Fort Boyard invite ses joueurs aux pires tortures

Publié le jeudi 20 août 2009 à 13:15
par
Fort Boyard invite ses joueurs aux pires tortures
©F2/Lansay/DR 

Après vingt ans d’antenne sur France 2 et des dizaines de produits dérivés, voici venir une des dernières moutures du jeu de société Fort Boyard : le DVD interactif. Aurons-nous droit à des épreuves physiques palpitantes et des énigmes intellectuellement stimulantes ? Il n’y a pas que dans Secret Story où les apparences sont trompeuses...

Regardons avant toute chose le contenu de la boite de jeu. Malgré sa taille conséquente, peu d’accessoires sont fournis à l’intérieur. Outre le DVD interactif, quelques morceaux de carton, des cartes, deux crayons, un bout de ficelle et un bloc « feuille de marque » viennent compléter le tout. On observe ici le premier problème de ce produit : étant donné que tout est dépendant du DVD, il ne s’agit pas vraiment d’un jeu de société.

Quant au déroulement de la partie, il semble assez simple. Pour les plus fainéants ayant une aversion des règles, le DVD comporte lui-même des vidéos qui les décrivent en détail. Ces explications sont tellement palpitantes que l’on s’endormirait presque devant sa télévision. Côté voix-off, Anne-Gaëlle Riccio (actuelle animatrice de Fort Boyard) narre toutes les séquences vidéo du DVD.

Contrairement à l’émission TV, ici deux équipes, de un à six joueurs, s’opposent pour acquérir un maximum de Boyard à travers différentes épreuves. Du reste, leur format des épreuves respecte assez bien celui du programme sur lequel il est basé. Nous retrouvons donc la phase des clés, celle des duels, des aventures et enfin la salle du trésor. Les énigmes du Père Fouras sont également présentes.

Chaque phase se compose d’un même système de compétition, en l’occurrence un enchaînement d’épreuves dans un temps imparti. Une fois remporté (ou non), le joueur doit cliquer sur « Je sors ». Il y a parfois des épreuves compétitives où deux candidats adverses s’affrontent en même temps. Maintenant que les connaissances du jeu sont acquises, il est temps de débuter la partie.

Dès le départ, nous nous retrouvons face à une limitation très importante : l’utilisateur doit choisir parmi une sélection de quinze parties qui ont été présélectionnées. En résumé, une fois les quinze écoulées, le jeu est totalement inutilisable. Mais ceci n’est malheureusement qu’un des très nombreux problèmes de ce DVD interactif Fort Boyard.


Les épreuves sont sans grande originalité, ni réel intérêt. Elles sont plus ou moins toutes une variation de « fais trois tours de table à reculons » ou « tente de faire un nœud autour du crayon avec une seule main ». Certaines sont même totalement ridicules de par leur facilité, comme une demandant de deviner l’unique chiffre manquant dans une suite de neuf cartes allant de 1 à 10. Le tutoiement utilisé dès les énoncés nous confirme que le jeu semble uniquement s’adresser aux enfants.

Vu la pauvreté de son interactivité, le DVD n’apporte rien de nouveau comparé à un jeu de société standard, bien au contraire. Chaque épreuve est ponctuée par une séquence vidéo censée faire la transition avec la suite. Pourtant, ces vidéos, répétitives, ne font qu’alourdir la partie. Paradoxal étant donné l’effet ici voulu. Ce n’est pas l’immersion qui est totale, mais l’ennui. D’autant plus qu’encore une fois, il est impossible au joueur de les éviter.

N’importe qui au dessus de la cible concernée s’ennuiera fermement tout au long de la partie. Un autre exemple avec les fameuses énigmes du Père Fouras, qui viennent plomber encore plus ce désastre. Elles sont ici tellement évidentes que même un adolescent trouvera aisément en quelques secondes la réponse, avant même que le Père Fouras n’ait le temps de finir de lire son énoncé. Il faut douloureusement attendre l’écoulement d’une très longue minute pour que la partie reprenne.

Une fois arrivée à la salle du trésor, l’équipe en première position a quelques minutes pour découvrir la liste des indices et deviner le mot code. Il suffit de le trouver pour gagner la partie. Pour ce faire, l’équipe doit sélectionner les bonnes lettres sur le clavier affiché à l’écran. Trois choses sont à noter. Premièrement, il n’est pas possible de revenir en arrière et la moindre erreur peut être fatale. En somme, si par mégarde on entre la mauvaise lettre, on ne peut pas la corriger et tout est perdu. Également, lorsque le mot code n’est pas trouvé, la bonne réponse n’est pas donnée. Ce qui laisse les joueurs quelque peu sur leurs faims. Enfin, si la première des deux équipes réussit à trouver le bon mot code, la seconde n’a même pas la possibilité de tenter sa chance. À peine le mot validé que le générique de fin s’affiche, sans aucun préavis.

Au final, cet enchaînement catastrophique d’épreuves médiocres et redondantes fait de ce DVD pseudo-interactif une lente torture plutôt qu’un jeu familial amusant. Rendre tout ceci plus accessible aux parents qui accompagnent leurs enfants était indispensable. On lui préférera peut-être son faux jumeau de plateau.

  ON VOUS RECOMMANDE  

FRANCE 2   MERCHANDISING   DIVERTISSEMENT  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (mercredi 28 octobre 2020) : Dix pour cent supplante Le meilleur pâtissier, Grey’s Anatomy en hausse

Audiences TV prime (mercredi 28 octobre 2020) : Dix pour cent supplante Le meilleur pâtissier, Grey’s Anatomy en hausse

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV access (mercredi 28 octobre 2020) : Demain nous appartient recalé, C à vous menace Philippe Etchebest

Audiences TV access (mercredi 28 octobre 2020) : Demain nous appartient recalé, C à vous menace Philippe Etchebest


INTERVIEW
Fabrice Deville (Un si grand soleil) : « Florent / Claire... il n’est pas sûr que le couple tienne »

Fabrice Deville (Un si grand soleil) : « Florent / Claire... il n’est pas sûr que le couple tienne »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2020