Eve Angeli se met à nu pour la real tv

Publié le jeudi 1er février 2007 à 00:09
par ,
Eve Angeli se met à nu pour la real tv
©M.Rostaing/DR 

On ne le répètera jamais assez : c’est dur la vie d’artiste. La versatilité du public, les exigences des maisons de disques et la concurrence font partie des embûches inhérentes à la route d’une majorité de chanteurs vers la gloire. Outre-Atlantique, Ozzy Osbourne, Brandy, Jessica Simpson ou encore Lisa Loeb ont trouvé le subterfuge idéal : la télé-réalité. En France, après l’essai quelque peu confidentiel de Francis Lalanne et de Joey Starr dans 60 jours, 60 nuits, c’est Eve Angeli qui est revenue sur le devant de la scène grâce au petit écran. De ses débuts à Graines de Star en passant par La Ferme célébrités et sans oublier La vraie vie d’Eve Angeli, retour sur une interprète dont la télévision jalonne la carrière...

C’est lors d’un concours de chant à Montélimar que Vanessa Garcin rencontre Michel Rostaing. Elle, rêve depuis toute petite d’être chanteuse, lui, est en quête de sa muse. Dès lors, le binôme va devenir inséparable et, ensemble, les deux vont enchaîner les collaborations afin de démarcher les maisons de disques. Mais entre temps, la jeune fille arrive en finale du Graines de Star Tour et se fait connaître du grand public par l’émission de M6 sous le nom d’Eve Angeli. En septembre 2000, le label M6 Interactions la prend sous son aile et sort son premier single, « Avant de partir ». Tout s’enchaîne avec brio... ou presque. En 2001, l’ascension continue avec le titre « Elle » puis un premier album, « Aime-Moi », où figurent des morceaux composés par Michel, devenu depuis son manager/producteur/mentor et compagnon.

L’année suivante, le couple franchit un palier grâce au deuxième opus, « Nos Différences », dans lequel est présent le duo du même nom avec le groupe anglais A1. Soutenue par NRJ et M6, Eve Angeli fait peu à peu son chemin. Pourtant, le single suivant, « Ma Prière », ne sera pas entendu et le titre ne rencontrera point le succès escompté. La promotion de l’album est arrêtée et le jeune parcours de l’artiste semble compromis.

Les raisons précises de cette interruption sont encore aujourd’hui obscures. Selon l’intéressée, ses partenaires, à savoir les deux médias les plus puissants en la matière, ne la soutenaient pas suffisamment. Autre piste plus plausible : NRJ, qui l’avait signée à l’époque via son label NRJ Music, aurait été mis en demeure par le CSA puisqu’un producteur ne peut être diffuseur. Eve Angeli met donc un terme à cette alliance. « Je ne suis pas maso et j’ai refusé de leur rester prisonnière pour ne pas mourir à petit feu  », déclare-t-elle aujourd’hui. Mais nous sommes en 2003, les maisons de disque tentent d’amenuiser les conséquences liées à la crise du marché et profitent de l’arrivée des apprentis-chanteurs issus de la télé-réalité, plus lucrative sur le court terme. A cette époque, les artistes en développement ne passant pas par le petit écran voient leurs chances de réussir fortement diminuer.

En 2004, Eve Angeli décide donc de contre-attaquer et va se servir de ce qui a contribué à son déclin pour effectuer un retour médiatique. Ainsi, elle intègre l’univers bucolique de Visan dans la Ferme célébrités diffusée sur TF1 et s’illustre au fil des semaines par ses remarques dénuées de réflexion, rebaptisées les « Evangelismes ». A l’issue de l’émission, Eve est à l’apogée de sa popularité. La presse télé mais aussi masculine se l’arrache. Son minois booste les ventes des magazines et l’ancienne fermière enchaîne les Unes. Surfant sur ce plébiscite, l’héraultaise sortira alors un grand nombre de produits dérivés : un best-of de ses deux albums, un livre, une marque de sous-vêtements, des chaussures... Un filon exploité jusqu’à la moelle. Au milieu de toutes ces activités, elle tient à rappeler qu’elle est avant tout une chanteuse et propose en juin 2005 son troisième album, « Viens ». Le public ne la suivra pas pour autant : moins de 20 000 exemplaires se sont écoulés...

Profitant de son exposition, la jeune femme pointe alors du doigt l’absence de soutien par les différents médias. « Les émissions de variétés ne m’invitent plus pour chanter. Ils demandent un minimum d’airplay radiophonique. C’est la fin de la diversité », affirmait-elle désabusée l’année dernière dans une interview accordée à Toutelatele.com. Eve Angeli va alors se contenter d’exprimer sa passion exclusivement sur scène à travers de nombreux galas sur les routes de France, où, ironie du sort, des anciens académiciens font sa première partie !


