - France : Twin Twin - Moustache
©EBU 

Quelques années déjà que la France peine à obtenir un bon classement à l’Eurovision. Le dernier record en date ayant justement été établi à Copenhague, en 2001, par Natasha St Pier qui commente la finale de ce soir. Mais Twin Twin a une carte à jouer. Bien qu’en français, Moustache fédère grâce à un refrain très accessible. Une bonne surprise en vue ?

Cote : 3 sur 5

15 - Russie : Tolmachevy Sisters - Shine

15 - Russie : Tolmachevy Sisters - Shine
©EBU 

Qualifiée comme à son habitude sans difficulté, la Russie est une nouvelle fois présente en finale, pour espérer décrocher une seconde victoire après celle de 2008. Le pari s’annonce toutefois compliqué, la chanson n’étant pas à la hauteur. Et ce, malgré une mise en scène fouillée réalisée autour des deux jumelles.

Cote : 3 sur 5

16 - Italie : Emma - La Mia Città

16 - Italie : Emma - La Mia Città
©EBU 

L’Italie fait de la résistance. À l’image de quelques pays triés sur le volet (la France, l’Israël, le Monténégro…), le pays assume de chanter intégralement dans sa propre langue. Et, ces dernières années, ça lui a plutôt réussi. Bref, La Mia Città est un très bon titre, qui devrait figurer dans le haut du classement.

Cote : 4 sur 5

17 - Slovénie : Tinkara Kova ? - Round and Round

17 - Slovénie : Tinkara Kova ? - Round and Round
©EBU 

Éliminée lors des demi-finales de 2012 (Bakou, Azerbaïdjan) et 2013 (Malmö, Suède), la Slovénie retrouve cette année les feux de la rampe. Tinkara Kova ?, toutefois, ne devrait pas faire d’étincelles, en raison d’une chanson formatée, et malgré l’apport d’un visuel plutôt séduisant.

Cote : 2 sur 5

18 - Finlande : Softengine - Something Better

18 - Finlande : Softengine - Something Better
©EBU 

Softengine, c’est avant tout l’histoire d’un groupe de cinq copains réunis au sein d’une même formation musicale créée en 2011. Leur titre, Something Better, est quant à elle la caution rock de cette finale. Un genre sous-représenté cette année. Efficace sans pour autant être impérissable.

Cote : 4 sur 5

19 - Espagne : Ruth Lorenzo - Dancing in the Rain

19 - Espagne : Ruth Lorenzo - Dancing in the Rain
©EBU 

Cette année, les Espagnols y croient un peu plus que d’habitude. Dancing in the Rain – interprété à la fois en espagnol et en anglais -, a été numéro un des ventes dans leur pays. Le charisme de la chanteuse n’y est sans doute pas pour rien, car la chanson, bien qu’appréciable et de qualité, peine à se distinguer.

Cote : 4 sur 5

20 - Suisse : Sebalter - Hunter of Stars

20 - Suisse : Sebalter - Hunter of Stars
©EBU 

Absente des finales Eurovision depuis 2011, la Suisse effectue un retour remarqué. Un comeback d’autant plus incontournable qu’elle se voit offrir un ordre de passage en or. Reste à savoir si les sifflements du leader parviendront à séduire le public européen !

Cote 3 sur 5

21 - Hongrie : András Kállay-Saunders - Running

21 - Hongrie : András Kállay-Saunders - Running
©EBU 

L’Eurovision, c’est un peu son rêve. Après deux tentatives infructueuses lors des sélections nationales hongroises, András Kállay-Saunders est enfin parvenu à se qualifier pour intégrer le concours de chant européen, avec une chanson efficace et rythmée, dénonçant les violences faites aux enfants.

Cote : 4 sur 5

22 - Malte : Firelight - Coming Home

22 - Malte : Firelight - Coming Home
©EBU 

Ils sont peut-être six dans le groupe. Mais de Firelight, on retient surtout Richard Edwards, véritable locomotive de la formation. Celui-ci étant à la fois chanteur, auteur et compositeur de ce titre aux sonorités folk et country, qui aura toutefois du mal à se distinguer ce soir.

Cote : 3 sur 5

23 - Danemark : Basim - Cliché Love Song

23 - Danemark : Basim - Cliché Love Song
©EBU 

Pas facile de prendre la relève d’Emmelie de Forest, la gagnante de l’an dernier avec son titre Only Teardrops. Mais force est de constater que Basim assure sans aucun problème avec ce titre qui n’est pas sans rappeler le style de Bruno Mars. Pétillante et entraînante, cette chanson ne devrait pas passer inaperçue ! Un doublé en perspective ?

Cote : 5 sur 5

24 - Pays-Bas : The Common Linets - Calm after Storm

24 - Pays-Bas : The Common Linets - Calm after Storm
©EBU 

Pour la deuxième année consécutive, et après une période de vaches maigres d’une dizaine d’années, les Pays-Bas parviennent une nouvelle fois à atteindre la finale. Leur titre, Calm after Storm, est une jolie ballade country, suffisamment efficace pour marquer les esprits. Mais de là à remporter le trophée…

Cote : 3 sur 5

25 - Saint-Marin : Valentina Monetta - Maybe

25 - Saint-Marin : Valentina Monetta - Maybe
©EBU 

Elle l’a fait ! Pour sa troisième participation à l’Eurovision, l’interprète saint-marinaise est enfin parvenue à atteindre la finale de l’Eurovision. Un exploit qui lui permet de faire d’une pierre deux coups, son pays ne s’étant jamais qualifié auparavant ! Sa chanson devrait toutefois passer inaperçue…

Cote : 2 sur 5

26 - Grande-Bretagne : Molly - Children of the Universe

26 - Grande-Bretagne : Molly - Children of the Universe
©EBU 

L’Eurovision n’est sans doute pas une science exacte. Il n’empêche que Molly, la représentante britannique, n’a pas pris les choses à la légère. Cette chanson qu’elle présente aujourd’hui, elle l’a voulue tel un hymne. Histoire qu’elle reste dans les mémoires. On peut dire qu’elle a plutôt fait du bon boulot !

Cote : 4 sur 5




ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Les reines du shopping : la chute de Cristina Cordula, pourquoi elle est dans le viseur de M6 ?

2 - NRJ12 : le retour explosif des Anges, Shanna Kress et Maddy Burciaga triomphent

3 - Le Reste du monde Ibiza (spoiler) : Simon Castaldi insulte Nicolo, Chani prête à exploser sur W9


INTERVIEWS

# Exclu - Jean-Luc Azoulay : « Je n’ai aucune inquiétude sur l’avenir des Mystères de l’amour »

# Sophie Ferjani (Tout changer ou déménager) : « Avec Antoine Blandin, Stéphane Plaza était notre cible commune »

# Jazz et Laurent Correia : « Un membre de la JLC Family, auquel personne ne s’attend, va nous quitter »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022