Forces spéciales (M6) : une impossible " expérience ” après Garde à vous et Le sens de l’effort ?

M6 lance un nouveau programme ce mardi 4 août avec Forces spéciales. Quatre instructeurs prennent en charge vingt-cinq volontaires désireux de se frotter aux épreuves auxquelles sont soumises les unités d’élite de l’armée française.

Publié le mardi 4 août 2020 à 17:15
par
Forces spéciales (M6) : une impossible
©Capture M6 

Forces spéciales, l’expérience est à découvrir à partir de 21h05 ce mardi 4 août. M6, dont les rapports avec le monde militaire sont assidus depuis de nombreuses années, se lance un défi de haut vol avec un format qui ne lui a pas toujours réussi par le passé.

Quatre instructeurs, Bije, Crao, Ryan et Victor, âgés de 47 à 52 ans et retraités des unités d’élite, ont accepté de conduire vingt-cinq civils - dont trois femmes - dans une ancienne base militaire de l’Aisne. Dans un stage commando de neuf jours, ces volontaires vont se soumettre aux réelles épreuves exigées par l’armée française et qui permettent d’intégrer les forces spéciales. Tout au long de ce « séjour », les quatre leaders feront des points réguliers avec leur troupe pour déterminer quels membres sont aptes à prolonger l’aventure.

Des forces spéciales puissance 4

Dans ce format, la compétition n’est pas de sortie. Aucune récompense financière n’est proposée et seul l’honneur et le dépassement de soi sont les maîtres-mots de cette aventure qui montera crescendo de jour en jour. Après la diffusion de l’épisode inaugural, dès le mardi suivant, les recrues temporaires seront soumises à des épreuves éreintantes dans un opus nommé « Les limites ». Ils devront notamment dompter l’exercice de l’asperge, consistant à se jeter dans le vide depuis un mur à quinze mètres du sol. Le troisième numéro, « Immersion », démarrant au cinquième jour du stage, les instructeurs feront passer le test de « la marche lourde », à savoir parcourir des dizaines de kilomètres avec un sac pesant entre 45 et 50 kilos. Quant à l’ultime rendez-vous, « Résistance », la libération d’otages et la mission d’infiltration constitueront les défis ultimes, visant à tester le sang froid des volontaires dans une situation d’extrême-urgence.

M6 a joué la carte de la prudence en dégainant son nouveau programme. L’été, la concurrence est moins brutale. TF1, par exemple, est en rediffusion avec Joséphine, ange gardien. Tout comme France 3, dont le téléfilm du soir, Quand vient la peur, est daté de 2010. Aussi, elle prévoit la diffusion de ses quatre épisodes sur seulement trois soirées. Le 18 août, un double épisode est donc prévu pour une fin aux alentours de 1 heures du matin.

Une dernière soirée marathon ?

Dans un récent passé, Le sens de l’effort, suivant la rééducation militaire par Marcus d’une bande de jeunes en difficulté scolaire, n’est pas allé au bout de sa diffusion. Faute d’audience, la chaîne n’avait pas eu la patience de proposer le dénouement du programme avec une part de marché moyenne de 7.6% sur les trois soirées. Trois ans plus tôt, Garde à vous, composé également de quatre parties, avait mieux résisté tout en déclinant au fur et à mesure de sa diffusion. En moyenne, le divertissement avait convaincu 3.28 millions de Français et 13.3% d’entre eux devant le petit écran du 16 février au 8 mars 2016.

  ON VOUS RECOMMANDE  

M6   DIVERTISSEMENT  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (samedi 26 septembre 2020) : The Voice Kids en souffrance, Surprise sur prise réussit son retour, Avis de tempête décoiffe la concurrence

Audiences TV Prime (samedi 26 septembre 2020) : The Voice Kids en souffrance, Surprise sur prise réussit son retour, Avis de tempête décoiffe la concurrence

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV Access (vendredi 25 septembre 2020) : N’oubliez pas les paroles et Demain nous appartient au coude-à-coude, Quotidien perd en puissance, C à vous impressionne

Audiences TV Access (vendredi 25 septembre 2020) : N’oubliez pas les paroles et Demain nous appartient au coude-à-coude, Quotidien perd en puissance, C à vous impressionne


INTERVIEW
Hélène Gateau (SOS Animaux, 6ter) : « Il faut sévèrement punir les actes de maltraitance animale »

Hélène Gateau (SOS Animaux, 6ter) : « Il faut sévèrement punir les actes de maltraitance animale »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2020