Toujours en quête de reconnaissance, la chanteuse déchue multiplie les projets. Rôle dans la série Sous le soleil, marraine du salon de l’érotisme ou encore ambassadrice pour PETA, Eve tente de rester sur tous les fronts. Abordant une image beaucoup plus lascive, elle fait même l’objet d’un calendrier de nus pour la cause animale. Des activités bien éloignées de son rêve d’origine. Alors, pour se donner une troisième chance dans la chanson, elle fait appel à nouveau à la télé-réalité.

C’est ainsi que les caméras de M6 Music Hits se retrouvent à la suivre, en compagnie de son cher et tendre Michel, 24h/24 pendant un mois. Le résultat de cette aventure est sobrement baptisé La vraie vie d’Eve Angeli et fait ses débuts sur la chaîne à partir du 5 février prochain dès 19 heures. De sa maison de Provence avec ses trois chiens et ses deux perroquets, aux galas organisés à travers l’hexagone, les fans sauront tout de son intimité. Mais la trame principale de ce docu-réalité reste la création de son nouveau single, intitulé « Na na na (le zapping) », de l’écriture jusqu’à l’enregistrement, en passant par le tournage du clip « fait maison ».

Les amateurs d’« Evangélismes » ne seront, quant à eux, pas en reste. En effet, les huit épisodes en sont généreusement parsemés tels « C’est dommage qu’elle n’ait pas la neutralité de juger sans préjugés » (en référence à sa maison de disques) ou « La culture générale et l’intelligence c’est pas pareil. Moi je suis intelligente mais j’ai pas de culture générale ». A regarder donc au second, voire troisième degré. Pourtant l’enjeu pour l’intéressée semble être plus important : « J’ai bien conscience que les médias ne parleront de ce programme qu’en des termes ironiques ou peu flatteurs car c’est très tendance de casser Eve Angeli », anticipe-t-elle sur son blog. Mais comment ne pas être sarcastique à la vue du ramassage coutumier des crottes de chiens ou des gros plans sur Michel... en slip ?

Durant deux mois, à raison d’un épisode par semaine, M6 Music Hits espère ainsi « créer un phénomène d’addiction sur la durée ». L’objectif étant de diversifier par touches ses programmes mais de toujours mettre en avant la musique qui caractérise la grille. La chaîne a d’ailleurs foi en son projet. Après une projection presse à l’auditorium de M6, c’est un jeu de société décliné à l’effigie de la chanteuse et de son compagnon qui a été offert aux journalistes.

M6 Music Hits ne se cache pas de tenir là le « Newlyweds français ». La version originale suivait en 2003 la vie du jeune couple Jessica Simpson et Nick Lachey. Le chaîne câblée américaine, MTV, avait fait sensation outre-Atlantique avec ce programme, au point que trois saisons ont été proposées aux téléspectateurs. A l’instar d’Eve Angeli, Jessica Simpson, ancienne idole des prépubères, a eu recours, il y a quatre ans, à ce concept afin de relancer sa « carrière » ou du moins redynamiser son bref parcours. Dès le premier épisode, l’émission est devenue populaire au pays de l’oncle Sam. La chanteuse américaine se distingue rapidement par sa naïveté et son manque de culture en demandant, par exemple, si le thon était considéré comme du poulet ou du poisson !?! Le couple va ensuite enchaîner les couvertures de magazines, les publicités et les apparitions dans les cérémonies. L’opération est fructueuse : les ventes d’albums de Jessica vont être multipliées par six !

L’interprète de « Avant de partir » connaîtra-t-elle le même sort en France ? Force est de constater que M6 Music Hits a sorti l’artillerie lourde pour mener à bien cette mission. De son côté, Eve Angeli assure également la promotion du programme. Elle sera d’ailleurs présente samedi 3 février sur M6 dans Classé Confidentiel et le lendemain dans Telle est ma télé sur TPS Star. Mais que les téléspectateurs non abonnés à M6 Music Hits ou aux différents bouquets se rassurent : ils pourront visionner les épisodes de La vraie vie d’Eve Angeli en ligne sur le site officiel consacré à l’émission. Et pour les moins courageux, les meilleurs moments devraient, sans aucun doute, figurer au Zapping !

REAL TV   CABLE / SATELLITE / ADSL  

AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (mardi 24 mai 2022) : Koh-Lanta (TF1) recule, Tandem (France 3) revient en forte baisse, 9-1-1 déçoit M6

Audiences TV prime (mardi 24 mai 2022) : Koh-Lanta (TF1) recule, Tandem (France 3) revient en forte baisse, 9-1-1 déçoit M6


INTERVIEW
Dembo Camilo (La faute à Rousseau, France 2) : « Gaëtan va réagir à chaud à des situations qui vont le mener à sa perte »

Dembo Camilo (La faute à Rousseau, France 2) : « Gaëtan va réagir à chaud à des situations qui vont le mener à sa perte »







Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022